Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis (CDC) déclarent que la pandémie de Covid-19 est terminée

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis (en anglais : Centers for Disease Control and Prevention ou CDC) déclarent très discrètement que la pandémie de Covid-19 est terminée et loin derrière nous. La Division de la grippe du CDC recueille, compile et analyse des informations sur l’activité grippale tout au long de l’année aux États-Unis. FluView, un rapport hebdomadaire de surveillance de la grippe, et FluView Interactive, une application en ligne qui permet une exploration plus approfondie des données de surveillance de la grippe, sont mis à jour chaque semaine. Les données présentées chaque semaine sont préliminaires et peuvent changer à mesure que de nouvelles données sont reçues.

Dans tout le pays au cours de la semaine 37 se terminant le 12 septembre 2020, 1,0% des visites de patients signalées par le US Outpatient Influenza-like Illness Surveillance Network (ILINet) étaient dues à un syndrome grippal (SG). Ce pourcentage est inférieur au niveau de référence national de 2,4%. Une région, la région 7, a signalé un syndrome grippal supérieur au niveau de référence spécifique à la région. Cette augmentation est due à une activité accrue du SG dans l’Iowa, comme le montre la carte d’activité du SG ci-dessous, et est associée à l’activité du COVID-19 plutôt qu’à la grippe.

Consultez le Rapport hebdomadaire de surveillance de la grippe aux États-Unis (Archive pour la semaine 36, se terminant le 5 septembre 2020 — Surveillance ambulatoire des maladies).

En effet, bien que plusieurs indicateurs de maladie respiratoire ou de maladie en général soient plus élevés que la normale pour cette période de l’année, aucun virus grippal positif n’a été identifié au laboratoire d’hygiène de l’État ou signalé par les laboratoires cliniques ayant répondu à l’enquête sur les tests des virus respiratoires de l’Iowa. La proportion de visites ambulatoires dues à un syndrome grippal (SG) était de 6,18%, ce qui est bien au-dessus du niveau de référence régional de 1,7%. Cependant, plus de 90% des personnes atteintes de SG ont été signalées à partir de sites comptant un grand nombre de personnes avec un COVID-19 suspecté et confirmé. (Rapports d’activité sur le syndrome grippal et autres virus respiratoires pour l’État de l’Iowa pour la semaine se terminant le 5 septembre 2020)

Aucune éclosion de grippe en soins de longue durée ni aucun décès associé à la grippe n’ont été signalés. Sur les 237 résultats de tests respiratoires non grippaux rapportés par les laboratoires qui ont complété l’enquête sur les virus respiratoires de l’Iowa, le rhinovirus / entérovirus a été détecté le plus fréquemment avec 44 résultats positifs ou 19% positifs. Deux districts scolaires ont signalé 10% de maladies au cours de cette semaine de déclaration, mais les écoles n’ont signalé que le COVID-19 et d’autres maladies respiratoires non grippales.

En résumé, sur les 50 États composant le territoire des États-Unis, seul l’Iowa avec sa population de 3 155 070 habitants connaît actuellement une éclosion de coronavirus SARS-CoV-2 (Covid-19). Dans le cas contraire, plusieurs autres États seraient marqués comme ayant des niveaux d’activité élevé, et même très élevé comme ce fut le cas pour l’Iowa durant la semaine 36 se terminant le 5 septembre dernier. Ceci est une évidence. On se situe donc encore une fois très loin des théories conspirationnistes.

Un rapport hebdomadaire de surveillance de la grippe préparé par la Division de la grippe. Indicateur de niveau d’activité du syndrome grippal (SG) déterminé par les données déclarées à ILINet. (FluView)

Les données collectées dans ILINet sont utilisées pour produire une mesure de l’activité ILI par État. Au cours de la semaine 37 se terminant le 12 septembre 2020, les niveaux d’activité de syndrome grippal (SG) suivants ont été observés :

  • Haut – Iowa
  • Modéré – Porto Rico.
  • Minimal – District de Columbia, New York et 47 États (Alabama, Arizona, Arkansas, Californie, Colorado, Connecticut, Delaware, Floride, Géorgie, Hawaï, Idaho, Illinois, Indiana, Kansas, Kentucky, Louisiane, Maine, Maryland, Massachusetts, Michigan, Minnesota, Mississippi, Missouri, Montana, Nebraska, Nevada, New Hampshire, New Jersey, Nouveau Mexique, New York, Caroline du Nord, Dakota du Nord, Ohio, Oklahoma, Oregon, Pennsylvanie, Rhode Island, Caroline du Sud, Dakota du Sud , Tennessee, Texas, Utah, Vermont, Virginie, Washington, Virginie-Occidentale et Wisconsin).

À propos du CDC

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (en anglais : Centers for Disease Control and Prevention ou CDC) forment ensemble la principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique. Les centres produisent des informations dans le but d’améliorer les décisions gouvernementales en matière de santé. Ils promeuvent également la santé par des partenariats avec les départements de la santé des différents États américains et d’autres organisations. Les CDC ont le statut d’agence du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis.

Coordonnant tous les systèmes de surveillance épidémiologique des États-Unis, les CDC produisent de l’information qui permet d’attirer l’attention des décideurs politiques et de l’opinion publique sur le développement et l’application de la prévention des maladies et leur contrôle, en particulier celui des maladies infectieuses. L’éducation en matière de santé environnementale et la promotion de la santé font également partie des buts des CDC.

L’origine des CDC est d’abord militaire. Aux États-Unis, les institutions militaires, pour la protection de l’US Army ont joué un rôle important en matière de santé et surtout d’épidémiologie, via d’abord le suivi et l’étude de la santé des soldats, puis par l’étude des épidémies en tant que pouvant être utilisées par le bioterrorisme ou comme arme de destruction massive.

La tendance à la prévention contre les maladies infectieuses a gagné du terrain au XXe siècle dans le pays, avec la lutte contre la tuberculose et une grande campagne contre la fièvre jaune à Cuba entamée en 1898. Des campagnes contre les maladies sexuellement transmissibles ont été développées durant la Première Guerre mondiale, puis contre la grippe après la pandémie de grippe espagnole de 1918 qui a montré combien les armées pouvaient contribuer à transporter un virus dangereux sur toute la planète.

Il s’agit de l’organisme de référence dans la publication des chiffres américains relatifs aux personnes infectées lors de la grippe A (H1N1) de 2009. Les CDC publient également la revue Emerging Infectious Diseases (« maladies infectieuses émergentes »). Leur quartier général est situé dans le comté de DeKalb, près d’Atlanta en Géorgie. Le virologue Robert R. Redfield en est le directeur depuis 2018.

________

SOURCES :