Stewart Brennan : « La deuxième vague de COVID déchirera nos communautés »

Une introduction de Henry Makow : Nous n’avons jamais imaginé que la tyrannie prendrait la forme d’une hallucination de masse, où le rhume est élevé à une pandémie et presque tout le monde dans le gouvernement, les entreprises, les médias et la santé est en train de perpétrer le canular. Cela confirme qu’ils sont tous contrôlés par un culte satanique, la franc-maçonnerie, chargé de nous asservir. La franc-maçonnerie est l’instrument du cartel bancaire central khazar maçonnique (Illuminati).
Pendant ce temps, les gens ne semblent pas plus sages. Ils acceptent docilement le chômage, les faillites, la montée en flèche de la dette publique (fiscalité), la perte de liberté et les plaisirs simples de la vie (comme les camps d’été pour enfants et les sports). Si nous ne nous levons pas, nous serons complices de notre propre asservissement.

[Un article écrit par Stewart Brennan] — Lorsque la nouvelle saison de la grippe arrive à l’automne 2020, nos gouvernements occidentaux et les médias d’information grand public se préparent à passer à l’overdrive et à déclarer (sans preuves) que la deuxième vague de la pandémie COVID-19 est là. Le fait est qu’ils poussent déjà ce récit en déclarant qu’il y a une augmentation des cas de COVID-19 et que les gouvernements du monde entier imposent maintenant des lois sur les masques obligatoires à la population (voir ici et ici) avec des menaces supplémentaires de verrouillage national !

Le récit entier du COVID-19 a été excité au-delà de la stupidité et du harcèlement de la population mondiale par les gouvernements nationaux du monde entier sans fournir aucune preuve crédible, et lorsque des données réelles sont fournies par des journalistes d’investigation, des médecins et des professionnels sur les médias sociaux pour que tous voient, ils sont censurés et supprimés par YouTube, Facebook, Twitter et les principaux moteurs de recherche Internet tels que Google. La pratique est orwellienne, car elle censure la liberté d’expression et est en collusion avec l’Organisation mondiale de la santé des Nations Unies et ses entreprises financières.

Pour aggraver les choses, le récit motivé par la peur du COVID-19 est poussé par les médias grand public qui ne fournissent pas de journalisme d’investigation. Ensemble, ils travaillent tous contre la population du monde et nos communautés en faisant taire les professionnels et leurs données sur le COVID-19, un virus qui s’est avéré ne pas être pire que la grippe saisonnière.

En réalité, il n’y aura pas de deuxième vague, cependant, il y aura un cycle grippal continu avec le début de la saison annuelle de la grippe qui débutera lorsque les écoles rouvriront fin août ou début septembre 2020… et les cours ne reprendront pas normalement car des règles de distanciation sociale sont déjà en place, y compris des demi-cours avec la moitié de l’année à la maison et en ligne. Tout cet événement COVID a ancré la peur, l’inquiétude et la panique dans l’esprit de nos enfants. Cela équivaut à du terrorisme psychologique sur nos enfants !

La peur du COVID-19 a déjà déclenché la panique et la colère du public dans de nombreux pays, mais en particulier, il y a eu et continuera d’être une énorme réaction contre toutes les personnes qui protestent contre la réaction excessive du gouvernement et la propagation médiatique de port obligatoire du masque, distanciation sociale, vaccins et verrouillage de la société.

L’absence d’enquête réelle de la part des médias grand public sur les faits du COVID-19, le verrouillage économique et les lois sur les masques obligatoires imposées par le gouvernement sont des échecs majeurs au sein de nos communautés. Ils prouvent sans l’ombre d’un doute que nous ne vivons pas dans une démocratie juste et morale parce qu’une démocratie juste et morale exige que le gouvernement engage les médecins et les professionnels et enquête sur tous les aspects et positions, tandis que le journalisme d’investigation, en tant que média sans compromis, informe la population. Nous n’avons rien de tout cela.

Les retombées et les réactions négatives des partisans des médias grand public sur ceux qui s’opposent au récit du COVID-19 s’intensifient parce que ceux qui craignent le COVID-19 se sentent habilités par le gouvernement et la propagande des médias à attaquer publiquement ceux qui ne portent pas de masques ou attaquer ceux qui remettent en question le récit traditionnel. La violence deviendra plus courante et il en résultera une division plus profonde au sein de nos communautés si cette campagne de peur du COVID n’est pas bientôt terminée.

La majorité des gens qui continuent de croire au récit du COVID-19, sont également en faveur de la pression du gouvernement pour des vaccinations obligatoires contre les vaccins qui apparaîtront miraculeusement de la part des sociétés pharmaceutiques « à but lucratif uniquement » intégrées en collusion avec l’Organisation mondiale de la santé, la Fondation Bill et Melinda Gates, le Forum économique mondial et le Cartel économique occidental.

La division de la société par le cartel économique occidental se fait à travers leurs relations économiques étroites avec les grands médias, les partis politiques à tous les niveaux de gouvernement… et leur collusion avec les plateformes de médias sociaux et les principaux moteurs de recherche Internet qui ont censuré toutes les opinions opposées.

La censure a été endémique sur Internet au cours des deux dernières années, mais depuis le début du récit du COVID-19, la censure sur les médias sociaux a fait taire les médecins, les professionnels et toutes les voix qui apportent des données réelles et une opinion divergente sur le COVID-19.

Tendances économiques et retombées

worried-30148_1280Ce qui s’ensuivra également au cours de cette fausse deuxième vague, ce sera davantage de verrouillages et de restrictions qui favoriseront la faillite des petites entreprises, ce qui affecte directement nos communautés. Après tout, l’économie est composée à 60% de petites entreprises; c’est-à-dire des restaurants, des bars, des tavernes, des pubs, des salons de coiffure, des salons de coiffure, des dépanneurs et une foule de nombreux magasins pour maman et papa qui s’adressent à tout le reste.

Le chômage et la faillite affecteront également le marché de l’immobilier frauduleux qui continue de gonfler les prix des logements bien au-delà du point de l’abordabilité. Tout cela indique un krach économique majeur qui enlèvera tout au peuple et le mettra dans les poches du cartel économique bancaire et corporatif.

Ceux qui ont tout à gagner de la crise économique qui en résulte sont les grandes entreprises et / ou les milliardaires aux poches profondes qui cherchent à usurper toutes les petites entreprises pour répondre à leurs besoins de croissance ou simplement créer une nouvelle industrie UBER d’entreprise à partir des cendres des faillites de petites entreprises telles que, par exemple, une industrie consolidée des salons de coiffure / barbier… le tout connecté à un système bancaire monétaire numérique qui représentera tous les revenus, taxes et pourboires… Et bien sûr, les méga entreprises de restauration rapide bénéficieront certainement de la fermeture des nombreux restaurants familiaux qui leur font concurrence. En fait, Ontario Canada vient d’imposer une nouvelle loi où tous les clients des restaurants devront donner leurs informations personnelles sur qui ils sont, où ils ont été, avec qui ils ont été, et toutes leurs informations seront conservées par le restaurant pendant 30 jours ! Cela nuira certainement aux restaurants des petites entreprises, surtout lorsqu’ils ne disposent pas d’un service de voiture ou de livraison.

Et que faire des centaines de milliers d’avions au sol ? Qu’en est-il des millions d’emplois dans les industries du transport aérien ? Il n’y a qu’une seule tendance et direction qui peut se produire ici sans faillite totale, et c’est la consolidation de l’industrie avec une réduction considérable des services.

Les compagnies aériennes non renflouées lors de cette escroquerie COVID-19 seront finalement consommées par les grandes compagnies aériennes grâce à la consolidation économique… l’industrie de l’aviation ne reviendra pas à des niveaux d’activité de pointe à moins que par miracle, l’économie ne croisse soudainement et ne remette tout le monde au travail… mais lorsque l’économie mondiale se contracte gravement en raison de la réaction excessive du COVID-19 sans fin en vue, eh bien, il est prudent de supposer que la croissance ne reviendra pas de sitôt. En outre, le système économique était déjà sur le point de s’effondrer avant que la fausse pandémie ne soit décrétée.

En raison de la fermeture des frontières et de l’isolement obligatoire de deux semaines, le tourisme est toujours en pause dans la plupart des régions du monde et, bien sûr, cela affecte également les petites entreprises.

Si vous pensez que votre gouvernement agit dans votre meilleur intérêt, détrompez-vous. Demandez-vous quelle est la dernière chose qu’ils ont faite qui n’implique pas de profits d’entreprise ou bancaires ?

VACCINS

Les grandes sociétés pharmaceutiques sont des organisations « à but lucratif uniquement » qui ne se soucient pas de la population humaine. Les seules choses qui les préoccupent sont leur résultat net et leurs marges bénéficiaires. Feriez-vous vraiment confiance à une entreprise dont l’existence même est de gagner de l’argent de toute façon avec un vaccin qui pourrait leur rapporter des centaines de milliards de dollars ?

Comme toutes les autres industries d’entreprise liées au cartel économique, les entreprises pharmaceutiques ont une longue histoire de malhonnêteté et de comportement criminel en ce qui concerne leur viabilité économique. Toute société dont la viabilité dépend d’un vaccin précipité sur le marché lors d’un effondrement économique en raison de la grippe pour laquelle le vaccin a été conçu, va être une fraude et une énorme source d’argent pour la société qui le produit… et le plus triste est, les gens croiront qu’un vaccin les sauvera d’un virus corona qui a déjà muté et évolué… le fait est que tout le monde a probablement déjà eu le COVID-19 et ne le savait pas puisque les symptômes du virus corona 2019 chez la majorité des gens sont bénins. Les gens ne doivent pas penser qu’ils ont un système immunitaire.

Si nous regardons les maisons de soins pour personnes âgées, où la plupart des décès dus au COVID-19 sont survenus, il existe des règles qui obligent tous les résidents à se faire vacciner contre la grippe une ou deux fois par an. Et alors que je repense à ma propre expérience d’avoir eu un parent dans une maison de soins pour personnes âgées, les résidents avaient leur vaccination obligatoire pendant la saison de la grippe. En rendant visite à ma mère 4 ou 5 fois par semaine sur une période de six mois, j’ai remarqué une augmentation des décès de résidents peu de temps après l’administration du vaccin contre la grippe. Les visages familiers ont disparu et de nouveaux sont apparus, les ambulances étaient monnaie courante à cette époque et c’était en 2015. Cela ne veut pas dire que le vaccin à lui seul cause la mort des personnes âgées même si, en prenant le vaccin, vous injectez à votre système un virus contenant des ingrédients toxiques supplémentaires dans le vaccin, mais la grippe annuelle revendique également des vies exactement de la même manière et en nombre chaque année.

Le vaccin contre la grippe est créé par une société pharmaceutique à but lucratif et son produit est toujours une estimation approximative avec un taux d’échec de 70%. C’est parce que le virus mute toujours en un nouveau virus chaque année… et chaque année, les très jeunes dont le système immunitaire est sous-développé et les personnes âgées qui ont des problèmes de santé supplémentaires meurent de la grippe annuelle.

Étant donné que tous les vaccins contiennent des toxines nocives pour les humains, y compris le mercure et l’aluminium, on craint vraiment que les vaccins fassent plus de mal que de bien à tout le monde, en particulier aux jeunes et aux personnes âgées.

La plupart des gens ne sont pas conscients des risques liés aux vaccins parce que les médias grand public ne font pas leur travail avec le journalisme d’investigation, les organisations de santé ignorent les risques et nos gouvernements refusent d’enquêter et préfèrent tamponner les produits d’entreprise qui génèrent des revenus tout en exonérant les sociétés pharmaceutiques de toute responsabilité.

MASQUES

Les lois obligatoires sur les masques entrent en vigueur nation après nation alors que la campagne de peur du gouvernement et des médias grand public entame sa deuxième vague.

C’est déjà assez grave que la censure des médecins et des professions fasse rage sur Internet et supprime tout dialogue ou information réelle sur les masques et le COVID-19; mais c’est une autre chose de voir et d’éprouver des gens craintifs harceler et s’en prendre à ceux qui ne portent pas de masques. Les gens sont devenus tellement ancrés dans leurs croyances qu’ils se battent les uns les autres pour porter un masque. La société a été divisée et de plus en plus, nous sommes en guerre les uns avec les autres pour un masque. Nous sommes conditionnés à « obéir » aux directives gouvernementales, peu importe à quel point ces directives sont dystopiques et ceux qui obéissent se sentent habilités à s’en prendre à ceux qui ne le font pas.

Les masques n’empêchent pas le COVID-19. Ils font plus de mal que de bien, surtout lorsqu’ils sont portés pendant de longues périodes.

L’avenir dévoilé

Le Forum économique mondial vient de publier une vidéo très troublante sur la façon dont ils procéderont à l’ouverture de la société tout en maintenant que le COVID-19 est là pour rester. Leur vision est basée sur la peur et le totalitarisme et prouve ce que beaucoup d’entre nous disons dans les nouvelles alternatives; que notre avenir sera verrouillé par la soumission aux directives gouvernementales qui obligeront les gens à se faire tester souvent, à se faire vacciner chaque année, et à fournir la preuve de ces mesures bientôt obligatoires ou vous ne serez pas autorisé à participer à la société. c’est-à-dire les écoles, le travail, les sports, les lieux de divertissement et les stades de sport, les centres commerciaux, les magasins d’alimentation ou l’accès à tout bâtiment, y compris les tribunaux, les banques et les bureaux du gouvernement sans ressentir la sanction de la loi.

C’est un mouvement classique des dictatures où un problème (COVID-19) est créé pour augmenter les niveaux de peur pendant un certain temps, puis ils vous fournissent leur solution dystopique prévue pour que la société remédie aux peurs… au détriment de votre liberté.

Tout cela pour un virus qui a un taux de survie de 99,98%. Cette opération COVID-19 ne concerne pas votre santé, il s’agit d’un contrôle absolu de la population mondiale !

Les masques sont une préparation psychologique pour les vaccinations obligatoires.

Conclusion :

L’humanité est encerclée et contrainte à l’obéissance par l’État dont les directives viennent de l’Organisation mondiale de la santé des Nations Unies, qui est compromise et financée par des sociétés pharmaceutiques, des banques et des intérêts particuliers tels que la Fondation Bill et Melinda Gates au sein du cartel économique occidental. Continuer sur la voie qu’ils prescrivent, c’est conduire l’humanité directement dans le totalitarisme mondial sans aucun moyen de réparation.

Les fermetures de frontières, les restrictions de voyage et les verrouillages ont mis fin à notre liberté de mouvement. Arrêter les journalistes d’investigation, y compris les médecins et les professionnels, en censurant des données réelles sur le COVID-19, la virologie, le virus corona, les vaccins et les dangers du port prolongé du masque est une attaque contre la liberté de la presse et la liberté d’expression. La loi elle-même ferme toutes les voies de recours.

Quiconque s’oppose aux lois oppressives sur le COVID que les gouvernements ont imposées à leurs citoyens s’expose à des sanctions sévères, à la prison et / ou à de lourdes amendes…

La dépression économique qui va se dérouler a le potentiel de provoquer une mort massive en raison du chômage de masse, des expulsions, des pénuries alimentaires, de l’isolement, du compromis forcé sur le système immunitaire, de l’effondrement des systèmes de santé et de la répression de la population par des gouvernements économiquement compromis.

Nous n’avons plus notre liberté de mouvement ou notre liberté d’expression et il n’y a plus de véritable démocratie lorsque tous les partis politiques sont compromis par les entreprises et les banques privées du cartel économique. Les droits de l’homme sont limités à ce que dictent nos gouvernements, et la liberté de la presse a depuis longtemps été supprimée des médias traditionnels tandis que la presse alternative indépendante est fortement censurée. Les libertés que nous avons connues autrefois en Amérique du Nord et en Europe ont disparu…

Ce qui se passe actuellement dans le monde, c’est la destruction délibérée de l’économie mondiale et les plus touchées sont les petites entreprises qui constituent l’essentiel de l’économie dans nos collectivités. C’est l’acte final de consolidation et de consommation de nos communautés par les grandes entreprises et les banques privées où toute forme de résistance sera écrasée par l’État. Le visage réel du monstre qui contrôle notre monde a été révélé et c’est un pur mal… est-ce le monde dans lequel vous voulez vivre ou laisser à vos enfants et petits-enfants ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s