Mon ami Philippe Pfeiffer a lu son texte lors de la manifestation contre le passeport sanitaire sur la place de la République, à Strasbourg

Mon ami Philippe Pfeiffer a lu son texte lors de l’importante manifestation contre le passeport sanitaire qui eut lieu à Strasbourg aujourd’hui, le 21 août 2021. Philippe est celui qui écrivit le texte de présentation (4ième de couverture) de mon livre « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués ». Cette manifestation fut organisée par le Collectif Anti Pass 67 (Base Rhin, Alsace,) qui est sur Instagram. Le but de ce collectif et des manifestations est de dénoncer le passeport sanitaire et l’obligation vaccinale. Le rendez-vous a été donné à 13 h, place Kléber, et le départ se fit vers 14 h. Le parcours est jusqu’à présent le même, de la place Kléber jusqu’à la place de la République. À la fin de la manifestation, les organisateurs ont laissé la place à l’expression libre, les orateurs, improvisés ou pas, assumant la responsabilité de leur propos. C’est à ce moment que Philippe a lu son texte devant la foule.

Le nombre de personnes participant à la manifestation est estimé à quelques milliers, dans les trois à quatre mille selon Philippe. Ces manifestants s’opposent à l’extension du pass sanitaire et à l’obligation vaccinale pour les soignants. « Nous sommes contre la vaccination obligatoire et contre le pass sanitaire. Les gens doivent pouvoir choisir », déclare l’un d’eux au micro. « Les jeux de contrôles, de menaces et d’intimidation » sont dénoncés par un membre du collectif Anti Pass 67. « Nous refusons que la santé devienne le prétexte pour installer un système de contrôle généralisé », explique l’un des organisateurs. Le collectif organise également d’autres événements tels que les terrasses sauvages, toujours à la place Kléber. Samedi le 28 août est prévue une manifestation européenne, c’est à dire que des opposants au pass sanitaire et à l’obligation vaccinale de plusieurs pays vont y participer.

Sachant que toutes les manifestations sont éphémères dans le temps, en publiant le texte de Philippe Pfeiffer sur ce site Web, nous l’inscrivons en quelque sorte dans l’histoire pour la postérité.

Voici le texte de mon ami Philippe Pfeiffer qui a été lu lors de la manifestation :
PANÉGYRIQUE DE LA FRANCE

Peuple de France, l'heure est grave !

Il est impératif de se réveiller au plus vite. L'éveil et la connaissance sont primordiaux. Ce qui se passe actuellement peut paraître comme un cauchemar ou un mauvais rêve. Mais non, c'est bel et bien la triste réalité !

Il est temps de sortir de sa léthargie, de se soulever en masse contre la destruction de notre pays programmée et organisée par la clique crapuleuse au pouvoir. 

De la distanciation sociale on en est venu à la mort sociale. De la mort sociale, on en vient au contrôle absolu de toute vie. On veut faire de chaque pays une masse informe de zombies. On veut "zombifer" les peuples !

Peuple de France, on veut te museler, te contrôler. On veut détruire ce qui fait ta valeur, ton histoire, tes acquis sociaux, ta civilisation, ton sens de l'hospitalité, de la tolérance et de l'humanisme. Ta véritable qualité ne réside pas dans le slogan maçonnique "Liberté – Égalité – Fraternité, ou la mort", mais dans les aspirations justes de toutes les différentes composantes de tes citoyens et dans le respect de chaque individu. La devise "Liberté – Égalité – Fraternité" est séduisante mais trompeuse. Je lui préfère nettement une autre, à savoir "Conscience – Humilité – Empathie".

Peuple de France, on te ment depuis des siècles. On te trompe. On te manipule. On veut te mettre en esclavage par tous les moyens, et surtout avec des lois de plus en plus liberticides. On te traite comme du bétail en t'injectant dans les veines un poison – mortel à court ou à long terme. On te prend pour un ramassis d'imbéciles, mais les imbéciles sont ceux qui nous gouvernent, car ils ne soupçonnent pas la force qui est en toi. Tu dois savoir qui est aux commandes du pays : c'est une clique de banksters sataniques. Celui qui est à l'Élysée, est MOLOCH en personne, le dieu qui dévore les enfants qu'on lui apporte en sacrifice. Les enfants sont le futur de la Nation, et s'attaquer aux enfants, revient à barrer l'avenir d'un pays !

La pire des choses qui puisse arriver à notre France, est la division de ses forces vives. Il faut que chaque citoyen fasse bloc contre le chaos. Le chaos, est l'objectif des forces obscures. Ordo ab chaos. Ne les laissons pas installer le chaos ! Le rassemblement et la solidarité sont les solutions contre le chaos. Les peuples ont une occasion historique de se rassembler.

Peuple de France, il est urgent de prendre ton destin en mains. N'accepte pas que l'on t'impose un avenir indigne de toi ! Ne plie pas devant le chantage, la coercition ou les menaces. Ne sacrifie pas ce qui est le plus beau en toi : ton esprit de grandeur, ta soif de liberté, ta foi en ta valeur et ta volonté de reconnaissance. Ne te laisse pas sacrifier sur l'autel du mondialisme, de l'uniformisation et de Mammon, dieu de l'argent. Tu es un phare guidant par sa lumière les autres peuples !

Soit fort, très fort, plus fort que tout, car toi seul doit décider de ton avenir. Tu as une histoire plurimillénaire, ne te laisse pas voler ta culture, ta joie de vivre, tes étincelles de génie, tes innombrables richesses. Ne te laisse pas assassiner ! Unis-toi contre les forces du mal qui veulent te voir anéanti. Tu es multiple, et c'est justement en cela que consiste ta force qui guide ton combat contre les gangsters eugénistes et néo-malthusiens.

Tu es la Lumière, je t'en supplie, ne la laisse pas s'éteindre ! Ne laisse pas sacrifier tes enfants au profit des rapaces criminels de Big Pharma et de la Finance. Je t'en conjure, ne sois pas la victime expiatoire des démons au pouvoir.

Peuple de France, je t'aime !

Philippe PFEIFFER, Strasbourg, le 21 août 2021
Collectif Anti Pass 67
Voici maintenant un témoignage personnel que mon ami Philippe Pfeiffer eut l’amabilité de me transmettre par courriel et que je partage maintenant avec vous, avec son autorisation :

Je suis agent des services hospitaliers des hôpitaux universitaires d’une métropole de l’est de la France depuis dix ans. Je m’occupe du bio-nettoyage des locaux du service où je travaille. Cet emploi consiste surtout à la désinfection des surfaces, poste important dans un service de patients lourds, souvent immunodéprimés. L’année dernière, les trois mois de pic de la pandémie étaient très difficiles. Il fallait faire attention de bien se protéger. Il n’y a eu dans mon service que très peu de contaminations de soignants. Nous n’avons pas eu à souffrir du manque de matériels. Nous nous en sommes bien sortis malgré tout, même si c’était une situation dure et inédite.

La compétence était au rendez vous. Je me souviens que lorsque je sortais du tram pour me rendre chez moi à la fin d’une journée de travail, des personnes applaudissaient aux balcons.

Aujourd’hui, la situation est bien différente ! Les soignants qui refusent de se faire vacciner, risquent non seulement un licenciement mais également une suspension (c’est pire encore, on ne sait pas trop quelle sera l’option retenue suivant les hésitations de la ministre du travail !), accompagnée d’une mise à pied sans solde, c’est-à-dire sans salaire. De héros, les soignants deviennent des parias sans revenus. On dirait que nos dirigeants encouragent la paupérisation des populations, ainsi que la mise à mal de l’économie. C’est complètement contraire à toutes les conventions du droit du travail français et de la déclaration des droits de l’homme. Il s’agit d’une casse des droits sociaux acquis par les générations précédentes et d’une mise en danger du service publique hospitalier, voire de sa destruction totale.

C’est l’Europe, soutenue par les financiers mondialistes, qui orchestrent cette destruction programmée depuis longtemps, en vue de l’établissement d’un nouvel ordre mondial totalitaire, et cela à cause d’un virus soi-disant virulent.

Il s’agit purement et simplement de l’abolition des libertés les plus fondamentales de tout être humain. Voilà l’enjeu de ce qui se passe dans le monde actuellement !

Philippe Pfeiffer (signature)

Anthologie2020PUB007

« Cher Monsieur Boulianne, je suis ébahi par la qualité de votre recherche, de vos textes, et l’immense charge de travail que vous assumez avec la foi et l’intégrité d’un honnête homme. »

Damien Tremblay

« Je suis toujours autant étonné par vos écrits et surtout par leur contenu d’une justesse impressionnante. » (VK)

Louis-Rene Jacommos

« Vous êtes un bourreau de travail M. Boulianne. Félicitations. »

Gaétane Gagné