Une mosquée pour remplacer Notre-Dame a été prophétisée dans un livre de 2005

Un article de Leo Zagami : Oui, il y aura une guerre civile en Europe. La question est de savoir quand et où cela débutera, mais cela commencera dans les dix prochaines années. « Les mosquées sont nos casernes, les dômes nos casques, les minarets nos baïonnettes et les fidèles nos soldats », a déclaré le futur président turc Recep Tayyip Erdogan dans les années 90. N’oubliez pas que dans les pays à forte population musulmane, le nombre de musulmans double tous les 10 ans en raison d’un taux de natalité élevé et de l’afflux de nouvelles personnes. Le Vatican le sait et participe activement à la destruction du christianisme et des symboles chrétiens tels que Notre-Dame. Il ne fait aucun doute que la population musulmane finira par tenter de conquérir l’Europe et que cela déclenchera une guerre, car peut-être que certains pays, mais pas tous, n’abandonneront pas sans combattre.

Ce processus a débuté après la Seconde Guerre mondiale par une élite politique cupide et corrompue contrôlée par les jésuites du Vatican et la franc-maçonnerie libérale. Les détails de cet acte perfide font encore l’objet de discussions, mais il y a quelques années, en 2005, un livre au titre sinistre intitulé « La mosquée Notre-Dame de Paris » envisageait un scénario similaire incluant la transformation de la cathédrale en mosquée, tandis que la Basilique Saint-Pierre à Rome a été rasée et transformée en un dépotoir.

Cette œuvre presque prophétique, également connue sous le nom de « La mosquée de Notre-Dame à Paris: 2048 » est un roman dystopique écrit après le 11 septembre par l’écrivaine russe Elena Chudinova. Le roman se déroule dans l’année 2048 en France, un pays complètement repris et gouverné par des immigrants musulmans. Chudinova, qui se dit chrétienne engagée, a décrit le livre comme un roman mais aussi comme une mission d’ouvrir les yeux en Occident.

Au cours des dernières années, la vision de Chudinova est devenue une réalité croissante dans des pays tels que la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et même l’Italie, qui pourraient bientôt devenir les sites possibles du déclenchement d’une guerre imminente qui affectera de grandes parties de l’Europe et finira par dégénérer dans un conflit mondial qui impliquera également les États-Unis. Le roman de Chudinova décrit comment les immigrants musulmans prendront le pouvoir en Europe occidentale et comment la charia deviendra la loi du pays avec les minarets, les burkas et tout le reste.

Elle écrit que les églises catholiques seront détruites et profanées, ce qui est en train de devenir une réalité alors que les églises françaises sont détruites à un rythme effarant en 2019. Dans le roman de Chudinova, les Français qui ne se convertissent pas à l’islam étaient enfermés dans des ghettos, tout comme les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, avant d’être envoyés dans des camps d’extermination. Chose étonnante, la cathédrale Notre-Dame de Paris a été transformée en mosquée Al-Frankoni parce que l’Église catholique s’est transformée en une « parodie de soi », au tout début de l’expansion musulmane, et s’est finalement effondrée. Cela vous semble-il familier ?

En effet, cela semble assez juste de ce que nous avons vu à l’époque du pape François, qui le 19 avril dernier a dédié le service du Vendredi saint aux migrants habituels, dénonçant les dirigeants au « cœur blindé » qui exploitent leur situation désespérante à des fins politiques. Dans le roman de Chudinova, cependant, seuls les catholiques traditionalistes de la Fraternité Saint-Pie X restent fidèles à leur foi chrétienne et recommencent à la pratiquer dans les catacombes comme au début du christianisme. Les membres de la résistance plus nombreux que ceux connus dans le livre sous le nom de Maquis continuent à se battre.

Les maquisards étaient autrefois des groupes de guérilleros ruraux de combattants de la résistance française, appelés maquisards, pendant l’occupation nazie de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Les protagonistes du roman de Chudinova attribuent la chute de l’Europe au libéralisme, à l’athéisme, à la tolérance et à la chute de l’autorité de l’Eglise catholique à travers les réformes du Concile Vatican II. Même si les maquis comprennent que leur résistance ne changera rien, leur devise est courageusement de « mourir debout ». Après avoir appris la liquidation imminente et sanglante des ghettos non musulmans, ils unissent leurs forces aux derniers catholiques traditionnels pour reprendre la mosquée Notre Dame et la libérer de la peste islamique.

Pourrons-nous le faire dans 20 ou 30 ans ? Avec une intrigue extraite des gros titres de demain, c’est plus qu’un roman, c’est la promesse des choses à venir si ce qui reste de l’Occident chrétien ne se réveille pas. Une recherche rapide sur Google révèle que ce livre a été un succès retentissant, malgré (ou à cause) des efforts des gouvernements libéraux pour le supprimer.

Alors, qu’est-il arrivé aux croisés européens qui devraient empêcher cela ? Il semble qu’ils ne s’en soucient plus, la plupart des Chevaliers chrétiens ont perdu leur foi aujourd’hui (y compris la plupart des émanations modernes des Templiers), ils ont été sécularisés et vous ne pouvez pas en blâmer les musulmans. Jour après jour, il est de plus en plus évident que l’élite des Illuminatis et les francs-maçons libéraux détruisent le christianisme en vue d’une religion du monde unique.

Le samedi 18 avril 2009, à Paris, Elena Tchoudinova est venue spécialement de Russie pour présenter la traduction française de son roman « La Mosquée Notre-Dame de Paris, année 2048 » (éditions Tatamis). Le prêtre de l’Église syro-catholique, Charles Clément Boniface (dit Père Samuel) y était présent.

À propos de Elena Tchoudinova

L’écrivaine russe Elena Tchoudinova

Elena Petrovna Tchoudinova (en russe : Елена Петровна Чудинова) est une écrivaine russe, née le 3 septembre 1959 à Moscou.

Fille de Piotr Tchoudinov, géologue et paléontologue, Elena Tchoudinova est l’auteur de livres assez divers, dont un livre pour enfants racontant l’histoire de l’Angleterre et une trilogie romancée prenant pour thème la guerre civile russe. Son livre le plus connu est « La Mosquée Notre-Dame de Paris » (2005), qui eut un grand succès en Russie et fut édité en France en 2009 (traduit en 2006 par Larissa Vinova et Romain Laroche). Il s’agit d’un roman d’anticipation et de politique-fiction décrivant l’islamisation de la France en 2048.

Elena Tchoudinova a commencé à écrire de la poésie sur l’histoire russe en 1970. Une petite partie a été publiée en 2013, en annexe au roman Le gardien du signe (Vol. 2, Le Triomphe du signe). L’auteur a écrit dans les années pré-pérestroïka le roman Le gardien du signe sur la guerre civile en Russie, le roman Neferte sur l’Égypte ancienne, la trilogie fantastique sur une famille noble Sabourov (romans Coffret, Fleur de lys, Décembre sans Noël), des livres pour les enfants : Histoire de l’Angleterre pour les enfants et Gardarika, une pièce de théâtre La comédie de l’Encrier sur le siècle de Catherine II.

Son roman le plus célèbre reste la dystopie « La mosquée Notre-Dame de Paris », qui a suscité un grand intérêt public. Il a été publié en Serbie, Turquie (édition piratée), France, Pologne, Bulgarie et a été traduit aussi en langues anglaise et norvégienne. En 2005, ce livre a reçu le prix Bastkon.

Chroniqueuse pour le magazine Expert, Tchoudinova est l’auteur de quatre recueils d’articles de journalisme social et politique. Depuis 2010, elle est le principal auteur de l’émission Heure de l’écrivain sur la radio Radonège.

Dans ses œuvres littéraires et journalistiques, elle prêche la supériorité de la civilisation chrétienne européenne (à laquelle appartient la Russie) et le rejet des mouvements révolutionnaires. Elle dénonce la destruction des fondements civilisationnels par l’idéologie des Lumières, le Concile Vatican II, l’ethnomasochisme et le multiculturalisme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s