Seulement 16 % des Canadiens voteraient pour Justin Trudeau en raison de la façon dont il a géré la manifestation du « Convoi de la liberté »

Un nouveau sondage de Maru Public Opinion montre une possible réaction de fin de carrière contre la gestion par Justin Trudeau des manifestants pour la liberté. Dans une entrevue au National Post, John Wright, vétéran de l’industrie depuis 32 ans, vice-président exécutif de Maru Public Opinion, a déclaré : « La dernière fois que j’ai vu des chiffres aussi proches de cela, c’était dans les derniers jours de Brian Mulroney. » Le sondage Maru, qui a été mené du 9 au 10 février, a révélé que seulement 16 % des Canadiens voteraient pour Trudeau sur la base de ses actions des deux dernières semaines. Cela se retrouve dans un nouveau sondage Abacus, qui trouve actuellement que Trudeau a sa pire cote de popularité depuis plus d’un an.

Convoi de la liberté (logo) 02

Trudeau a diffamé les manifestants pour la liberté en les qualifiant de « minorité marginale » qui a des « opinions inacceptables ». En plus d’avoir calomnié des millions de Canadiens, le premier ministre a effectivement disparu pour la plus grande partie de l’ensemble du mouvement. Cela serait dû à la contraction du COVID-19, mais depuis sa guérison, Trudeau a de nouveau quitté son poste pour un voyage de ski. En conséquence, 44% des personnes interrogées ont estimé que les déclarations de Trudeau avaient « enflammé » la situation, tandis que 53% ont déclaré qu’il « avait l’air faible face aux menaces contre le pays ».

« Sur le terrain, du moins, le public canadien voit que notre démocratie est menacée et que les institutions mêmes qui sont censées agir à ce sujet sont largement impuissantes », a déclaré Wright. « Je ne pense pas que le Premier ministre comprenne. » Seuls 29% des répondants ont déclaré que Trudeau « avait agi comme un premier ministre devrait » face aux manifestants pour la liberté, tandis que 48% pensaient que Trudeau n’était « pas à la hauteur de la tâche d’être premier ministre ».

Ce sentiment est amplifié par l’inaction de Trudeau sur l’assouplissement des restrictions alors que la plupart des Canadiens veulent maintenant revenir à la normale. Selon le sondage de l’Institut Angus Reid, les résultats ont révélé que 54 % des Canadiens veulent mettre fin immédiatement à toutes les restrictions liées à la COVID-19 en faveur d’un traitement de la maladie plus proche de la grippe, « une augmentation de 15 points de pourcentage depuis que cette question a été posée début janvier », a noté le rapport. Les Canadiens veulent qu’on les laisse gérer leur propre niveau de risque.

Rich Welsh écrit sur la plateforme DJHJ Media : « J’ai pensé que c’était carrément effrayant quand Trudeau s’est plaint que les manifestants des camionneurs avaient tort de bloquer l’activité économique et de coincer les gens là où ils sont alors que c’est ce que ses politiques draconiennes ont fait pendant deux ans. Vous parlez d’un manque d’introspection de soi ! Trudeau a pris une page des gauchistes américains de nos médias Fake News, des politiciens démocrates et des 10% de Twitter disant que les camionneurs protestataires sont contre le mandat du vaccin. »

Justin Trudeau a été critiqué par l’animateur de talk-show libéral Bill Maher vendredi soir pour la façon dont le premier ministre a dénigré les camionneurs. « Ils ne croient pas en la science, ils sont souvent misogynes, souvent racistes », a déclaré Trudeau à propos des manifestants anti-vaccination en septembre. « Ils prennent de la place, et avec cela nous devons faire un choix — en termes de dirigeant dans un pays — tolérons-nous ces gens? » Maher a comparé les commentaires de Trudeau à Adolf Hitler. Il a lancé cette remarque : « ‘Tolérer ces gens ?’ Maintenant, tu ressembles à Hitler ».


SONDAGE ABACUS : Les intentions de vote favorisent les libéraux, mais la frustration monte partout au pays

► Par Bruce Anderson et David Coletto

Nous avons réalisé un sondage national auprès de 1 500 adultes canadiens du 4 au 8 février 2022.

Voici un aperçu de nos découvertes.

HUMEUR PUBLIQUE ET APPROBATION DU GOUVERNEMENT

L’humeur du pays s’est encore détériorée depuis notre dernière vague de recherche il y a environ un mois. Aujourd’hui, 34% estiment que le pays va dans la bonne direction (en baisse de 8 sur deux mois et le plus bas depuis avril 2021) tandis que 50% pensent qu’il est sur la mauvaise voie, en hausse de 7.

Abacus 01

L’approbation du gouvernement fédéral est passée de 44 % il y a un mois à 38 % ce mois-ci et la désapprobation est passée de 40 % à 45 %. L’approbation nette (approbation – désapprobation) à l’échelle régionale est de -4 en Colombie-Britannique, -40 en Alberta, -19 en Saskatchewan et au Manitoba, +5 en Ontario, -12 au Québec et +1 au Canada atlantique.

Abacus 02
Abacus 03

IMPRESSIONS DES CHEF DE FILE

Justin Trudeau bénéficie d’une impression positive chez 36% et d’impressions négatives chez 46%, pour un score net de -10 par rapport à son score net de -2 il y a un mois. Ses négatifs sont les plus élevés que nous ayons enregistrés. La faveur de M. Trudeau est de +24 parmi les électeurs qui se décrivent comme étant à gauche du centre, -14 parmi ceux du centre et -47 parmi ceux de droite.

Abacus 04

Aujourd’hui 17% ont une impression positive de la chef conservatrice par intérim Candice Bergen alors que ses négatifs sont à 28% pour un score net de -11. M. O’Toole a terminé son mandat de leader avec une préférence nette de -25.

Jagmeet Singh bénéficie d’une impression positive parmi 41 % et trouve des impressions négatives parmi 25 % pour un score net de +16, similaire à nos résultats du mois dernier.

Abacus 05

Au Québec, le chef du BQ M. Blanchet est positif à 36% et négatif à 28% pour un score net de +8. M. Trudeau a -14 ans au Québec, Mme Bergen a -27 ans.

INTENTION DE VOTE

Si une élection avait lieu maintenant, les libéraux gagneraient 33 % des voix (leur résultat aux élections de 2021), les conservateurs en gagneraient 30 % (4 points de moins que leur part aux élections et deux de moins qu’au début du mois), et le NPD 19% (1 point de plus que le résultat de 2021). Le BQ est à 8 % à l’échelle nationale tandis que le Parti populaire est à 6 % et les Verts à 3 %.

Abacus 06

• C.-B. : les libéraux sont à 36 %, les conservateurs à 30 % et le NPD à 24 %.

• Alberta : 54 % voteraient conservateur comparativement à 20 % pour le NPD, 14 % pour le Parti libéral et 8 % pour le Parti populaire.

• Manitoba et Saskatchewan : Les conservateurs sont en tête avec 39 %, suivis des libéraux à 27 %, du NPD à 21 % et du Parti populaire à 11 %.

• Ontario : Les Libéraux ont une avance de 4 points sur les Conservateurs (36 % à 32 %) avec le NPD en troisième à 20 %. Le Parti populaire vote à 8 % en Ontario.

• Québec : On voit le BQ devant les Libéraux (37% à 32%) avec les Conservateurs à 16%, le NPD à 12%.

• Atlantique : Les libéraux sont en tête avec 41 % contre 23 % pour le NPD, 23 % pour les conservateurs et 7 % pour le Parti populaire.

Abacus 07

LE RÉSULTAT DU SONDAGE ABACUS :

Selon Bruce Anderson : Ces chiffres donneront à réfléchir pour les libéraux, mais bien loin de réchauffer les conservateurs. Les gens sont frustrés par la pandémie et le sentiment de malaise et de friction dans le pays va naturellement créer des attentes à l’égard du gouvernement pour apaiser les tensions et la déception du gouvernement lorsque cela ne se produit pas.

Il y a deux problèmes distincts dont aucun n’est positif pour les titulaires en ce moment – les gens veulent un plan pour reprendre une vie normale et estiment que le niveau de vaccination est suffisamment élevé et la menace Omicron suffisamment faible pour qu’il soit temps d’aller dans cette direction. Le gouvernement peut parfois donner l’impression qu’il s’oppose à ce désir fervent, simplement parce qu’il doit défendre le rôle de la science plutôt que de l’émotion dans l’élaboration des politiques.

Le deuxième problème est la question de savoir comment notre capitale aurait pu être bloquée et occupée, et nos passages frontaliers fermés par des manifestations, sans une réponse rapide pour affirmer la loi et l’ordre et protéger les droits de toutes les personnes touchées par ces événements. Ces développements ont surpris de nombreuses personnes et amènent naturellement les gens à se demander si tous les paliers de gouvernement auraient pu et auraient dû être mieux préparés pour éviter ces problèmes plus rapidement. Une grâce salvatrice politiquement pour les libéraux est le fait que jusqu’à présent, les conservateurs semblent incapables de prendre une position cohérente et ferme – et d’offrir aux électeurs instables une alternative vers laquelle ils pourraient graviter.


Selon David Coletto : Alors que le Freedom Convoy continue d’occuper Ottawa et de perturber le commerce et les déplacements à plusieurs passages frontaliers, les Canadiens surveillent et réagissent aux événements. Nous constatons une pression négative sur les chiffres personnels du Premier ministre alors que son négatif a atteint un sommet en 12 mois. La nouvelle chef conservatrice, Mme Bergen, est en grande partie inconnue, mais commence par une impression nette négative – une introduction moins que positive aux Canadiens.

Les protestations ainsi que la hausse de l’inflation, une guerre potentielle en Europe et une pandémie en cours inquiètent les Canadiens. De plus en plus, aucune des options politiques proposées n’est particulièrement attrayante. Je soupçonne que la pression augmentera sur le premier ministre pour qu’il s’occupe davantage de ces problèmes. Pour les conservateurs, les tensions au sein du parti et une course à la chefferie détourneront son attention des crises nationales.

Alors que les Canadiens réagissent, nous voyons leur volonté de considérer l’un ou l’autre des partis diminuer, créant une opportunité pour le NPD, le BQ, le Parti populaire et les Verts d’offrir une alternative convaincante aux deux partis traditionnels.


RÉFÉRENCES :



« Merci pour tout ce bon travail de recherche, d’analyse et de rédaction. C’est malheureux de voir que les journalistes ne font plus leur travail et que vous êtes l’un des seuls à vous dévouer pour nous. »

Stephane Quesnel

« M. Boulianne, Merci de nous tenir informé et merci pour l’excellent travail que vous faites. »

Paule

« Tu fais un excellent travail, je suis très impressionnée par toutes tes recherches. Ceux qui te critiquent ne font rien d’autres que critiquer. Ils ne valent même pas la peine que l’on parle d’eux. »

Marie Claire Tellier

2 réflexions au sujet de « Seulement 16 % des Canadiens voteraient pour Justin Trudeau en raison de la façon dont il a géré la manifestation du « Convoi de la liberté » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s