L’illusion du choix et de la liberté — L’opposition contrôlée est un mouvement de protestation dirigé par des agents du gouvernement

Une opposition contrôlée est un mouvement de protestation qui est en fait dirigé par des agents du gouvernement. Presque tous les gouvernements de l’histoire ont utilisé cette technique pour tromper et maîtriser leurs adversaires. Notamment Vladimir Lénine qui a déclaré : « La meilleure façon de contrôler l’opposition est de la diriger nous-mêmes ». Le comte Mirabeau faisait partie de l’opposition contrôlée, car si tout le monde pensait qu’il soutenait la révolution, en réalité il soutenait la monarchie et était un ami personnel du roi. C’était un agent du gouvernement.

[Par Roderick Campbell, 29 août 2019] — Si vous allez en ligne et recherchez « opposition contrôlée », vous trouverez plus de 2 millions de résultats, et essentiellement tous sont des ordures. C’est une tactique qui a été utilisée tout au long de l’histoire humaine connue, et pourtant vous constaterez qu’Internet a été nettoyé de presque toutes les références significatives. Ma première introduction à l’opposition contrôlée a été le livre 1984 de George Orwell, un roman dystopique qui dresse un tableau éclatant d’un avenir sombre : l’humanité est devenue l’esclave d’une guerre perpétuelle, d’une surveillance gouvernementale inéluctable, d’une propagande insidieuse et d’un déni irrationnel. Cela vous rappelle-t-il le projet pour le nouveau siècle américain ? Cela devrait.

Dans le roman d’Orwell, les gens se concentrent sur les super-États, la police de la pensée et Big Brother. Mais, en fait, le plus grand personnage est une personne oubliable nommée Goldstein; il est le leader de « The Brotherhood » et il est basé sur Léon Trotsky. Dans le récit du roman, Goldstein est censé être le héros dont l’écriture révolutionnaire inspire ces esprits « éveillés » du système à se lever et à démanteler le système corrompu dans lequel ils sont asservis. Pourtant, au fur et à mesure que le roman progresse, Orwell nous révèle bientôt que l’héroïque « Goldstein » n’est rien d’autre que de la fiction, un personnage créé par la culture dominante pour attirer les dissidents au grand jour afin qu’ils puissent être identifiés et neutralisés. Orwell utilise « Goldstein » pour peindre une image vivante de l’opposition contrôlée.

Orwell utilise le personnage de Goldstein pour démontrer une tactique insidieuse, utilisée par la culture dominante, pour contrôler les limites de la dissidence. Ce personnage est effectivement un « piège à rats » pour captiver ces quelques individus qui osent regarder au-delà du voile de notre réalité fabriquée, afin qu’ils puissent être traités et neutralisés avant de fomenter une réelle résistance contre l’hégémonie de l’État.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une planète mourante. Les entreprises utilisent des marionnettes comme Donald Trump, Boris Johnson et Jair Bolsonaro pour jouer des rôles de rotation en tant que méchants afin de concentrer les masses irréfléchies sur « deux minutes de haine » contre des ennemis fugaces, nous distrayant des forces plus fondamentales derrière notre extinction collective. Notre espèce a été victime de la vision horrible de Gustave Le Bon de foules irréfléchies, divisées les unes contre les autres et incapables de réfléchir profondément. De cette manière, nous devenons si polarisés que nous sommes plus enclins à accepter l’annihilation globale qu’à concevoir la possibilité de changer les systèmes de pouvoir dominants. De cette manière, la politique identitaire nous a rendus incapables de percevoir la réalité objective, et nous refusons ainsi l’apocalypse alors même qu’elle pleut sur nos têtes.

Aux États-Unis, nous témoignons d’une comédie tragique d’opposition contrôlée; deux partis représentant la même cause s’affrontent dans de violentes batailles culturelles, aux dépens des marginalisés et au profit de ces quelques mains invisibles qui amassent les figures abstraites des jeux monétaires. Les États-Unis sont une nation d’opposition contrôlée; le Parti républicain marche de manière incontrôlable vers une envie de mort, tandis que le Parti démocrate contrôle la réaction du public par la faiblesse, le compromis et l’incrémentation. Pour chaque 10 ans qu’ils gagnent, ils donnent 20 ans, et ainsi le cycle va jusqu’à ce qu’il ne reste plus que l’épave en feu d’une planète pillée concentrée dans les silos de quelques bunkers sans espoir habités par des milliardaires fictifs sur une planète morte.

Notre dernière itération d’opposition contrôlée pourrait être Extinction Rebellion, qui est censée être en contraste avec les cultes de la mort de la fin des temps qui contrôlent maintenant une grande partie du monde — y compris des personnalités comme Donald Trump et Jair Bolsonaro. Ce prétendu mouvement de résistance est composé de membres privilégiés de la société qui se drapent dans les robes de la supériorité morale tout en ignorant en grande partie l’esclavage des enfants dans les mines de cobalt nécessaires à leurs iPhones, les écosystèmes dévorants à travers leur papier toilette, et la combustion de la planète vivant grâce à leur consommation de combustibles fossiles. Nous sommes amenés à croire que le théâtre de rue, les marches du week-end et les interviews avec les médias sont en marge de la rébellion. En encadrant le monde de cette façon, ils sont effectivement une opposition contrôlée. Rejoindre leur cause, dans sa forme actuelle, fait bien plus que nous ajouter aux listes gouvernementales; elle nous enferme dans les limites prédéterminées des cultes de la mort qui, en ce moment même, nous conduisent à l’extinction globale.

Dans la politique américaine, on nous demande « voterez-vous le rouge ou le bleu » et dans l’activisme environnemental, on nous demande « allez-vous faire du théâtre de rue ou nier le réchauffement climatique? » En contrôlant l’opposition et en définissant les paramètres d’une rébellion acceptable, les forces de la mort annulent notre capacité à résister de manière significative à notre propre annihilation; ils font de nous à la fois les victimes et les auteurs du génocide.

[Par Aliana, édité par Eric Cram, 4 juin 2020] — L’opposition contrôlée est la technique consistant à jouer deux camps apparemment opposés l’un contre l’autre pour obtenir le résultat souhaité. Ceci est également connu comme la dialectique hégélienne ou la résolution artificielle des conflits. Si un manipulateur peut contrôler le conflit, il peut également contrôler le résultat.

Une dialectique est un débat destiné à résoudre les différences entre deux points de vue plutôt qu’à établir l’un d’entre eux comme vrai. L’opposition qui est créée à travers cela donne le pouvoir à une troisième force qui siège au-dessus et contrôle les deux côtés.

L’opposition contrôlée est une technique de contrôle de l’esprit et fonctionne de pair avec la stratégie de division et de conquête. Pour créer la division, le manipulateur présentera aux victimes l’illusion du choix. S’il n’y a qu’un seul chemin disponible, une personne sentira le contrôle derrière lui et résistera. Mais lorsqu’on lui permet de choisir, même entre deux options pratiquement identiques, on lui donne l’impression d’avoir choisi le résultat et il est beaucoup plus susceptible de l’accepter, de s’y identifier et de le défendre.

À mesure que les gens s’identifient à leur choix, ils considèrent quiconque s’y oppose comme un ennemi. En réalité, les deux camps ont été mis en place et contrôlés par le même maître de marionnettes, et le conflit qui en résulte est toujours à l’avantage du manipulateur.

La politique est une dialectique très évidente. Les gens sont amenés à s’identifier fortement à l’une ou l’autre des positions opposées; conservateur ou libéral. Ces deux parties sont en conflit constant l’une avec l’autre car leurs partisans sont amenés à croire que le changement et les solutions qu’ils souhaitent, incombent au parti pour lequel ils votent.

En vérité, aucune des deux parties ne détient de pouvoir réel autre que celui de rendre les gens conformes à la volonté d’une force supérieure tout en pensant que c’était leur propre décision.

La guerre est un autre excellent exemple de cette technique. Aucune personne saine d’esprit et en bonne santé ne choisirait volontiers la guerre. Pourtant, la guerre est continue et se poursuit dans notre monde. Les seuls qui en bénéficient sont ceux qui contrôlent les mécanismes par lesquels ces guerres sont menées; les armes qui sont fabriquées, les banques centrales et les dettes qui découlent de ces conflits, le carburant nécessaire pour alimenter ces guerres… Ces mécanismes sont tous contrôlés par le même groupe de personnes, et souvent ce même groupe de personnes finance les deux côtés de la guerre.

«… Le cadre pour guider les pensées et les actions dans les conflits menant à une solution prédéterminée. Ceci est accompli en manipulant la conscience dans un modèle circulaire de pensée et d’action. La solution synthétique de ces conflits ne peut être introduite que si ceux qui sont manipulés prennent un parti qui fera avancer l’ordre du jour prédéterminé. » — George Wilhelm Friedrich Hegel

L’Opposition Contrôlée a été utilisée pour nous contrôler, non seulement au niveau physique et mental, mais aussi et à un niveau encore plus grand au niveau spirituel. L’évolution consciente a été ralentie par l’utilisation de cette technique à travers des idéologies telles que la spiritualité New Age et les religions culturelles.

Les contrôleurs savent que les humains recherchent inconsciemment une évolution spirituelle et reconnaîtraient quelque chose qui ne va pas avec le système déséquilibré du cerveau gauche dans lequel nous vivons. La solution était de nous présenter leurs propres fausses versions de spiritualité et d’illumination, tout en gardant la vraie connaissance spirituelle occultée. En tant que dernier cul-de-sac avant la mine d’or, cela nous a égarés; loin du vrai chemin et vers la passivité et l’inaction.

Il y a beaucoup de vérités cachées dans le nouvel âge et les enseignements religieux, mais cela nécessite du discernement. L’une des techniques de manipulation consiste à infuser la vérité avec la tromperie. Le manipulateur sait qu’on ne prendra pas de poison évident, alors il le cache dans quelque chose de bon et de vrai pour le rendre agréable au goût.

Le courant sous-jacent imbriqué dans beaucoup de ces enseignements est celui de l’inaction. L’accent est mis sur la croyance et la pensée, plutôt que sur la connaissance et l’action. La sagesse s’acquiert en prenant la connaissance de la vérité, puis en agissant sur cette connaissance. Une action juste est ce qui entraînera en fin de compte le changement dont nous avons besoin dans ce monde. Le nouvel âge et les enseignements religieux ont été conçus pour nous passiver, de sorte que nous ne ferons rien contre l’usurpation de nos droits naturels.

« La sagesse est le pouvoir et le pouvoir est la sagesse, l’un avec l’autre, perfectionnant le tout. Ne sois pas fier, ô homme, de ta sagesse. Discours avec les ignorants aussi bien qu’avec les sages. Si quelqu’un vient à vous plein de connaissances, écoutez et faites attention, car la sagesse est tout. Ne restez pas silencieux quand le mal est dit pour la vérité. Car comme la lumière du soleil, la vérité brille avant tout. Celui qui outrepasse la loi sera tenu responsable. Car c’est seulement à travers la Loi que vient la vraie liberté. Ne faites pas peur aux autres, car la peur est la servitude; un lien qui lie les ténèbres à l’homme » — Philosophie hermétique

De plus, ces idéologies enseignent à ne pas regarder le négatif, l’erreur étant que c’est ainsi que fonctionne la loi de l’attraction; Si vous pensez au négatif, vous l’attirez dans votre vie. C’est une notion attrayante. Les gens évitent naturellement le côté obscur. Mais le contraire est vrai. La connaissance et la compréhension du côté obscur et de la manière dont il est utilisé contre nous, nous permettront de le reconnaître et d’y résister. Si nous ne reconnaissons pas et ne reconnaissons pas les choses les plus sombres, à la fois en nous et autour de nous, nous serons impuissants à nous élever et à les conquérir.

« On ne s’illumine pas en imaginant des figures de lumière, mais en rendant les ténèbres conscientes. Cette dernière procédure, cependant, est désagréable et, par conséquent, peu populaire. » — Carl Jung

Les contrôleurs nous ont donné l’illusion du choix et l’illusion de la liberté. En échange, nous leur avons donné notre conformité à leur système. C’est la sombre vérité. Nous devons l’examiner, le discerner et le reconnaître. Nous devons récupérer notre pouvoir de pensée, agir et commencer à créer des changements. Ignorer cette vérité est le moyen le plus sûr de détruire la vraie liberté.



« Merci pour votre excellent travail d’information, de vulgarisateur et de recherche. C’est une richesse d’être en contact avec vos efforts, votre patience et votre sens critique. »

Normand Laverdure

« Je vous remercie pour le travail que vous faites. Je mets certains de vos article sur mon site pour faire connaître votre site et votre travail. Très intéressé par le livre, je suis impatiente de le lire. »

Henry Véronique

« Votre blog est une mine d’or. Je vous suis sur VK. Félicitation monsieur Boulianne et merci d’exister. »

Janet Knight

3 réflexions au sujet de « L’illusion du choix et de la liberté — L’opposition contrôlée est un mouvement de protestation dirigé par des agents du gouvernement »

  1. En France, il y avait un président nommé Sarkozy qui avait décidé que les patrons avaient raison et que les services publiques étaient pourris, donc il fallait passer la main au secteur privé et supprimé lits, hôpitaux et personnels pour faire des économies afin de rentabiliser l’économie…et financer la guerre contre Khadafy qu’il a réussi à faire tuer car celui-ci était dangereux pour le capitalisme Européen qu’il combattait … Bref nous étions dans le meilleur des Mondes il y a quelques années…

    Puis après le César Sarkozy, il y a eu le chef de « l’opposition contrôlée » , le nommé Hollande, socialiste de droite qui a continuer et accentué la même politique …

    Et dernièrement, et jusqu’à maintenant, il y a eu Macron, le fameux Jupiter, l’empereur du mondialisme dévoué à la bande à Rothschild et consorts…

    Avec le covid je ne sais quel numéro, la bande à Macron a ce jour décidé de trucider tous les humains de plus de 80 ans non productifs car il faut faire des choix dans le cadre soit disant de la « guerre » anti covid…

    Donc si il y a choix à faire dans les hôpitaux que l’on a passé des années à supprimer, gérer par des médecins et infirmières que l’on a cesser de supprimer, sans lits suffisants car diminuer depuis des années, ce sera simple, il suffit de ne pas soigner les « vieux » et de les oublier, sinon de les liquider par injections si nécessaire…

    CE PAYS, CE MONDE QUI LAISSE FAIRE DE TELLES CHOSE EST IGNOBLE… Demain ce sera le tour des plus de 60 ans puis tous ceux qui ne voudront pas se faire vacciner, et cela on nous le dit à la télévision, et tous ces médias aux ordres du grand capital de Hersant, complice mondialiste de Rotchild et Cie, ces frères d’Obama, Biden et autre gouvernants mondialiste bidon aux ordres de la finance, tous ces cinglés et pédophiles qui nous ont dirigé et nous dirige comme du bétail, tous ces tueurs qui ont fait tirer sur des gilets jaunes désarmés et les ont estropié pensant les faire taire, tous ces complices de cette religion libertaire capitaliste qui nous font crever par balles sinon par manque de moyens de vivre, tous ces esclavagistes indignes qui sont censé être représentants d’une république soit disant démocratique où seuls ceux qui font du fric peuvent parler, et vivre à nos frais, toutes ces sangsues, eux sont tous réunis dans un grand programme de destruction pour faire de nouveaux marchés, ils recommence les guerres mondiales déclenchées par les marchands de canons, maix cette fois-ci, c’est avec de nouvelles armées plus sophistiquées que nous découvrons ou que nous allons expérimenter avec nos vies…

    Ce sont des monstres qui doivent disparaître comme des virus mortels, et celà la nature va s’en charger, mais si nous ne voulons pas périr avec ces ordures, il nous faut réagir et choisir le bon camp.

    Le Monde doit changer, et le seul moyen de le faire intelligemment, c’est de définitivement nous débarrasser de l’arme de ces voleurs assassins, c’est à dire le capitalisme.

    Je n’appelle pas à une nouvelle internationale prison de peuples mais au contraire de l’union libre de peuples libres pour se débarrasser d’un ennemis communs…

    Nous devons redevenir des humains et non plus des robots à la solde du capital financier…

    Nous devons aimer la nature non pas comme les capitalistes soit disant écologistes, mais en tant qu’humain, avec tout notre amour, et ous devons aimer les autres, pas en tant qu’esclaves, mais en tant qu’égaux, et libre de préférer la patrie charnelle au nomadisme anarchique encourager par les capitalistes… Il faut définir l’ennemi et commencer la guerre maintenant, sans peur car le plus grand danger actuellement c’est de ne rien faire.

    Il faut nous regrouper sans peur et avec détermination car nous savons ce que nous devons faire… La lutte n’a jamais été facile, l’esclavage est plus doux, mais il faut choisir, être libre ou esclave, dire sans arrêt oui ou savoir dire non.

    J’ai connu des géants qui ont refusé ce qui n’est pas tolérable pour un homme ou une femme, et ce sont ces merveilleux lutteurs que j’admire, même si ils sont morts sous les coups de l’ennemi qui est aussi le mien, et ce sont ces meneurs que je vénère et que je veux choisir comme héros face à ces petits hommes calculateurs qui croient nous dominer parce qu’ils ont l’argent…

    Leur temps est fini à ces fils de la mort, l’hiver prépare le printemps, et cela c’est universel, c’est les hommes cupides qui croient pouvoir changer les saisons, ces francs maçons prétentieux qui au lieu de tirer les leçons des secrets que nous livre la nature, se servent de pouvoir qu’ils se donnent eux-mêmes pour asservir leurs frères, car ils ont décrété que les races, les genres, les pays sont tous les mêmes et que seuls eux ont le droit de sortir du « commun » car ils seraient une élite…

    Non, cette élite dévouée au capitalisme doit disparaitre, comme les aristocrates qui ont crus avant eux être « supérieurs » aux autres, c’est à dire à leurs frères au départ.

    Les camés de pouvoir, de force, de grandeur, de sensations fortes que sont ces élites doivent payer le prix de leur trahison envers leurs frères et leurs peuples : la Justice doit vaincre.

    Debout ls esclaves, et gagnons une vie belle pour l’avenir et que périssent à tout jamais les affameurs de l’Univers.

    Aimé par 2 personnes

  2. bel effort intellectuel pour expliquer par la psychanalyse une tactique éprouvée par les dominants et utilisée depuis longtemps en politique par tous les manipulateurs des états dominés par des élites corrompues et tacticiennes.

    En fait, comme tout ce qu’à fait le capitalisme sous toutes ses formes jusqu’à maintenant, y compris sous sa forme sociale-démocrate ou stalinienne, « l’opposition adaptée » telle que décrite dans ce très bon article, est un outil très efficace pour tous ceux qui cherchent à utiliser le pouvoir comme une domination d’une partie de la société ou d’une classe sur une autre : une devise célèbre dit : « diviser pour régner », et l’opposition adaptée est un outil dans ce sens.

    On croit s’organiser « contre » le pouvoir mauvais, et en fait on est manipuler… Et le pire c’est que comme en France en ce moment, le risque de manipulation est si développé, que la peur de celle-ci neutralise toutes les bonne volonté qui serait sincères dans leur combat « contre ».
    Car si en combattant ce « monstre » manipulateur, on risque effectivement de devenir sa marionnette.

    Mais l’analyse si elle est juste, est incomplète… Car une foi fait ce « problème » dénoncé, si on ne pause pas d’alternative crédible à cette manipulation, on devient soit même un manipulateur car en décourageant tout acte sous prétexte qu’il peut y avoir manipulation, on devient complice de cette manipulation.

    Marx a ainsi très bien dénoncé les méfaits réels du capitalisme, mais si rien n’est proposé de mieux, autant laisser les choses ce faire, et c’est justement ce que veulent les exploiteurs… Faire croire que le système en place est encore le meilleur de tous puisque aucun n’a pu faire mieux, alors baissons les armes et rendons nous à l’évidence, le monde est fait pour les « caïds » du capital qui savent faire marcher la machine et nous ne sommes que des enfants… Tout système qui rivalise avec celui en place n’est qu’une utopie, pas comme le capitalisme qui lui existait déjà sous les monarchie et les empires dont il est issu.

    La force du capitalisme est de faire croire qu’il a toujours existé, et que si il a des classes pauvres et révoltées, c’est de leur faute car ces classes sont supposées être composées de tous ceux qui ne croient pas dans la religion capitaliste basée sur la totale liberté, et qu’ils sont donc destinés à rester des esclaves ou des mutins que le système doit broyer la résistance.

    Marx a réussi à faire croire que le communisme n’est qu’un enfant terrible du capitalisme, un rêve utopique face à l’efficacité de l’anarchie capitaliste qui nourrirait ceux qui croient en elle… ou qui désire vivre de ses restes…

    MANIPULATION, TU CACHES TON NOM, MAIS ON TE RETROUVE car même bariolée sous l’appellation de « opposition contrôlée », on devine ta main, et on s’interroge légitimement sur la façon de t’écraser et te faire subir le sort que tu fait subir aux peuples que tu domine, trompe et exploite à ton seul profit… Une seule solution, que ceux qui savent se reconnaitre dans des valeurs contraire au capitalisme se reconnaissent, s’unissent et abattent la « bête » et ses serviteurs dévoués.

    La révolte et l’insoumission sont les seuls outils des purs combattants qui reconnait dans la révolte de ses frères et soeurs sa propre révolte, et qui au lieu de philosopher sur les bienfaits qu’une non violence inutile face à des barbares, laisse parler son cœur humain et si possible divin qui lui sert de guide dans cette tempête …

    SI TU VEUX LA PAIX, ET L’AMOUR, PREPARE LA GUERRE CONTRE TON ENNEMI QUI NE SERA JAMAIS TON AMI.

    Tout menteur est un exploiteur en puissance… le « bon » homme qui ne connait que l’amour, ne peut pas vivre avec la pourriture de la terre… Il faut nettoyer à grande eaux les excréments qui nous gouvernent au nom des exploiteurs et tous ceux qui les soutiennent, c’est le seul moyen de ne pas être manipuler, jamais, car les tambours de la vérité font tombé les uns après les autres les murs artificiels de la manipulation, … Les pourris du capital et de sa religion ont fait tombé le mur de Berlin en certifiant que ce serait la fin du communisme et du danger des opposants au capital qui serait le seul à nous rendre heureux, mais cette piteuse manœuvre a échouée car ce n’était qu’un mensonge de plus pour sauver ce système d’exploiteur… une simple « opposition adaptée »

    Maintenant les adeptes de la vérité et de la lumière vont saper les bases mêmes de ce système dominant qui n’en fini plus de pourrir, et dans l’union de toutes les bonnes volonté sincères pour une justice sans pitié mais sans corruption, un Monde nouveau réellement enchanteur sera élevé à la place de ce monceau de pourriture infâme qu’est le capitalisme.

    Aimé par 2 personnes

  3. C’est désolant. Alors tous ceux en photos sur ce post que je voulais pas y croire mais qu’on appréhendais semble se confirmer avec vos dires.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s