Dans une lettre du 25 juin 2022, le Père Janvier Gbénou interpella le pape François : « Êtes-vous membre de la maçonnerie ecclésiastique ? »

Ce qui suit au bas de cet article est la quatrième lettre ouverte d’un prêtre catholique de Côte d’Ivoire, Père Janvier Gbénou, écrite au pape François le 25 juin 2022, lui demandant de « prendre le chemin de l’humilité » et de clarifier ses « erreurs ». Le prêtre écrit sous le nom de Père Jesusmary Missigbètò : sa première lettre ouverte peut être lue ici, avec la seconde ici, et la troisième ici. Comme vous le savez déjà, l’Abbé Gbénou avait commencé à dénoncer publiquement certaines des déclarations scandaleuses du pape François en octobre 2020. Le prêtre africain a été expulsé de la Praelatura sanctae crucis et Operis Dei et suspendu en tant que prêtre à cause de cette critique charitable et bienveillante du pape, et en juin de cette année, le pape François lui-même a approuvé ces sanctions sévères.

Dans la lettre reproduite ci-dessous, l’abbé Gbénou ose ce que très peu d’ecclésiastiques ont osé faire jusqu’à ce jour. Il écrit au pape François 1er : « Plusieurs analystes du Vatican pensent que vous faites partie de la maçonnerie ecclésiastique (puisque depuis l’Argentine vous êtes officiellement membre honoraire du Rotary International, habituellement considéré proche des loges maçonniques). De fait, vos erreurs vont dans le même sens que celles de la maçonnerie. » C’est ici qu’il pose la question ultime : « O Père, il est impossible de ne pas vous poser les questions suivantes : Êtes-vous membre de la maçonnerie ecclésiastique ? »

Selon le R.P. Ragellis, les francs-maçons contrôlent le Vatican et l’Église Catholique Romaine. En 1978, le journaliste d’enquête italien Carmine Pecorelli (dit Mino Pecorelli) provoqua un tremblement de terre lorsqu’il publiera dans son “Osservatore Politico”, une liste de 121 prélats, évêques et cardinaux affiliés à la Franc-Maçonnerie, en annexe de son article “La Gran Loggia Vaticana”. Cette liste circulera dans le monde entier, comme celle du ‘Borghese’, et permit à de nombreux catholiques de mieux comprendre une des principales raisons de l’effondrement post-conciliaire.

Évidemment, en 1976, certains auteurs n’avaient pas tout vu, dont J. Carroll et le R.P. Ragellis, auteurs du livre “La Maçonnerie ecclésiastique” ; nous avons maintenant une quarantaine d’années de recul, des documents et des renseignements supplémentaires, notamment ceux parus dans la revue italienne de Don Luigi Villa : “Chiesa Viva”. Une chose est certaine : l’Église Officielle est aujourd’hui totalement investie par la Franc-Maçonnerie, comme l’avait entrevu en son temps le vénéré Padre Pio.

Personnellement, je ne peux pas affirmer avec certitude que le pape François est franc-maçon. Par contre, on sait que celui-ci s’est prononcé fermement contre la franc-maçonnerie et son impact sur l’Église catholique, notamment dans ses remarques finales lors d’une conférence de presse en vol en juillet 2013, dans un discours aux enfants et aux jeunes à Turin, en Italie, en 2015, et concernant la réforme des Chevaliers de Malte en 2017. Il prononça ces paroles : « À la fin du XIXe siècle, les conditions les plus mauvaises pour la croissance de la jeunesse étaient rassemblées. C’était l’époque de la franc-maçonnerie, même l’Église ne pouvait rien faire, il y avait les anti-cléricaux, il y avait les satanistes… Ce fut l’une des périodes les plus terribles et l’un des lieux les plus terribles de l’histoire d’Italie. Mais vous, si voulez faire un beau devoir à la maison, allez voir combien de saints et combien de saintes sont nés à cette époque ! Pourquoi ? Parce qu’ils se sont aperçus qu’ils devaient aller à contre-courant de cette culture, de cette façon de vivre. La réalité, vivre la réalité. Et si cette réalité est du verre et pas du diamant, je cherche la réalité à contre-courant et j’en fais ma réalité, mais quelque chose qui soit un service aux autres. Pensez à vos saints de cette terre, à ce qu’ils ont fait ! » (Piazza Vittorio, 21 juin 2015)


Jorge Mario Bergoglio, membre honoraire du club Rotary

Une chose est sûre, comme le mentionne le Père Gbénou, l’archevêque de Buenos Aires de l’époque, Jorge Mario Bergoglio, a été nommé en 1999 membre honoraire du club Rotary de Buenos Aires, une organisation de service qui embrasse les idéaux hérétiques de la franc-maçonnerie, du naturalisme et de la laïcité. Cette information est certaine puisqu’elle est confirmée par le Rotary de Madison dans le New Jersey (États-Unis), par le Rotary District 9800 à Melbourne (Australie) et par le Rotary District 5050 à Everett et Hope (Washington/Colombie-Britannique). L’association du Rotary n’est pas secrète, mais d’empreinte maçonnique incontestable, fondée le 23 février 1905 par l’avocat franc-maçon Paul Harris (1868-1947) de Chicago et par trois autres confrères, francs-maçons comme lui.

Le 11 janvier 1951, le Vatican a publié un décret interdisant aux « membres du clergé » d’appartenir à une association de Rotary club. Selon le décret, les laïcs sont autorisés à adhérer tant qu’ils respectent les dispositions énoncées dans le droit canonique, mais il est explicitement interdit aux prêtres d’appartenir au Rotary ou de participer à leurs réunions. Le décret du Pape Pie XII a été publié pour la première fois le 11 janvier 1951 dans l’Osservatore Romano, quotidien de la Cité du Vatican. L’information a été reprise dès le lendemain et le surlendemain dans le New York Times, le Jacksonville Daily Journal et à la troisième page du Sherbrooke Daily Record, au Québec.

À notre connaissance à l’heure actuelle, le décret n’a jamais été officiellement levé, abrogé ou annulé. En effet, le pape Paul VI a prononcé un discours devant les participants à la conférence du Rotary International en Italie le 20 mars 1965, ainsi qu’à Rome en novembre 1970, et de nouveau à Milan en 1974. Cependant, il n’y a aucune preuve dans aucun de ses discours qu’il avait réellement et formellement annulé le décret papal du pape Pie XII interdisant aux prêtres de devenir membres du Rotary. Le pape Jean-Paul II s’est aussi adressé aux membres du Rotary International en Italie à la fois en 1979 et (dans le cadre d’une réunion plus large avec d’autres groupes) en 2000. Nulle part dans ces discours, cependant, il ne dit que l’interdiction faite aux prêtres catholiques d’appartenir au Rotary International n’a jamais été levée. Une distinction importante devrait et doit être faite entre prononcer un discours devant un groupe de personnes et détenir ou approuver l’adhésion à une organisation.

Le pape François est le premier pape connu à recevoir et accepter une adhésion au Rotary Club.

Il serait logique de supposer que si effectivement le Rotary Club était en mesure de démontrer concrètement que le décret papal de 1951 interdisant spécifiquement au clergé d’appartenir au Rotary Club était officiellement annulé, il le mentionnerait certainement. Or, il ne le fait pas.

Rappelons également que le 14 mars 2013, au lendemain même de l’élection du pape François, le Grand Maître de la Loge maçonnique du Grand Orient d’Italie a prononcé un discours félicitant Jorge Bergoglio pour sa victoire. Les paroles du maçon de haut niveau, juste un jour après la sortie du « pape François » dans le monde, semblent hautement improbables et même étrangement prophétiques :

« Un homme pauvre et loin de la Curie. Fraternité et désir de dialogue sont ses premiers mots concrets : peut-être que rien dans l'Église ne sera plus comme avant. Notre espoir est que le pontificat de François, le Pape qui « vient du bout du monde », marque le retour de l'Église-Parole par rapport à l'Église-institution, favorisant une confrontation ouverte avec le monde contemporain, avec les croyants et les non-croyants, selon le printemps de Vatican II.

« Le jésuite le moins proche de l'histoire a la grande opportunité de montrer au monde le visage d'une Église qui doit retrouver l'annonce d'une nouvelle humanité, et non le poids d'une institution qui défend ses propres privilèges. Bergoglio connaît la vraie vie et retiendra la leçon d'un de ses théologiens de référence, Romano Guardini, pour qui la vérité ne peut être détachée de l'amour.

« La simple croix qu'il portait sur sa robe blanche laisse espérer qu'une Église du peuple retrouvera la capacité de dialoguer avec tous les hommes de bonne volonté et avec la franc-maçonnerie qui, comme l'enseigne l'expérience de l'Amérique latine, travaille pour le bien et le progrès de l'humanité, ayant comme références Bolivar, Allende et José Martí, pour n'en nommer que quelques-uns. C'est la « fumée blanche » que nous attendons de l'Église de notre temps. » [Gustavo Raffi, Grand Orient d’Italie, 14 mars 2013]

Rappelons que les Rotary clubs font partie des lieux où l’on trouve le plus de francs-maçons au mètre carré, même si tous les membres ne sont pas francs-maçons. Les Rotary clubs sont des centres connus de recrutement pour la franc-maçonnerie. Ceci est une nouvelle raison de se méfier du pape François.


« Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. »

(Matthieu 7, 15-16)

Quatrième appel à la rectification du Pape François

Quatrième lettre officielle du Père Janvier Gbénou au Pape François concernant la rectification de ses graves erreurs

Abidjan, le 25 juin 2022
Mémoire du Cœur Immaculé de Marie

Au Pontife Régnant
Pape François

Très Cher Père,

Merci de recevoir cette lettre à travers le Prélat de l’Opus Dei. Que Marie et Joseph vous aident à guider l’Eglise Catholique dans la Vérité (Jésus Christ) ! Le 28 mai 2022, votre réponse à ma lettre de recours et aux cinq questions que je vous avais posées a été le silence : O mon Père, comme c’est triste car vos erreurs sont graves et évidentes…

5 septembre 2016 : « l’engagement à vivre dans la continence peut être proposé. Amoris laetitia n’ignore pas les difficultés de cette option… l’option ci-dessus peut en fait ne pas être réalisable » (Pape François, Evêques de la Région Pastorale de Buenos Aires) Mais, Père, depuis quand la vertu de chasteté est-elle devenue une option ? Comment est-il possible qu’un pape ignore ce que savent tous les catholiques ayant un minimum de formation chrétienne orthodoxe (et même les non-chrétiens qui s’efforcent de vivre la loi morale naturelle) ? La chasteté n’est jamais une option mais un devoir moral grave pour tout être humain. Malheureusement, le 5 juin 2017, vous avez ordonné que ces trois phrases soient publiées comme « Magisterium authenticum » (Acta Apostolicae Sedis 108, pp. 1071-1074). En 2.100 ans d’histoire catholique, c’est la première erreur doctrinale-morale papale ainsi enregistrée dans les Archives Vaticanes (cf. ma 2ème lettre ouverte), avec l’étonnant soutien de plusieurs cardinaux, évêques et prêtres : Parolin, Kasper, Schönborn, Coccopalmerio, Vallini, Cupich, Grech, Paglia, Forte, Scicluna, Fenoy, McElroy, Spadaro, Bordeyne, etc. De plus, cette publication officielle, manifestant clairement votre volonté à imposer cette erreur à tous les catholiques, ne remet-elle pas en cause l’application du dogme de l’infaillibilité à votre pontificat ? Ne pourrait-on pas constater ici, a posteriori, la preuve d’une possible invalidité de votre élection à la Chaire de Saint Pierre ? (cf. Concile Vatican I, Première Constitution Dogmatique Pastor Aeternus sur l’Eglise du Christ, Chapitre 4, 18 juillet 1870).

10 décembre 2018 : Si un groupe de médecins experts confirment à une femme que ses futures grossesses ne constitueront pas une menace pour sa santé ou sa vie, cette femme peut-elle se faire enlever l’utérus parce que ses futures grossesses n’arriveront jamais à terme ? La Tradition chrétienne a toujours répondu ‘non’. Pourtant, le Pape François et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ont répondu ‘oui’, ouvrant ainsi la porte à la stérilisation directe, à la première mesure antinataliste de l’Eglise Catholique et à la première erreur de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (cf. ma 3ème lettre ouverte). En principe, le Cardinal Luis Francisco Ladaria Ferrer, S.J., (Préfet) et l’Archevêque Giacomo Morandi (Secrétaire) auraient dû rectifier et démissionner depuis longtemps.

4 octobre 2019 : Un pape peut-il présider une cérémonie païenne (Pachamama) ? Le Pape François l’a fait en plantant même un arbre sacrilège dans les Jardins du Vatican, insultant ainsi la foi sincère des fidèles catholiques convertis du paganisme (cf. ma future 5ème lettre ouverte).

21 octobre 2020 : « Ce que nous devons faire c’est une loi de cohabitation civile ; ils ont le droit à être couverts légalement. J’ai défendu cela. » (Pape François, Documentaire “Francesco”) Le 15 septembre 2021, vous avez à nouveau défendu publiquement cette idée (cf. ma 1ère lettre ouverte). Mais, Père, depuis quand a-t-on vu un pape demander aux fidèles chrétiens et à l’humanité de travailler pour l’instauration de lois de cohabitation homosexuelle ? Comment est-il possible qu’un pape ignore les paroles sacrées de Dieu à propos de Sodome et Gomorrhe : « leur péché est si lourd » (Genèse 18, 20). A cause de cela, le Pape Saint Jean Paul II et le Pape Emérite Benoît XVI avaient rappelé que tout chrétien doit « rendre un vrai témoignage à la vérité » et manifester « son opposition personnelle absolue aux lois de ce genre », sinon il commet « un acte gravement immoral » (Document de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, 3 juin 2003). Pourtant, pour le Cardinal Hollerich, S.J., « l’enseignement de l’Eglise selon lequel l’homosexualité est un péché est faux » ; pour le Cardinal Marx, « l’homosexualité n’est pas un péché » ; pour le Père James Martin, S.J., « dire “votre amour est un péché” est une attaque ». Précisons que Hollerich, Marx et Martin ont reçu promotion à des postes de responsabilité et louanges publiques du Pape François et aucune sanction. Mais Père, pourquoi ne voyez-vous pas que tout cela fait de vous leur complice dans le péché ?

15 septembre 2021 : Un pape peut-il demander que tous les politiciens publiquement favorables à l’avortement soient admis au Sacrement de l’Eucharistie ? Le Pape François a donné publiquement son accord (avec l’incroyable soutien des Cardinaux Ladaria, Peter Turkson, Wilton Gregory, les Archevêques Paglia et Michael Jackels, etc.), contredisant ainsi la Tradition catholique opposée à cela (cf. ma 4ème lettre ouverte).

11 juin 2022 : En Italie, où vous êtes le Primat, le Père Gabriele Davalli a béni un couple homosexuel avec l’accord du Cardinal Matteo Maria Zuppi, Archevêque de Bologne. Allez-vous rester encore silencieux ou défendre la vérité divine sur le mariage et la famille ?

O Père, s’il vous plaît, souvenez-vous des paroles de Dieu Le Père transmises par Sainte Catherine de Sienne, à propos des personnes qui refusent de suivre les lois divines absolues (Dix commandements) : «maîtres et seigneurs… injustes… ils ne s’acquittent pas du devoir… de faire… des hommes vertueux / aveugles et ignorants… ils… méconnurent la Vérité, mon Fils unique… ils avaient perdu la lumière de la raison / de même que la vérité s’acquiert par la lumière de la foi, ainsi l’infidélité conduit au mensonge» (Dialogue, 2ème réponse) ; « O ignorants ! O insensés !… vous me faites injure à moi, en transgressant mon commandement… prenez la clef de l’obéissance » (Dialogue, 4ème réponse).

O Père, pourquoi tardez-vous tant à rectifier vos graves erreurs évidentes ? Plusieurs analystes du Vatican pensent que vous faites partie de la maçonnerie ecclésiastique (puisque depuis l’Argentine vous êtes officiellement membre honoraire du Rotary International, habituellement considéré proche des loges maçonniques). De fait, vos erreurs vont dans le même sens que celles de la maçonnerie (dévalorisation de l’Eucharistie, lois de cohabitation homosexuelle, avortement, mesure antinataliste de stérilisation directe par hystérectomie, syncrétisme religieux, etc.). De plus, Notre Dame d’Anguera semble le confirmer : « le poison est dans l’arbre, pas dans le fruit » (3.790 ; 16 mars 2013) ; « le poison est dans l’arbre et non dans le fruit » (5.260 ; 24 mars 2022).

O Père, il est impossible de ne pas vous poser les questions suivantes : Etes-vous membre de la maçonnerie ecclésiastique ? Qui sont les cardinaux, évêques et prêtres membres de cette maçonnerie ecclésiastique ? Une telle appartenance est interdite et sanctionnée d’excommunication par l’Eglise Catholique (cf. Encyclique Humanum genus, Pape Léon XIII, 20 avril 1884 ; Code de Droit Canonique 1917, Canon 2335 ; Documents de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, 17 février 1981, 26 novembre 1983, 11 mars 1985). Espérons que les journalistes et intellectuels catholiques auront le courage de mener une enquête, par amour de Jésus et de son Eglise.

O Père, vous n’avez qu’un seul chemin pour prouver clairement que vous êtes un vrai pape de l’Eglise Catholique : vos actes (et pas seulement vos paroles). En effet, Jésus, Notre Seigneur et Maître, nous avait déjà prévenus : « Gardez-vous des faux prophètes… c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez » (Matthieu 7, 15-20). De plus, la tradition aristotélico-thomiste nous a légué un principe classique de vérité et d’action : « agere sequitur esse » (l’agir suit l’être). Or, actuellement, vos erreurs attaquent la famille et le mariage et rappellent les paroles de Sœur Lucie de Fatima reçues de la Vierge Marie : « la bataille finale entre le Seigneur et le royaume de Satan portera sur la famille et le mariage… Cependant, Notre Dame lui a déjà écrasé la tête ».

O Père, je vous aime profondément et je désire ardemment le salut de votre âme, d’où mon audace à vous parler avec respect et clarté, en présence de toute la famille de vos filles et fils de l’Eglise Catholique du monde entier (1,3 milliards). S’il vous plaît, souvenez-vous des paroles de Jésus : « vous êtes le sel de la terre. Si le sel perd sa saveur, comment redeviendra-t-il du sel ? Il ne vaut plus rien ; on le jette dehors et il est foulé aux pieds par les hommes » (Matthieu 5, 13). Je vous en supplie : prenez le chemin de l’humilité car il n’y en a pas d’autre pour aller au Ciel. L’orgueil ne mène pas à Dieu car « Dieu résiste aux orgueilleux, mais se montre favorable aux humbles » (Proverbes 3, 34 ; Jacques 4, 6 ; 1 Pierre 5, 5). Actuellement, vous avez perdu votre prestige moral mais vous pouvez peut-être encore le récupérer, si vous êtes humble…

Votre fils en Jésus, Marie et Joseph,
Abbé Janvier Gbénou
(nom de plume: Father Jesusmary Missigbètò)



LA CORRESPONDANCE DU PÈRE JANVIER GBÉNOU :
  1. Père Janvier Gbénou : « Premier appel à la rectification du Pape François » (première lettre ouverte au Pape François, aux Cardinaux et aux Evêques, aux chrétiens, et aux personnes de bonne volonté). Yamoussoukro (Cité de la Paix), Côte d’Ivoire, 21 octobre 2021 (1er anniversaire de “Francesco”).
  2. Père Janvier Gbénou : « Deuxième appel à la rectification du Pape François » (deuxième lettre ouverte au Pape François, aux Cardinaux et aux Evêques). Yamoussoukro (Cité de la Paix), Côte d’Ivoire, 8 décembre 2021.
  3. Abbé Serge Abdoulaye Sissoko : Exclusion du Père Janvier Gbénou de l’Opus Dei par le Vicaire Régional de Côte d’Ivoire et ses Conseillers. Prélature de la Sainte Croix et de Opus Dei. Le Vicaire Régional, 1er février 2022.
  4. Fernando Ocáriz : « Por la gracia de Dios y de la Sede Apostólica, Prelado del Opus Dei » (Le Prélat de l’Opus Dei a confirmé au Père Janvier Gbénou la décision du 1er février 2022, lui disant qu’il pouvait faire appel au Pape. Décision officielle). Prelatura della Santa Croce e Opus Dei, Rome, 8 février 2022.
  5. Père Janvier Gbénou : « Lettre au Pape à propos de la vérité dans l’Église catholique » (lettre manuscrite privée). Abidjan, 25 février 2022. [Traduction française]
  6. Père Janvier Gbénou : « Lettre au Pape à propos de la vérité dans l’Église catholique ». Abidjan, 28 février 2022.
  7. Père Janvier Gbénou : « Troisième appel à la rectification du Pape François » (troisième lettre ouverte au Pape François, aux Cardinaux et aux Evêques). Yamoussoukro (Cité de la Paix), Côte d’Ivoire, 25 mars 2022.
  8. Mgr Marc Ouellet, Mgr Ilson de Jesus Montanari, Pape François : « Decretum. Decisionis recursus hierarchici » (la décision de la Congrégation pour les évêques, signée par le pape François). Congregatio Pro Episcopis, 30 mai 2022.
  9. Père Janvier Gbénou : « Quatrième appel à la rectification du Pape François » (quatrième lettre officielle au Pape François concernant la rectification de ses graves erreurs). Abidjan, le 25 juin 2022.
  10. Père Janvier Gbénou : « Réponse officielle du Père Janvier Gbénou au Pape François et à la Congrégation pour les évêques ». Abidjan, le 1er juillet 2022.
NOTES ET RÉFÉRENCES :


« Bravo pour votre travail d’information. Il est encourageant de voir que le sang de France qui coule dans vos veines est resté en lien avec celui de la vieille France qui bien que réduite au silence lutte comme elle le peut face à un adversaire bien plus fort. »

Louis Chiren

« Merci M. Boulianne. Je sais pas où vous trouvez le temps de dormir, mais vous donnez toujours les dernières nouvelles, découvertes. »

Paule

« Vous êtes une source précieuse d’informations. Merci pour votre travail et votre courage. »

Sylviane Faigel

4 réflexions au sujet de « Dans une lettre du 25 juin 2022, le Père Janvier Gbénou interpella le pape François : « Êtes-vous membre de la maçonnerie ecclésiastique ? » »

  1. Prions pour ce brave homme qui suit le Christ malgré toutes les entraves. Il a osé parlé, faire ce qu’écrivait Saint Paul : « Reprenez-vous les uns les autres avec sagesse ».

    Aimé par 1 personne

  2. Je sui chrétienne et non catholique, je l’ai dit il y a bien longtemps le pape n’est pas dans son rôle ni dans sa foi chrétienne, jamais un mot sur les chrétiens qui sont martyrisés, massacrés, déportés
    Il prend par contre des positions très politiques avec le Nouvel Ordre Mondial.

    Aimé par 1 personne

  3. Merci infiniment d’être un des rares défenseurs de la vérité chrétienne catholique en osant dénoncer la corruption et le mal qui se cachent jusqu’aux plus hautes sphères de l’église.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s