Le calme avant la tempête de la guerre civile va bientôt prendre fin aux États-Unis

Écrit par Benjamin Fulford : Les sources du Pentagone et des agences s’accordent à dire que la mort, probablement par exécution, du traître John McCain, marque une nouvelle étape dans cette élimination de la cabale criminelle qui contrôle les États-Unis depuis 1913. « Le traître McCain a peut-être été la première peine de mort prononcée par un tribunal militaire, autorisé à mourir avec honneur, tel Rommel, pour protéger la réputation de la Marine tout en semant la peur dans l’État Profond », selon une source du Pentagone.

La véritable bataille, cependant, commencera après le retrait de la branche Américaine de la cabale et opposera le complexe militaro-industriel Américain à une alliance Eurasienne dont le siège se trouve en Suisse.

Cette bataille se terminera soit par une guerre mondiale, soit par une refonte complète des institutions de l’après-guerre comme l’ONU, la BRI, le FMI, l’UE, etc. La clé est de cibler le complexe de fondations (plus la Banque du Vatican) utilisé par la mafia Khazariane pour camoufler leur contrôle sur les banques centrales privées, les sociétés Fortune 500 et la plupart des soi-disant leaders mondiaux.

Le feu d’artifice devrait commencer en septembre et s’intensifier à l’approche des élections de mi-mandat de novembre aux États-Unis, où la branche Américaine de la mafia Khazariane espère récupérer son pouvoir et destituer le Président des États-Unis, Donald Trump.

Toutefois, gardez à l’esprit que Trump jusqu’à présent, n’a été que le moindre de deux maux par rapport à Hillary Clinton. Il lui faut encore prouver qu’il n’est rien de plus qu’un agent Rothschild luttant contre le lien Bush/Clinton/Rockefeller établi aux États-Unis.

’oubliez pas que le régime Trump n’a pas encore dévoilé la vérité sur les crimes comme le 11 septembre et Fukushima. Et ils n’ont rien entrepris ayant plus d’impact comme un jubilé. Robert David Steele, ancien officier de la CIA et des renseignements de la Marine, déclare : « La vérité est sur la table. Le Président a promis d’aller au fond des choses. Il est indécis sur la question à savoir s’il faut le faire avant ou après les élections, de peur que la crucifixion de Dick Cheney et des néo-conservateurs travaillant comme agents la Sioniste Israël n’arrive une élection trop tôt ».

Un volume contenant une collection des mémorandums présidentiels, rédigés par 28 universitaires, espions et ingénieurs de haut niveau, est disponible gratuitement en ligne.

Le trou de lapin, qui va encore plus creux que le 11 septembre, est bien sûr le 11 mars 2011 (3/11) Fukushima, l’événement nucléaire de Fukushima et le massacre du tsunami. Sur ce front, l’éviction la semaine dernière du Premier Ministre Australien Goldman Sachs, Malcolm Turnbull, pourrait conduire à la révélation de la vérité 3/11, selon deux agents des Services Secrets Australiens qui étaient impliqués dans le Fukushima.

Ces agents ont fourni des preuves au Premier Ministre Australien, Kevin Rudd, en 2010, qu’une arme nucléaire volée au sous-marin Russe, le Kursk en 2000, avait été introduite clandestinement au Japon et allait être utilisée dans une attaque terroriste contre ce pays. Le lendemain du jour où Rudd a reçu cette preuve et tenté d’y donner suite, il a été congédié par la “Réserve Fédérale Américaine”, ont dit les agents.

Les agents ont continué, avec les services de renseignement militaire du Japon, à suivre l’arme, divisée en cinq armes plus petites, alors qu’elle était placée à bord du navire de forage Japonais, le Chikyu et forée dans les fonds marins au large de Fukushima avant d’être utilisée pour provoquer un tremblement de terre et un tsunami. Malgré cela, aucune autorité n’est intervenue pour empêcher cette attaque. De plus, après l’attaque, l’ancien Président Américain, Barack Obama, a contacté la Société Dragon Blanc pour clamer qu’il n’avait aucune connaissance ou implication dans cette attaque contre le Japon.

Le pape François avec les deux papes noirs, Peter Hans Kolvenbach (1983-2008) et Adolfo Nicolas (2008-2017).

En fait, la piste des preuves, et la NSA a tous les détails, mène à l’ancien « pape noir » (Supérieur général des Jésuites) Peter Hans Kolvenbach et au Premier Ministre Israélien, Benjamin Netanyahu. De là, le sentier mène à la loge Franc-maçonne Satanique P2, la Suisse et le BIS. C’est pourquoi il est intéressant de noter que le pape Jésuite, François, fait maintenant l’objet d’une attaque sans précédent pour avoir dissimulé la pédophilie.

François, malgré tout ce qu’il a dit sur la réforme, n’a pas révélé l’implication du Vatican dans des événements comme le crime contre l’humanité de Fukushima.

« La démission du Pape François est de plus en plus probable, par suite de l’échec de son voyage en Irlande, de la dénonciation du Pape par son archevêque, Mgr Carlo Maria Viganò, et d’une vague croissante d’attaques dans différents pays contre des prêtres qui sont soupçonnés d’être pédophiles. Steele a fait remarquer que seulement un prêtre sur dix est pédophile, mais que la culture de l’impunité pour la pédophilie et l’homosexualité au Vatican est en train de conduire à une implosion ».

« Il y a un endroit au Vatican où il n’y a plus qu’une seule place pour la représentation d’un autre pape, et la légende dit que le prochain pape serait le dernier pape. Le dirigeant Catholique, avec lequel je suis en contact, est profondément préoccupé », a ajouté M. Steele. D’autres sources de la CIA et du Pentagone étaient d’accord avec cette analyse.

Le Pape et le Vatican sont la clé d’un réel changement dans la façon dont nous gérons cette planète, puisque la plupart des soi-disant leaders mondiaux sont contrôlés par le Vatican par le biais d’une combinaison de corruption (à travers des comptes bancaires du Vatican de plusieurs milliards de dollars) et de menaces de meurtre ou de destitution du pouvoir.

La piste de l’attaque de Fukushima mène aussi dans la zone « ésotérique » parce que le premier Franc-Maçon P2, ainsi que l’affirme le Grand Chevalier Teutonique (et assassin du Vatican) Vincenzo Mazzara, ils prennent finalement leurs ordres d’une entité appelée “soleil noir”, qui “communique par le biais des ondes gamma”.

Cela peut n’être que de la fumée et miroirs faits pour nous distraire des vrais coupables (humains). Cependant, les sources du Pentagone insistent sur la dimension ésotérique ou extraterrestre de la bataille pour la planète Terre et disent que, sur ce front, « avec plus de tremblements de terre, les dernières bases sous-marines et souterraines de la cabale sont systématiquement détruites ».

Pendant ce temps, ici, à la surface de la Terre, la meilleure façon de savoir ce qui se passe réellement serait de prendre des mesures militaires contre les forteresses cabales Khazarianes, comme le BIS et le complexe familial Rothschild à Zoug, en Suisse, et de les occuper physiquement. Il est peu probable que cela se produise sous Trump, parce que lorsqu’il était un homme d’affaires, chaque fois qu’il faisait faillite, il était renfloué par les Rothschild (et cela peut être facilement confirmé par les reportages médiatiques de ses jours en affaires).

Un signe clair que Trump est l’opposition contrôlée par le banquier central est arrivé quand il a dit à Fox TV que, s’il était destitué, le marché boursier s’effondrerait. Comme le montrent les graphiques, les marchés boursiers mondiaux ne sont en hausse que grâce à l’impression de la monnaie de la banque centrale privée. En d’autres termes, il semble que les banques centrales se servent de Trump pour menacer d’écraser les marchés si le Président de l’opposition qu’elles contrôlent est destitué du pouvoir.

Beaucoup de gens pensent que la hausse des marchés boursiers est une bonne chose, mais ce qui se passe vraiment, c’est que les banques centrales impriment de l’argent bidon et le distribuent à leurs amis qui l’utilisent pour racheter des actions afin de consolider leur contrôle sur les grandes sociétés et de s’enrichir. Un vrai leader confisquerait tous les actifs achetés dans le monde entier avec l’argent de la banque centrale et les retournerait aux habitants de la planète par le biais d’une mesure de type jubilé.

Quoi qu’il en soit, des représentants de l’ancien Ministre des Finances du Japon, Heizo Takenaka, affirment qu’il a cédé le contrôle des sociétés Japonaises à la mafia Khazariane parce que le Japon avait été menacé par des armes sismiques. Mais le Japon a été attaqué quand même, parce qu’après la démission de Takenaka, l’Empereur a essayé de rétablir le contrôle Japonais sur la Banque du Japon, selon des sources de la famille royale Japonaise.

La nouvelle qu’une arme super-nucléaire Russe ait disparu, constitue probablement une menace voilée de la mafia Khazariane de l’utiliser pour créer un autre incident de massacre de type Fukushima, si leur pouvoir est menacé. C’est peut-être la raison pour laquelle des gens (ou devrais-je dire des icônes cabales) comme Hillary Clinton restent libres.

Cependant, alors que de nombreux grands criminels Khazarians restent en liberté, les attaques contre la cabale sur les niveaux inférieurs font boule de neige. Sur ce front, la dernière en date, provenant de sources du Pentagone, c’est que « le géant chimique Allemand Bayer a été autorisé à acheter Monsanto, de sorte que des poursuites et des enquêtes massives sur le glyphosate, les OGM, etc. vont faire tomber cette organisation cabale ». Les sources ajoutent que les grandes sociétés pharmaceutiques (Big Pharma) sont également touchées non seulement par l’indignation du public et les prix élevés des médicaments, mais aussi par les vaccins tueurs comme ceux de Merck.

En outre, aux États-Unis, « l’armée privée de la mafia Khazariane, le département corrompu de la police de New York (NYPD), peut faire l’objet d’une enquête pour avoir imposé des quotas illégaux sur les arrestations, les assignations et les contraventions contre les musulmans et les minorités, tout en protégeant les quartiers Juifs ».

La plupart de ces gens sont arrêtés sur la base de fausses accusations (par exemple, 48,6% des prisonniers fédéraux sont détenus pour des infractions liées à la drogue, et ceci) dans le but de fournir du travail forcé dans des prisons privées. Sur ce front, il est intéressant de noter que les travailleurs esclaves des prisons se sont mis en grève.

Sur un autre front, Trump a intensifié sa guerre culturelle contre la mafia Juive en attaquant non seulement les agenouillés de la NFL, mais aussi les chaînes de télévision juives comme ESPN, CBS, Fox et NBC, lesquelles récemment ont refusé de diffuser l’hymne national. De plus, pour citer encore une fois M. Steele :

« Trump peut donner à Jeff Sessions une dernière chance de mener des enquêtes publiques significatives sur les Clinton (pour trahison, pédophilie, fraude électorale et fraude caritative) ainsi que sur John Brennan. Alors qu’Hillary Clinton se prépare à faire la une avec trois collecteurs de fonds du Parti Démocrate, un rappel public significatif de ses crimes et délits alors qu’elle occupait le poste de Secrétaire d’État – notamment la vente du Liban à la France, de la Syrie et du Yémen à l’Arabie Saoudite et d’Uranium One à la Russie – pourrait être le clou dans le cercueil du Parti Démocrate à l’approche des élections de novembre”.

__________________

Né 1961, Benjamin Fulford est un journaliste et écrivain canadien, d’origine polonaise-juive. Il vit actuellement au Japon. Il était chef du bureau de Forbes en Asie-Pacifique jusqu’à ce qu’il veuille publier une importante affaire de corruption et n’a pas été autorisé à le faire, sur quoi il a démissionné. Il a également écrit pour divers magazines, principalement en Asie. Lire plus à son sujet >>>>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s