Le chancelier allemand Olaf Scholz répond à la Russie de Vladimir Poutine, le « prince de Rosch, Méschec et Tubal » selon le prophète Ézéchiel

Je partage ci-dessous un article de Gerald Flurry, rédacteur en chef du magazine La Trompette, intitulé « L'Allemagne répond à la Russie par une annonce explosive ! », ainsi que l'extrait d'un article rédigé par Jeremiah Jacques, intitulé « Nous avons dit que Poutine ferait ça », toujours du même magazine. Bonne lecture !

Le 27 février 2022 est désormais un jour mémorable dans l’histoire du monde. Le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé le retour d’une Allemagne forte et militariste. Son discours au Bundestag a été accueilli par une ovation debout—avec le soutien de tous les partis politiques allemands ! Politico a qualifié les mesures de Scholz de « rien de moins que le changement politique le plus spectaculaire de l’histoire moderne de l’Allemagne ». Andreas Kluth, ancien rédacteur en chef du Handelsblatt, a écrit : « Si vous aviez le moindre sens de l’histoire et que vous vous trouviez près du Bundestag allemand à Berlin dimanche, vous auriez pu entendre le bruit d’une explosion. » La Terre entière devrait trembler devant cette explosion ! Toute personne qui connaît l’histoire devrait être profondément alarmée. Mais si vous connaissez également la prophétie biblique—comme tout lecteur de la Trompette le devrait—vous savez que cette annonce est vraiment une explosion calamiteuse !

Une semaine plus tôt, je vous écrivais que « La prophétie biblique prend vie en Ukraine ! » Cette semaine a été marquée par une escalade spectaculaire de cette tendance.

Le chancelier Scholz a convoqué une session spéciale du parlement allemand pour annoncer une augmentation massive du budget militaire de l’Allemagne. Actuellement, l’Allemagne dépense 53 milliards d’euros par an pour son armée—ce qui constitue un record. Scholz a annoncé que l’Allemagne allait créer cette année un nouveau fonds de 100 milliards d’euros (112 milliards de dollars américains) afin d’améliorer rapidement l’équipement de l’armée. Il a également annoncé que d’ici 2024, l’Allemagne consacrera au moins 2% de sa production économique à son armée. À l’heure actuelle, l’Allemagne n’y consacre que 1,4%. Si l’on tient compte de la croissance de l’économie allemande, les dépenses militaires de l’Allemagne vont doubler à partir de maintenant.

Cela fera de l’Allemagne le plus grand dépensier militaire d’Europe, et de loin. Une fois cette mesure mise en place, l’Allemagne dépensera plus pour son armée que la Russie ! Ce sont là des mesures radicales. Et la prophétie biblique avertit avec précision où elles mènent !

Depuis des décennies, la Trompette vous avertit de surveiller un changement majeur en Allemagne. Quand l’Allemagne a cessé de réduire ses dépenses militaires et a commencé à les augmenter chaque année, nous avons dit qu’il s’agissait d’un changement alarmant. Lorsque des groupes de réflexion et des généraux allemands se sont exprimés, disant que l’Allemagne devait devenir plus robuste militairement, nous vous avons expliqué la raison pour laquelle c’était inquiétant. Ce qui s’est passé ce week-end, cependant, n’était pas un léger coup de pouce à l’armée allemande. Ce n’était pas de simples conseils ou recommandations. C’est la réalité : le militarisme allemand est de retour ! Et l’Allemagne, et une grande partie du monde, applaudit ! C’est vraiment remarquable.

Quiconque considère cette annonce à travers le prisme de l’histoire et de la prophétie aura une réaction tout à fait opposée.

M. Scholz a déclaré au Bundestag que l’Allemagne « vit une époque charnière ». L’invasion de l’Ukraine par le président russe Vladimir Poutine a choqué la nation, et l’Allemagne doit être capable de tenir tête à des « bellicistes comme Poutine », a déclaré Scholz. « Cela nécessite une force qui nous est propre. » Plus remarquable encore que les paroles de Scholz est le fait que tout le monde était d’accord avec lui. Il dirige les sociaux-démocrates de gauche, un parti politique qui se montre originellement sceptique à l’égard des dépenses militaires. Il gouverne en coalition avec les Verts, un parti encore plus à gauche, mais eux aussi sont d’accord. Sa principale opposition, les chrétiens-démocrates, a également soutenu cette annonce. Dans le débat qui a suivi, « les orateurs se sont succédé pour trouver des mots tout aussi clairs et émouvants », a écrit Kluth. « Que le monde prenne note de ceci : grâce à l’agression nue de Poutine, l’Allemagne a changé presque du jour au lendemain. »

Depuis des décennies, les Allemands ont évité de parler du besoin de force dans ce monde. Ce n’est plus le cas. Kluth a caractérisé le ton de la discussion du Parlement de la manière suivante : « Le moyen d’arrêter un tyran comme Poutine est la force—ce n’est qu’alors que les discussions ont un sens. C’était autrefois une notion martiale non allemande. Elle pourrait maintenant devenir le nouveau courant dominant. » La forte augmentation des dépenses de défense est importante. Mais ce changement de rhétorique et d’attitude pourrait être encore plus important. Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous pourrions bientôt voir une Allemagne ouvertement agressive. L’Allemagne a certainement été agressive : voyez comment elle a mené le monde dans le démantèlement de la Yougoslavie. Mais elle a opéré avec prudence, dans l’ombre. Le discours de Scholz marque la sortie de la nation de l’ombre, et son ouverture.

Et au-delà de cette transformation militariste en Allemagne, l’attaque de la Russie contre l’Ukraine semble provoquer une union rapide de toute l’Europe !

L’Europe s’unit

« Vladimir Poutine vient de réaliser l’impossible », écrit Politico : « une véritable unité européenne ».

« De Sofia à Stockholm, les divisions internes de l’Europe sur la manière de réagir à l’agression de Poutine se sont estompées ces derniers jours, à mesure que les dimensions historiques de l’invasion—le plus grand défi à l’architecture sécuritaire de l’Occident depuis des décennies—se sont imposées », écrit-il.

AP News a publié un article intitulé « En envahissant l’Ukraine, Poutine perd ses alliés en Europe de l’Est. » Il montre comment tous les hommes forts de la région qui étaient autrefois amis avec Poutine lui tournent désormais le dos. « L’attaque contre l’Ukraine marque la fin d’une époque », écrit le Spiegel, le plus grand magazine d’information européen. « L’ordre européen, qui a apporté au continent trois décennies de sécurité et de stabilité relatives après la fin de la guerre froide, est en train de s’effondrer. Une nouvelle ère, plus dangereuse, commence. »

Tout cela se passe quelques jours seulement après l’invasion de Poutine. Que se passerait-il si elle se prolongeait ? Comment l’Europe réagirait-elle si Poutine commençait à raser des villes ?

La prophétie biblique prend vie !

Herbert W. Armstrong passa des années à prévenir que l’Allemagne réapparaîtrait comme une puissance militaire forte, à la tête d’une Europe unie. En 1956, il écrivit :

« Les Allemands se remettent de la destruction de la Seconde Guerre mondiale de manière époustouflante. L’Allemagne est le cœur économique et militaire de l’Europe. Il est probable que l’Allemagne dirigera et dominera les futurs États-Unis d’Europe. »

M. Armstrong pensait que la Russie pourrait jouer un rôle majeur dans la création de cette nouvelle puissance militaire. « L’une des grandes choses qui pousse l’Europe, et peut-être la plus grande chose qui les fera se dépêcher et se réunir sur ce sujet, est leur peur de ce qui se passe au Kremlin et en Union soviétique », déclara-t-il en novembre 1982. « Et Andropov les effraie, et cela va les presser. Ils perdent confiance dans le fait que les États-Unis ont un parapluie militaire pour les protéger, et ils veulent leur propre force militaire afin de se protéger eux-mêmes. C’est ce qu’ils ressentent là-bas. Ceci est une incitation principale à leur unité et c’est ce qui se passe. » M. Armstrong lisait les prophéties de la Bible et attendait qu’elles s’accomplissent. Il vit la façon dont la Bible annonce que cette puissance européenne se réalisera. Certains noms ont changé, mais cette puissance européenne émerge exactement comme il l’avait prévu.

En raison de ces mêmes prophéties, chaque fois que M. Poutine a fait un grand pas en avant, je vous ai dit de surveiller la réaction de l’Allemagne et de l’Europe.

Vladimir Poutine a pris ses fonctions en 2000. Mais il a fait un grand pas dans l’optique de devenir un dictateur absolu [N.D.E.: propos de Gerald Flurry] lors des élections de décembre 2003. « Les élections russes ont récemment rapproché le président Vladimir Poutine du statut de dictateur », écrivais-je à l’époque. « Cela suscite une peur intense en Europe. Les Européens se souviennent encore de la violence de la Russie pendant la Seconde Guerre mondiale, et la Russie est un voisin proche qui possède des piles massives d’armes nucléaires. » Et maintenant, Poutine menace d’utiliser ces armes nucléaires ! « L’élection russe déclenche une peur qui va accélérer l’unification de l’Union européenne », poursuivais-je.

Puis, en 2008, Poutine choqua le monde en envahissant la Géorgie. [Lire les faits] Dans un article publié peu après, je discutais des prophéties bibliques selon lesquelles cet empire européen, dirigé par l’Allemagne, serait composé de 10 rois. « M. Armstrong a souvent enseigné qu’une crise politique ou économique inciterait ces “dix rois” à s’unir fortement et très rapidement. Le fait que la Russie ait lancé une guerre montre à quel point une telle crise pourrait facilement se produire ! La frappe de la Géorgie va-t-elle réellement déclencher l’unification européenne ? Une crise surviendra-t-elle au sujet de l’Ukraine ? Cette région est le grenier de la Russie, et elle est certainement prête à faire la guerre pour cela aussi. »

« Observez l’Europe afin de voir comment elle réagit à ces développements spectaculaires en Asie », écrivais-je. Puis, en 2013, la Russie s’empara d’un morceau de l’Ukraine, envahissant la Géorgie et les régions orientales du pays. « La peur terrible de l’Europe à l’égard de Vladimir Poutine—son voisin immédiat—va contribuer à façonner et à former le Saint Empire romain assez soudainement », déclarais-je peu après. Comment pouvions-nous savoir que telle serait l’issue de ces événements ?

Gerald Flurry
Rédacteur en chef, laTrompette.fr

Vladimir Poutine, le « prince de Rosch, Méschec et Tubal »

Le temps a prouvé que le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, avait raison lorsqu’il a dit que la frappe de Poutine sur la Géorgie en 2008 n’était qu’un début. Il a prédit avec précision que Poutine continuerait à dominer les anciennes nations soviétiques, car la prophétie biblique parle d’une alliance asiatique qui se formera dans les années à venir.

Vers l’an 90, l’apôtre Jean a prophétisé un conflit futur impliquant une force énorme : « Le nombre des cavaliers de l’armée était de deux myriades de myriades : j’en entendis le nombre » (Apocalypse 9:16). Cette armée de 200 millions de soldats sera environ 15 fois plus grande que toute armée jamais rassemblée dans l’histoire sanglante de l’humanité.

L’Écriture fournit plusieurs détails clés sur cette force. Apocalypse 16:12 l’appelle « les rois de l’Orient », montrant qu’il s’agit d’un groupe de pays principalement asiatiques. Ézéchiel 38:1-2 indique qu’elle sera dirigée par le « prince de Rosch, Méschec et Tubal ». Meshech et Tubal sont les anciens noms des villes modernes de Moscou à l’Ouest de la Russie et de Tobolsk à l’Est. Rosh est une variation d’un ancien nom pour la Russie, comme le montre le Jamieson, Fausset and Brown Commentary et d’autres aides bibliques.

Dans sa brochure de 2017 Le « prince de Russie » prophétisé, M. Flurry affirme que le « prince » prophétisé dans ces passages est Vladimir Poutine et il écrit : « L’utilisation des trois noms montre que c’est un dirigeant de tous les peuples de Russie, de l’ouest à l’est. La référence aux villes de Moscou et de Tobolsk nous aide à voir comment le territoire russe est vaste, dans les derniers jours. Cette étendue de terre géante indique que le prince conquerra probablement davantage de nations de l’ancienne Union soviétique. »

Au cours des années qui ont suivi, Poutine a affirmé de plus en plus son pouvoir sur plusieurs anciennes nations soviétiques. Sa dernière action au Kazakhstan est une victoire majeure dans cette stratégie.

M. Flurry explique que la façon dont Poutine dirige la Russie, y compris ses conquêtes sur les anciens États soviétiques, montre qu’un conflit mondial majeur approche rapidement. Mais il souligne qu’il y a aussi un grand espoir au cœur de ces prophéties. L’accomplissement par Poutine de la prophétie du « prince de Rosch » prouve la véracité de la Bible—et la Bible prophétise également que le bain de sang des rois de l’Est et de leurs centaines de millions de personnes laissera place à l’événement le plus porteur d’espoir de l’histoire humaine. « La guerre de M. Poutine va mener directement au Second avènement du Christ. … Vladimir Poutine est un signe, littéralement un SIGNE, que Jésus-Christ est sur le point de retourner ! » écrit-il. « C’est un des messages les plus inspirants dans la Bible. »

« Ce que nous voyons en Russie mène, en fin de compte, à la transition de l’homme dirigeant l’homme à Dieu dirigeant l’homme ! Et c’est presque là ! Il est juste question de quelques courtes années. … Nous devons nous rendre compte que ce sont toutes de bonnes nouvelles parce que Jésus-Christ va retourner sur cette Terre à la toute fin de la guerre mondiale qui arrive. … Jésus-Christ est sur le point de revenir—la prophétie rend cela clair. À coup sûr, nous devrions étudier notre Bible et comprendre ces prophéties. »

Le Kazakhstan peut sembler être un endroit lointain qui n’a que peu de rapport avec votre vie. Mais les développements qui s’y déroulent, et ailleurs dans la périphérie de la Russie, conduisent à des événements qui auront un impact considérable sur vous.

Jeremiah Jacques

Jeremiah Jacques
Contributeur, laTrompette.fr


Anthologie2020PUB007


« Merci pour tout ce bon travail de recherche, d’analyse et de rédaction. C’est malheureux de voir que les journalistes ne font plus leur travail et que vous êtes l’un des seuls à vous dévouer pour nous. »

Stephane Quesnel

« M. Boulianne, Merci de nous tenir informé et merci pour l’excellent travail que vous faites. »

Paule

« Tu fais un excellent travail, je suis très impressionnée par toutes tes recherches. Ceux qui te critiquent ne font rien d’autres que critiquer. Ils ne valent même pas la peine que l’on parle d’eux. »

Marie Claire Tellier

10 réflexions au sujet de « Le chancelier allemand Olaf Scholz répond à la Russie de Vladimir Poutine, le « prince de Rosch, Méschec et Tubal » selon le prophète Ézéchiel »

  1. Je conseille la lecture du dernier album de Goscinny, un juif ashkénaze. Astérix au pays des Griffons (Caucasie). Les commentaires et le noms valent la lecture: les « scythes » de rencontre, l’un s’appelle: Fakenius.. l’écriture « inclusives » des amazones On reconnaît l’inspiration de l’arbre séphirotique: Astérix: Jakin, Obelix: Boaz, Idéfix la voir du mileu (Japhet…). Gog, DOG (Dogon du Mali…). Le Mali soutient Poutine

    J’aime

  2. Remarquons que Poutine est né un 7 octobre. Début du calendrier hébreux. J’ai moi-même perdu un proche le 7 octobre 1983. Il était psy, forgeron et Ashkénaze. Il m’avait fait lire la 13 ème tribu de Koestler… Tubal-Caïn ancêtre des forgerons….

    Aimé par 1 personne

  3. Voilà qui semble confirmer ce que je diffuse depuis un certain temps ! « Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas. » Lorsque Malraux affirme que « la tâche du XXIe siècle sera de réintroduire les dieux dans l’homme » il en appelle à un événement spirituel majeur pour sortir l’homme de l’abîme dans lequel il s’est plongé au cours du XXe siècle.

    https://www.fredericlenoir.com/editos-monde-des-religions/malraux-et-le-religieux

    « Ils ont essayé de nous enterrer.
    Ils ne savaient pas que nous étions des graines. »
    Proverbe mexicain

    « Je ne perds jamais ; soit je gagne, soit j’apprends ».

    J’aime

  4. Ezechiel 38 ne concerne pas une guerre entre l’Europe et la Russie. Mais bien quand israel sera attaqué par ces royaumes du nord et de l’est. (orient). Une guerre nucléaire saboterait les plans pour avoir le gouvernement mondial.

    J’aime

    1. Jeremiah Jacques mentionne le prince de Rosch, Méschec et Tubal pour identifier la Russie.

      En 1710, l’évêque anglican Lowth, Professeur à Oxford, traducteur de la Bible et enseignant de poésie biblique, écrivait : « Rosh désigne dans Ézéchiel, les habitants de la Scythie (pays des Scythes) dont les russes modernes tirent leur nom ». Wilhem Genesius, orientaliste allemand du dix-neuvième Siècle, écrit : « Meschec fut le fondateur du peuple Moschi (mot grec dérivé de l’hébreu Meschec). Moschi serait la racine du nom de Moscou ». Genesius conclut que ces peuples sont probablement à l’origine de la population russe actuelle. Les avis convergent donc vers la Russie comme étant la patrie de Gog et Magog. Pour Despagne, Rosh, Méschec et Tubal pourraient être la Russie, sa capitale européenne, Moscou, et sa capitale asiatique, Tobolsk. Il voit, en Gog, « l’ennemi du Nord » de Joël 2:20, associé au thème eschatologique du « Jour de l’Éternel ».

      https://destresorsdanslesable.over-blog.com/2018/11/gog-et-magog.html

      J’aime

      1. Donc faut pas s’inquiéter de ce qui se passe entre l’Europe et la Russie. La bible parle de ce pays pour les temps de la fin pour attaquer ISRAEL.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s