Le nouveau livre, « Anthologie des meilleurs textes de l’année 2020 » de Guy Boulianne, est maintenant disponible aux Éditions Dédicaces

Journaliste indépendant accrédité par la “General News Service Network Association” (GNS Press), Guy Boulianne présente à ses lecteurs l’« Anthologie des meilleurs textes de l’année 2020 » extraits de son site Web personnel. Très largement illustré, l’ouvrage débute avec l’article intitulé « La Ville de Montréal et le réseau “100 villes résilientes” de la Fondation Rockefeller » publié le 8 janvier 2020,— peu de temps avant le déclenchement de la « crise sanitaire » au Québec par le gouvernement de François Legault —, et se termine avec l’article intitulé « Le 29 décembre 2020 — Donald Trump célèbre saint Thomas Becket en ce 850e anniversaire de son martyre : “Nous voulons Dieu !” » qui fut publié le 30 décembre de la même année.

Cette anthologie de Guy Boulianne permet au lecteur d’avoir une vision globale de ce qu’on appelle généralement la « crise sanitaire de la Covid-19 ». De façon chronologique, l’auteur fait le tour des différents sujets qui ont accablé l’humanité durant cette période. Allant du groupe Bilderberg au Nouvel Ordre Mondial, en passant par l’Agenda 2030, la grande réinitialisation, les expériences biologiques chinoises, l’eugénisme et le transhumanisme. Le lecteur constatera jusqu’à quel point l’auteur s’est efforcé d’alerter les gens de ce qui se tramait contre eux, avec ténacité et persévérance.

Entièrement imprimé en couleur dans un format confortable de 8.5 x 11 po. (21.59 x 27.94 cm), le livre est très largement illustré avec des images et des graphiques. Il comporte au total 376 pages.

MESSAGE À MES FIDÈLES LECTEURS : Je fais tout en ce moment pour me libérer de toutes mes tâches actuelles afin de pouvoir me concentrer uniquement à la rédaction de mon prochain livre, « CERN : La porte de l’enfer (La Guerre des mondes est ici, maintenant !) ». Merci.

Commandez votre exemplaire dès maintenant

AmazoneBay | Biblio | Gumroad | Delcampe | Lulu | Bonanza | Payrexx |

Disponible au format imprimé en couleur — PRIX : 40.00 $CA

Disponible au format PDF chez BonanzaGumroad et Payloadz — 15.00 $CA

paypal-button

Vous pouvez aussi consulter le livre au format Flipbook pour seulement 7.50 $CA

Le livre illustré en noir et blanc est aussi disponible !

Amazon | eBay | Biblio | Gumroad | Delcampe | Lulu | Bonanza | Payrexx |

Disponible au format imprimé en noir & blanc (couverture couleur) — PRIX : 30.00 $CA

À propos de Guy Boulianne

guy-boulianne-01

En 1983, Guy Boulianne débute sa carrière en publiant un premier recueil de poésie intitulé « Avant-propos d’un prince fou », suivi en 1987 par un second recueil intitulé « La bataille des saints ». La même année, il est nommé au sein du conseil d’administration du Regroupement des Auteurs-Éditeurs Autonomes (RAEA). Il devient le co-directeur de la galerie d’art Frère Jérôme de 1983 à 1987. Il ouvre par la suite sa propre galerie en plein cœur de Montréal, la galerie d’art Imagine, après que la galerie Lézart ait pris la relève de la galerie Frère Jérôme durant une période de trois ans.

De 1983 à 1987, il conçoit et réalise deux émissions télévisées chez Vidéotron, intitulées : « Écriture d’ici » et « Plume et pinceau ».

Après la fermeture de sa galerie d’art en 1990, il décide de se retirer du domaine public pour se consacrer à des recherches sur l’aspect caché de l’histoire. À partir de ce moment, il s’entoure de livres et explore la mémoire collective et individuelle. Ces recherches l’amènent à séjourner en Europe, plus particulièrement en France et en Belgique, ce qui lui permet de renforcer ses pensées. À son retour au Québec, il décide de se replonger dans le monde des arts et de créer deux galeries d’art virtuelles (Third Millenium Gallery et Art Investors) dans lesquelles étaient présentés des artistes d’envergure internationale.

En 1996, il publie un recueil collectif dans lequel il réunit plusieurs auteurs québécois et européen. Ce livre, intitulé Acacia, est l’objet d’une tournée durant laquelle il est présenté dans une douzaine de villes à travers l’Hexagone. En 1997, il fonde en France le Conseil Franco-Québécois de la Culture qui a pour objet de développer les échanges culturels entre la France et le Québec. Deux ans plus tard, il ouvre une antenne de cette même association au Québec.

De 2005 à 2009, il est l’éditeur en chef de la maison d’édition Mille Poètes (Delaware). Il y dirige tous les aspects de l’entreprise. En 2007, il écrit et publie le récit « Les Biflides se souviennent », et l’essai historique « Le Mont du roi ». Il participe en 2009, en tant que poète, à l’anthologie française “Poésie du Rêve. Rêves de Poésie” (Les Dossiers d’Aquitaine) en y publiant son poème « Préface aux dirigeants ».

En 2003, il est nommé au sein du « Research Board of Advisors » de l’“American Biographical Institute” (Caroline du Nord, États-Unis) et en 2008, il est accepté au sein de l’“International Biographical Center” (Cambridge, Angleterre). En 2010, il remporte le Diplôme d’honneur de la francophonie au « Concours Europoésie UNICEF 2010 », en France. Son nom figure aussi dans le « Dictionnaire des poètes d’ici – de 1606 à nos jours », paru aux Éditions Guérin, Québec.

En 2009, il fonde les Éditions Dédicaces où il publie des auteurs en provenance de tous les pays. Cette maison d’édition est encore active aujourd’hui. Entre temps, il écrit et publie les livres « Le Prince Fou », tomes 1 et 2 (traduits en anglais et en espagnol), et « La Société fabienne: Les maîtres de la subversion démasqués ». Il est préfacier pour les livres de Giovanni Cristofalo (Italie), « Le mystère de la croix de Pauciuri: Sur les traces de l’abbé Ursus, de l’Ordre de Sion et des Templiers de Calabre », et de Jarl Alé de Basseville (France), « Mon devoir » (traduit en anglais et en albanais).

L’auteur se passionne pour ses ancêtres, l’histoire, la généalogie et la génétique.

guyboulianneaccreditation

banniereFABIENeBay001

« Wow… Merci du fond du ❤ mr. Boulianne. Sérieusement, une chance que vous avez gardé un œil de tigre sur cette absurde loi 61. Je vois qu’il y a encore des personnes comme vous, courageuses et bienveillantes, qui font toute la différence. »

Claire V.

« Merci pour votre excellent travail, pour faire respecter nos droits et libertés. »

Guy Paradis

« Félicitations et vive les vrais journalistes !!! Je vous supporte et vous nous aidez beaucoup avec vos recherches !!! »

Alexandre Comtois