Malgré le scepticisme ambiant et les doutes qui peuvent surgir, les camps covid sont une réalité. Les non-vaccinés seront tous emprisonnés

Dès le mois d’octobre 2020, j’ai publié quelques articles concernant l’implantation de camps Covid-19 au Canada et même ailleurs, dont en France (voir les liens ci-dessous). Plus tard, il a été démontré que le gouvernement fédéral arrête des Canadiens arrivant au pays par avion et les transporte vers un endroit secret, généralement un hôtel, même s’ils possèdent un test PCR négatif. Ces citoyens sont détenus illégalement alors qu’ils n’ont été condamnés pour aucune infraction, n’ont pas eu accès à un avocat et n’ont pas comparu devant un juge. D’ailleurs, le “Centre de justice pour les libertés constitutionnelles” avait intenté une action en justice à cet effet contre le gouvernement de Justin Trudeau.

Évidemment, il y aura toujours des sceptiques et certaines personnes ont même pu rigoler de telles informations. Pourtant, la preuve en est faite puisque le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale en France vient de publier sur le site internet du Ministère des Solidarités et de la Santé un document intitulé “Vaccination en anneau” dans lequel il est clairement stipulé : « Dans le cadre d’une stratégie de vaccination en anneau, une quarantaine stricte et surveillée doit être imposée pour les personnes étant identifiées comme contacts primaires ou secondaires, et qui refusent la vaccination. » Avons-nous besoin d’autres preuves pour comprendre ce qui se déroule sous nos yeux au niveau mondial ?

Quelques articles concernant l’implantation de camps Covid-19 :

Cela dit, un de mes lecteurs m’a informé que je suis désormais répertorié sur le site Conspiracy Watch en France. Dois-je prendre cela comme un compliment ? Sans doute puisque les plus importants scientifiques, médecins, avocats et journalistes d’enquête sont désormais catégorisés comme étant des complotistes. Cet « Observatoire du conspirationnisme » a été soi-disant créé pour réfuter les arguments fallacieux sur lesquels prospèrent les théories du complot. Malgré leurs titres pompeux, Valérie Igounet et Rudy Reichstadt semblent réellement manquer de culture. Ont-ils au moins lu mes articles qui sont pour la plupart très bien sourcés ? Ont-ils au moins lu mon livre « La Société fabienne, les maîtres de la subversion démasqués » dont ils font état sur leur site Web ? Ce livre comporte à lui seul près de 800 notes et références. Je doute que ces deux Français n’aient lu quoi que ce soit de moi.

Jean-François Déry enfermé dans un camp covid de Justin Trudeau (Canada). Voyez la vidéo intégrale.

La vaccination globale et des camps covid en France

Le coup de gueule de Pierre Barnérias contre ces fous furieux qui veulent vous vacciner tous !
Pierre Barnérias

Les chiffres officiels de mortalité du Covid montrent qu’il n’y a que 41.502 morts en 13 mois (1er mars 2020 au 31 mars 2021), dont 27.031 qui sont morts avec des comorbidités ! Donc en France il n’y a que 14.471 personnes qui sont mortes uniquement du Covid-19 et on va forcer tout le monde à se faire vacciner ! Obligation vaccinale, passeport numérique, matraquage, enfin c’est juste hallucinant ! J’ai entendu le Sinistre de la Santé nous dire : Oui, les non vaccinés vont être défavorisés parce qu’ils vont transmettre la maladie, alors que c’est faux là aussi, car on sait aujourd’hui que ce sont les vaccinés qui propagent le virus, on s’aperçoit que les vaccinés, deux semaines plus tard ont la Covid-19 ! De toute façon ces injections ce n’est pas un vaccin, ce ce sont des injections géniques ! Messieurs les journalistes cherchez les infos qui sont disponibles !

Autre document venant du Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale demandé par le directeur général de la santé monsieur Jérôme Salomon sur la Stratégie de la Vaccination en Anneau : Cette stratégie consiste à vacciner tous les individus ayant été en contact avec un sujet présentant une infection confirmée, ainsi que toutes les personnes en contact avec ce premier cercle de sujets contacts. On avait évoqué dans mon film “Hold-Up” les possibilités d’avoir des Camps d’Internement au Canada.

CampCovidFrance

Là, ça y est pour la France, avec cette procédure de vaccination obligatoire en anneau, ceux qui voudront pas se faire vacciner il y aura une quarantaine obligatoire : « La vaccination en anneau appelle à la mobilisation rapide d’équipes mobiles pour réaliser l’enquête épidémiologique et pour administrer en urgence une dose de vaccin à tous les contacts primaires d’un cas confirmé, ainsi qu’à tous les contacts secondaires de ces contacts primaires, et ce quel que soit le statut vaccinal de ces personnes. La vaccination en anneau doit se faire dans le cadre d’un schéma vaccinal complet à deux doses pour ceux qui n’auraient pas encore été primo-vaccinés, et avec une seule dose pour les personnes déjà complètement immunisées. Dans le cadre d’une stratégie de vaccination en anneau, une quarantaine stricte et surveillée doit être imposée pour les personnes étant identifiées comme contacts primaires ou secondaires, et qui refusent la vaccination. En cas de détection d’un cluster, la vaccination en anneau devrait se doubler de mesures de
contrôle de l’épidémie dans la collectivité. »

Pour moi ces documents sont la preuve qu’on est dans une machination énormissime, et à laquelle, même moi je n’avais pas envie d’y croire ! Je suis juste effrayé par le silence des médias qui se rendent complices de ces mesures ! Allumez votre cerveau et éteignez la télé !

Le réalisateur et producteur du documentaires Hold-Up (2020), Pierre Barnérias, s’exprime au sujet de la vaccination globale et des camps covid en France. (Source : Odysee)

Les camps FEMA aux États-Unis

FEMA

Au cours de la dernière décennie ou plus, la FEMA est devenue une agence fédérale de plus que tout le monde aime détester. Je ne dirais pas que c’est détesté autant que l’IRS, mais elle pourrait très bien être à la deuxième place. Malheureusement, la raison en est le piètre bilan de la FEMA dans ce qui est censé être son objectif principal : aider les personnes et les communautés à se remettre d’une catastrophe.

Comme pour les préparateurs, la FEMA ne sait pas à quels types de catastrophes elle sera appelée à faire face. Compte tenu de l’éventail des possibilités qui peuvent être couvertes, ils ont reçu une impressionnante « boîte à outils » d’autorité, leur permettant de faire des choses en cas d’urgence qu’aucune autre agence gouvernementale ne peut le faire. Apparemment, toute l’autorité de la FEMA vient des décrets et non de la législation. Cela devrait suffire à faire réfléchir toute personne sensée. Mais si ce n’est pas le cas, alors le pouvoir que certains de ces décrets donnent à la FEMA de faire devrait leur faire peur.

  • Décret exécutif 10990 – La FEMA peut prendre en charge tous les modes de transport, les autoroutes et les ports maritimes;
  • Décret exécutif 10995 – La FEMA peut reprendre les moyens de communication;
  • Décret exécutif 10997 – La FEMA peut prendre en charge toute l’énergie électrique, les carburants et les minéraux;
  • Décret exécutif 10998 – Les camps de la FEMA peuvent prendre en charge les ressources alimentaires et les fermes;
  • Décret exécutif 11003 – La FEMA peut prendre le contrôle des aéroports et des avions commerciaux;
  • Décret exécutif 11004 – Les camps de la FEMA peuvent déplacer les communautés.

Il y a bien plus que cela, mais ceux-ci sont ceux qui ont l’effet potentiel le plus important en temps de crise. Ils sont également habilités à mettre en place des centres de refuge et des camps de réinstallation, qui sont actuellement plus de 800.

Alors que ceux-ci sont ostensiblement destinés à être utilisés comme abris d’urgence en cas de crise, la FEMA a le pouvoir de les utiliser de nombreuses autres manières, y compris en tant que centres de détention et camps de rééducation. Ce que nous devons réaliser, c’est que tout pouvoir que le gouvernement s’octroie finalement est transformé en mal, aussi bonne que soit l’intention initiale. La «loi des conséquences involontaires» garantit à peu près cela, même sans ceux du gouvernement qui ont des objectifs plus néfastes dans leur cœur et leur esprit. Ces personnes créeront leurs propres conséquences involontaires en manipulant la loi.

Politiquement correct

Nous vivons à une époque où le politiquement correct domine le paysage. C’est encore pire maintenant que pendant le mandat de l’ancien président Obama. Annuler la culture détruit toute personnalité publique qui n’est pas d’accord avec la doctrine de gauche. Bien que le Joe moyen dans la rue ne soit pas annulé, vous pouvez être sûr que la foule réveillée, ANTIFA ou un autre groupe de gauche se débrouillera avec lui, s’ils découvrent qu’il n’est pas en accord avec leurs croyances.

Tout ce qu’il faudrait, c’est que le président en exercice déclare que la polarisation politique dans notre pays est une urgence nationale et que le plein pouvoir de la FEMA soit libéré. En fonction de la direction de la Maison Blanche, la FEMA aurait la capacité et l’autorité de rassembler toute personne et tous ceux qui ne sont pas d’accord avec l’idéologie politique de l’administration actuelle. Il leur suffirait de déclarer ces personnes (nous) comme « dangereuses pour la paix et la tranquillité de la société ».

Bien qu’il y en ait beaucoup qui appellent tout cela rien de plus que des théories du complot, je reviens sur ma déclaration initiale selon laquelle toute loi adoptée est finalement utilisée à des fins néfastes. Par conséquent, toute explication donnée par le gouvernement ou par une personne couvrant le gouvernement n’élimine pas le risque pour les citoyens ordinaires. Quelqu’un au gouvernement peut toujours renverser la situation.

Si cela se produit, voici quelques choses auxquelles nous pouvons nous attendre :

Confiscation de nos armes

C’est un fait bien établi que la FEMA n’autorise pas les armes à feu dans ses « camps de réfugiés ».

Nous l’avons vu pour la première fois lors de l’ouragan Katrina, où les personnes entrant dans les centres que la FEMA a mis en place ont été dépouillées de leurs armes à leur entrée. Peu importait pour les responsables du camp que ceux qui se trouvaient dans les camps ne pouvaient pas se défendre ou qu’ils étaient attaqués par d’autres.

Le deuxième amendement consacre l’un de nos droits les plus importants. Pourtant, il y en a beaucoup au sein du gouvernement aujourd’hui, qui croient que le deuxième amendement est un droit accordé par le gouvernement, plutôt qu’une restriction au gouvernement, les empêchant de prendre notre droit de garder et de porter des armes. Leur point de vue est faux, mais dangereux.

Restriction de la liberté d’expression

L’un des scénarios les plus probables pour ouvrir ces camps de la FEMA et les remplir est celui de « reprogrammer » les conservateurs qui ne sont pas d’accord avec les points de discussion de gauche. Il y a déjà ceux qui appellent à une telle action et ce depuis plusieurs années. Au fil du temps, on peut s’attendre à entendre de plus en plus de politiciens parler ainsi.

Mais le vrai danger est qu’ils jettent actuellement les bases d’une telle action, sur la base des mots de gauche appelant « violence ». C’est leur justification pour que des groupes comme ANTIFA soient si violents. La façon dont ils l’expliquent, ceux de gauche qui utilisent la violence ne répondent qu’à la violence des « mots haineux ». Mais alors, pour eux, tout mot qui ne correspond pas à leur vision du monde peut être qualifié de mot haineux.

Avec cela comme motif potentiel pour rassembler les gens, vous pouvez être sûr que lorsqu’ils le feront, ils ne permettront pas aux personnes qui ont été arrêtées d’avoir une liberté dans ce qu’elles disent. Dans le cadre de leur « rééducation », leur discours sera étroitement contrôlé.

Viols et autres brutalités dans les camps de la FEMA

En revenant aux centres de réfugiés mis en place lors de l’ouragan Harvey, nous pouvons voir quels sont les résultats du retrait des armes à feu des gens. Les gens étant incapables de se défendre, ils étaient des choix faciles pour les violents de la société. L’une des raisons pour lesquelles les armes à feu sont si importantes pour la légitime défense est que les personnes perverses sont beaucoup plus susceptibles d’utiliser la violence et même la violence brutale laide, afin de se frayer un chemin.

Sans armes à feu pour nous défendre, nous sommes gravement désavantagés. Pourtant, il est clair que nombreux sont ceux qui ne se soucient pas de cela. Ils préfèrent que nous soyons des victimes plutôt que des personnes capables de nous défendre.

Camp FEMA

Toutes les «défenses» pointent vers l’intérieur, pas vers l’extérieur

Indépendamment de ce que le gouvernement essaie de dire à propos des camps de la FEMA, l’une des vérités flagrantes à leur sujet est qu’ils sont conçus pour garder les gens à l’intérieur, pas pour empêcher les gens d’entrer. Comme pour toute autre prison, toutes les défenses sont concentrées vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur. Le signe le plus évident de cela est peut-être le fil de rasoir placé au sommet des clôtures anti-ouragans. Lorsque cela est fait par mesure de sécurité, les supports retenant le fil sont inclinés vers l’extérieur. Mais dans le cas des prisons, il est incliné vers l’intérieur pour empêcher les prisonniers d’escalader la clôture et de sortir.

Bien sûr, le gouvernement essaie de dire que ces défenses sont là pour protéger ceux qui sont logés dans les camps; mais c’est juste un mensonge. Pourtant, avec tant de moutons qui sont prêts à accepter ce que dit le gouvernement, tant qu’ils reçoivent des trucs gratuits et qu’ils sont autrement laissés seuls, cela a fini par être un mensonge efficace.

Une fois que vous êtes dedans, vous ne pouvez pas sortir

Cela nous amène au point suivant, c’est-à-dire qu’une fois que vous êtes à l’intérieur, vous ne pouvez pas sortir. Ces camps ne sont pas une solution à court terme à une catastrophe ou ils ne seraient pas configurés comme ils le sont. Ce sont des emplacements hautement sécurisés, conçus pour être utilisés en cas d’urgence.

Le fait est qu’une fois que le gouvernement a le contrôle sur quelqu’un, il ne veut pas lâcher prise. Nous ne voyons pas cela uniquement avec la FEMA, mais avec tous les départements du gouvernement. Il n’y a donc aucune raison de penser que ceux qui dirigent les camps changeront soudainement d’avis et décideront que la justice est mieux servie en laissant toutes ces personnes « dangereuses » libres de répandre davantage de « violence » verbale.

Il y a beaucoup de gardes dans les camps de la FEMA

Je suppose que quelqu’un pourrait soutenir que le gouvernement n’a pas assez de personnes sur les listes qui pourraient servir de gardes, si l’ordre sortait un jour pour utiliser les camps de la FEMA. Cet argument est absurde à plusieurs niveaux. Premièrement, si la FEMA publiait des emplois pour les gardiens, ils seraient probablement débordés de candidatures. En fonction de leur degré de difficulté, trouver autant de personnes que nécessaire ne devrait pas être un problème.

Mais ce n’est pas la seule carte que FEMA a dans sa manche. Un grand nombre d’agences gouvernementales se sont militarisées, créant ce qui est essentiellement leur propre force de police, armée et équipée au niveau des équipes SWAT, non armées et équipées comme le flic sur le beat.

Cela s’est produit dans un certain nombre d’agences qui n’avaient auparavant eu besoin d’aucune sorte de personnel armé ou d’agents des forces de l’ordre. Alors, quelle est la différence ? Il semble que ces agences veulent être en mesure d’imposer leur volonté à la population. Cela signifie du personnel armé, les personnes qui peuvent être appelées à servir de gardiens pour la FEMA.

Un bon exemple de la militarisation des agences fédérales a été le cas de l’attaque du Bureau of Land Management contre Cliven Bundy en 2014. Le différend sur l’utilisation des terres s’est intensifié lorsque 200 agents fédéraux armés sont arrivés dans son ranch, en prenant le relais et en tuant son bétail. Les officiers fédéraux armés qui descendirent sur son ranch représentaient une grande variété d’organismes gouvernementaux.

La FEMA a stocké des cercueils

Une des choses qui est sortie il y a quelques années est que la FEMA avait acheté pour un milliard de dollars de cercueils « jetables ». Ceux qui ont essayé de démystifier cela en tant que théorie du complot ont dit que ce n’étaient pas des cercueils, mais plutôt les voûtes étanches dans lesquelles les cercueils sont placés. Ok, alors quoi ? Cela ne les empêche pas de pouvoir être utilisés comme cercueils. Si quoi que ce soit, cela vérifie que c’est ce qu’ils sont.

Pourquoi le gouvernement fédéral a-t-il besoin de toutes ces chambres fortes ? Pourquoi les stocker ? Cela semble encore plus sinistre si l’on considère que la FEMA ne stocke pas vraiment grand-chose d’autre sous forme de fournitures d’urgence. Lorsque la super tempête Sandy a frappé la côte du New Jersey, ils n’ont même pas émis de demande de devis (RFQ) jusqu’au lendemain de la tempête. S’ils n’hésitent pas à fournir de l’eau en bouteille aux gens, pourquoi ont-ils besoin d’un stock de caveaux funéraires ? C’est au moins suspect.

Pas d’intimité

Certains des sites maintenus en tant que camps de la FEMA sont censés pouvoir héberger jusqu’à 20 000 personnes. Mais cela les loge dans des conditions plutôt encombrées. J’ai été dans quelques-uns de ceux-ci, qui sont couramment utilisés comme centres de formation de réserve. Ils peuvent accueillir confortablement environ 1 000 à 2 000 personnes.

Cela signifie que tout le monde sera dans des casernes bondées, peut-être séparés par sexe et âge et peut-être séparés par la famille. Il n’y a vraiment aucun moyen de savoir. Mais compte tenu du point de vue de la gauche sur « l’identité de genre » aujourd’hui, je suis à peu près sûr que ce ne sera pas quelque chose qui plaira à personne.

Je ne peux pas le dire avec certitude, mais cela pourrait faire partie du plan d’utilisation de ces camps comme centres de rééducation. L’un des moyens les plus efficaces de laver le cerveau des gens est de les soumettre à beaucoup de stress. Priver les gens du confort de leur famille et les plonger dans des conditions de surpeuplement sont deux façons claires de le faire.

Les familles peuvent être séparées dans les camps de la FEMA

Comme je viens de le dire, les familles sont très susceptibles d’être séparées dans ces camps. Les gauchistes du gouvernement, ainsi que d’autres organisations comme les syndicats d’enseignants, ont déjà déclaré que les enfants appartenaient au gouvernement et non à leurs parents.

Éloigner ces enfants de leurs parents est un élément clé pour les endoctriner.

Cela permet également à la FEMA d’utiliser les enfants comme otages pour le « bon comportement » de leurs parents. Que cela signifie qu’un bon comportement sera nécessaire pour que les parents puissent voir leurs enfants, ou que cela signifie qu’une menace manifeste sera utilisée est quelque chose que nous devrons attendre de voir. Mais il est clair qu’un gouvernement tyrannique a de nombreux avantages à séparer les familles.


banniereFABIENeBay001

« Cher M. Boulianne. Vous êtes l’un des plus importants piliers francophones rigoureux, pour l’information, au niveau d’articles éclectiques et de référence de vos textes. »

Damien Tremblay

« Vous lire et vous suivre dans tous vos écrits c’est entrer dans le ROC de la raison et en vérité. Je me réjouirais toujours de votre courage et dévouement charitable. »

Paul Philippe

« Mes remerciements pour votre excellent travail. »

Mélanie Berthiaume

5 réflexions au sujet de « Malgré le scepticisme ambiant et les doutes qui peuvent surgir, les camps covid sont une réalité. Les non-vaccinés seront tous emprisonnés »

  1. Il faut bien du courage pour combattre et affronter tout ce qui nous arrive et le discernement nous fait défaut.
    Mais grâce à vous, grâce à Dieu c’est avec un cœur pur que nous aurons justice de cette sombre affaire qui revient toujours dans l’histoire des hommes. Qu’il vous Bénisse Monsieur Boulianne vous êtes notre guide depuis longtemps et dans l’honneur.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s