Les trois rédacteurs de la Déclaration de Great Barrington ont lancé « Collateral Global » pour documenter et diffuser des informations sur les dommages des mesures restrictives Covid-19

Nous avons reçu un message des rédacteurs de la Déclaration de Great Barrington nous annonçant la création du Collateral Global, une organisation caritative composée d’universitaires du monde entier pour documenter et diffuser des informations sur les dommages collatéraux des mesures restrictives Covid-19.

Dr. Martin Kulldorff, Dr. Sunetra Gupta et Dr. Jay Bhattacharya sont les co-auteurs de la Déclaration de Great Barrington, une proposition plaidant pour une approche alternative de santé publique pour faire face au COVID-19, grâce à une « protection ciblée » des personnes les plus à risque. Dans ce document, Bhattacharya et les deux autres chercheurs ont appelé les gouvernements à renverser leurs stratégies contre les coronavirus et à permettre aux jeunes et aux personnes en bonne santé de reprendre une vie normale tout en protégeant les plus vulnérables. Cela permettrait au virus de se propager dans les groupes à faible risque, dans le but de parvenir à une « immunité collective »,

Chers amis,

Du plus profond de nos cœurs, un merci tardif d’avoir signé la Déclaration de Great Barrington. Avec plus de 910 000 signatures, nous avons ouvert ensemble le débat sur la pandémie. Alors que de nombreux gouvernements ont poursuivi leur échec de verrouillage et d’autres politiques restrictives, les choses ont évolué dans la bonne direction. Par exemple, la plupart des écoles ont rouvert, la plupart des pays ont donné la priorité aux personnes âgées pour la vaccination et la Floride a rejeté les restrictions en faveur d’une protection ciblée sans les conséquences négatives prévues par les verrous.

Bien que parfois censurés, nous n’avons pas été réduits au silence. Depuis la rédaction de la Déclaration en octobre 2020, nous avons tous les trois activement plaidé en faveur d’une protection ciblée par le biais des médias sociaux, des éditoriaux et des interviews sur, par exemple, les passeports vaccinaux et l’immunité naturelle.

Nous avons également lancé Collateral Global, une organisation caritative composée d’universitaires du monde entier pour documenter et diffuser des informations sur les dommages collatéraux des mesures restrictives afin que nous ne répétions pas les erreurs de cette pandémie et que nous soyons en mesure d’éclairer la politique future avec des preuves et analyse. Collateral Global fait du financement participatif afin que ce travail puisse être effectué selon les normes les plus élevées possibles. Vous êtes invités à nous rejoindre et à nous aider dans ces efforts sur www.collateralglobal.org, ainsi qu’à nous suivre sur Twitter, etc. Nous prévoyons également une initiative sur la liberté scientifique bientôt.

Avec une immense gratitude,

Le Dr. Martin Kulldorff, professeur de médecine à l’université Harvard, un biostatisticien et épidémiologiste spécialisé dans la détection et la surveillance du déclenchement des maladies infectieuses et l’évaluation de la sécurité des vaccins.

Le Dr. Sunetra Gupta, professeure à l’université d’Oxford, une épidémiologiste spécialisée en immunologie, dans le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses.

Le Dr. Jay Bhattacharya, professeur à l’Ecole Médicale de l’université de Stanford, un médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en santé publique spécialiste des maladies infectieuses et de leurs effets sur les populations vulnérables.

La Déclaration de Great Barrington

En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques spécialisés en santé publique, nous sommes inquiets des impacts physiques et mentaux causés par les politiques actuelles contre le COVID-19 et nous recommandons une approche alternative que nous appelons Protection focalisée (Focused Protection).

Que nous soyons de gauche ou de droite, et quel que soit notre pays d’origine, nous avons consacré nos carrières à la protection des populations. Les politiques actuelles de confinement produisent des effets désastreux sur la santé publique à court, moyen et long terme. Parmi les conséquences, on peut citer, entre autres, une baisse des taux de vaccination chez les enfants, une aggravation des cas de maladies cardio-vasculaires, une baisse des examens pour de possibles cancers ou encore une détérioration de la santé mentale en général. Cela va engendrer de grands excès de mortalité dans les années à venir, notamment dans la classe ouvrière et parmi les plus jeunes. Maintenir les écoliers en dehors de l’école est une grande injustice.

Conserver ces mesures en attendant qu’un vaccin soit disponible causera des dégâts irréparables. Les couches sociales les moins favorisées seront les plus touchées.

Heureusement, notre compréhension du virus s’améliore. Nous savons que la vulnérabilité à la mort par le COVID-19 est plus de mille fois plus haute parmi les personnes âgées et infirmes que chez les jeunes. En effet, pour les enfants, le COVID-19 est moins dangereux que bien d’autres maux, y compris la grippe.

L’immunité grandissant dans la population, le risque d’infection baisse pour tout le monde, y compris les plus vulnérables. Nous savons que toutes les populations vont finir par atteindre l’immunité collective, c’est-à-dire le point où le nombre de nouvelles infections est stable, et que ce processus peut s’accompagner (sans pour autant dépendre) de l’existence d’un vaccin. Par conséquent, notre objectif devrait être de minimiser la mortalité et le mal fait à la société jusqu’à ce qu’on atteigne l’immunité collective.

Une approche à la fois compassionnelle et prenant en compte les risques et les bénéfices consiste à autoriser celles et ceux qui ont le moins de risques de mourir du virus de vivre leurs vies normalement afin qu’ils fabriquent de l’immunité au travers d’infections naturelles tout en protégeant celles et ceux qui ont le plus de risques de mourir. Nous appelons cela la Protection Focalisée (Focused Protection).

Le fait d’adopter des mesures pour protéger les plus vulnérables devrait être le but central des réponses de santé publique au COVID-19. A titre d’exemples, les résidences pour personnes âgées devraient être dotées de personnel qui a acquis l’immunité et qui réalise fréquemment des tests pour les autres membres du personnel et les visiteurs. Par ailleurs, la rotation du personnel devrait être la plus faible possible. Les personnes retraitées qui vivent chez elles devraient se voir livrer leurs courses à domicile. Quand c’est possible, elles devraient rencontrer les proches en plein air plutôt qu’à l’intérieur. Une liste de mesure complète et détaillée, incluant des approches pour les foyers comprenant plusieurs générations, peut être mise en œuvre. C’est largement dans la capacité et les prérogatives des professionnels de la santé publique.

Ceux qui ne sont pas vulnérables devraient immédiatement être autorisés à reprendre une vie normale. Des mesures d’hygiène simples, comme se laver les mains et rester chez soi si l’on est malade, devraient être pratiquées par chacun pour réduire le seuil de l’immunité collective. Les écoles et les universités devraient rouvrir pour des enseignements en présentiel. Les activités extrascolaires comme le sport devraient reprendre. Les jeunes adultes qui présentent peu de risques devraient travailler normalement plutôt que depuis chez eux. Les restaurants et les commerces devraient ouvrir. Les arts, la musique, le sport et les autres activités culturelles devraient reprendre. Les personnes qui présentent plus de risque peuvent participer si elles le souhaitent à ce processus tandis que la société dans son ensemble bénéficie de la protection ainsi conférée aux plus vulnérables par ceux qui ont construit l’immunité collective.

Cette déclaration a été rédigée et signée le 4 octobre 2020 à Barrington, aux Etats-Unis, par :

Dr. Martin Kulldorff
Dr. Sunetra Gupta
Dr. Jay Bhattacharya

À propos de « Collateral Global »

Collateral Global” est un organisme de bienfaisance enregistré au Royaume-Uni (n° 1195125) dédié à la recherche, à la compréhension et à la communication de l’efficacité et des impacts collatéraux des interventions non pharmaceutiques obligatoires (MNPI) prises par les gouvernements du monde entier en réponse à la pandémie de COVID-19.

En utilisant les principes durables de la recherche scientifique, “Collateral Global” vise à fournir des bourses et des recherches, en construisant une compréhension factuelle des mesures d’atténuation qui est à la fois accessible et exploitable.

  • La vision : Un monde où les réponses politiques à la pandémie maximisent la santé et le bien-être de tous.
  • La mission : Cultiver une meilleure compréhension de l’impact des réponses COVID-19.
  • La stratégie : Collecter, examiner et analyser les preuves ; évaluer l’impact des mesures prises à travers le monde ; communiquer avec clarté, compassion et objectivité.

“Collateral Global” est financé par les dons de ceux qui soutiennent sa mission et sa vision. L’organisme ne dépend d’aucune source de financement unique et il maintient une indépendance éditoriale et scientifique complète vis-à-vis de ses contributeurs.

Ses contributeurs viennent du monde entier et représentent un éventail d’expériences vécues, de métiers. et les idéologies. Les articles peuvent être publiés de manière anonyme sur demande ; “Collateral Global” conserve les noms de tous les contributeurs dans une base de données confidentielle. En cas de publication anonymisée, l’organisation ne communiquera les données à des tiers que si le contributeur a donné son accord.

Souhaitez-vous soutenir les efforts de “Collateral Global” ? Vous pouvez aider de plusieurs manières.

Contribuer aux nouvelles et aux études : “Collateral Global” accueille favorablement la soumission d’études et d’articles de presse pertinents pour soutenir ses recherches et développer ses archives.

Partagez votre histoire : Si vous souhaitez partager une histoire personnelle sur la façon dont votre vie a été affectée par les MNPI, veuillez vous connecter avec “Collateral Global” ici.


Anthologie2020PUB007


« Bravo!!! Un héros comme toi Guy! Tu sais que tu mérites une collection de médailles? Tu es un grand héros national! J’admire ton courage et le don de toi-même que tu offres. »

Anne Aster

« Merci M. Boulianne pour vos articles et vos recherches. Un jour la vérité l’emportera sur le mensonge. »

Robin Caron

« Merci beaucoup pour tout votre travail, jamais le Québec ne pourrait pas remercier des patriotes comme vous! »

Monica Onit

Une réflexion au sujet de « Les trois rédacteurs de la Déclaration de Great Barrington ont lancé « Collateral Global » pour documenter et diffuser des informations sur les dommages des mesures restrictives Covid-19 »

  1. Quelle brillante initiative de ces trois chercheurs qui viennent raviver notre espérance et nous démontrer qu’il y a encore du monde sensé sur cette planète. Parfois c’est ardu, mais ils sont la preuve vivante qu’il ne faut jamais lâcher car on ne sais pas de quoi demain sera fait. Merci à vous M. Boulianne de nous fournir la pulsion pour continuer. CL

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s