Revoyez la conférence vidéo avec le Père Janvier Gbénou, récemment suspendu de ses fonctions sacerdotales par le pape François 1er

Je vous invite à revoir une conférence vidéo qui eut lieu dimanche le 24 juillet 2022 durant laquelle j’ai reçu le Père Janvier Gbénou,— prêtre béninois qui œuvre en Côte d’Ivoire —, qui fut récemment suspendu par François et expulsé de l’Opus Dei pour ne pas avoir obéi aux ordres de ses supérieurs de ne pas critiquer le Pape. J’eu aussi le bonheur de recevoir l’avocat Claude Laferrière et le systémicien Jean Tardy. L’abbé Gbénou nous a parlé de sa suspension de ses fonctions sacerdotales et de son expulsion de la Praelatura sanctae crucis et Operis Dei. Nous aussi abordé d’autres sujets, dont les différentes dérives du pape François en ces temps troublés.

L’abbé Janvier Gbénou, prêtre africain de 42 ans né au Bénin et vivant en Côte d’Ivoire (Afrique de l’Ouest), a été ordonné prêtre de Jésus-Christ à Rome en 2012, il est titulaire d’une maîtrise en informatique appliquée à la gestion des entreprises et d’un doctorat en philosophie. Membre de l’Opus Dei, il a été suspendu de ses fonctions de prêtre après avoir critiqué le soutien du pape François aux unions civiles des couples homosexuels et lui avoir demandé de corriger sa position ou de démissionner. Il n’est pas autorisé à célébrer des messes publiques, à prêcher ou à entendre des confessions, et on lui a également dit de quitter la résidence de l’Opus Dei. Le Père Gbénou vit maintenant dans une résidence privée et a écrit un livre sur cette histoire pour témoigner de la vérité. (Réf.: LifeSiteNews)

Mark Lambert écrit sur le site Web “De Omnibus Dubitandum Est” : « Il est difficile d’échapper à l’impression que c’est très personnel de la part du Pape François. Il n’aime pas la critique, malgré ses appels à la parrhésie, qui, à ce stade de cette papauté apparaît comme une sorte de repoussoir, comme si Jorge Bergoglio savait quelles sont ses lacunes et filait très tôt dans le sens inverse pour les couvrir. »

Le Père Janvier Gbénou a discuté avec l’avocat Claude Laferrière, le systémicien Jean Tardy et moi-même, votre humble serviteur. Double médaillé du gouverneur général du Canada pour ses états de service au Service correctionnel du Canada et son rôle auprès des victimes d’actes criminels, Claude Laferrière détient un baccalauréat ainsi qu’une maîtrise en philosophie et en droit de l’Université de Montréal. Ex-officier du Royal 22e Régiment, il était en 2012 et 2015 conférencier invité de l’Institut militaire de Québec. Jean Tardy, pour sa part, est un ancien officier dans la marine canadienne de 1973 à 1989, spécialiste dans les armements sous-marins (sonar). M. Tardy est actuellement systémicien et chercheur en Intelligence artificielle. Il est aussi l’auteur du livre “La voie du Dogme“, qui appelle les chrétiens à prendre conscience du combat spirituel qui fait rage autour d’eux.

La conférence vidéo avec le Père Janvier Gbénou, Claude Laferrière et Jean Tardy eut lieu en direct dimanche le 24 juillet 2022 à 12H00 (Montréal) — 16H00 (Abidjan) — 18H00 (Paris). Elle fut diffusée simultanément sur les trois plateformes Youtube (3 330++ abonnés), Twitter (13 900++ abonnés) et VKontakte (10 000 abonnés). La conférence est aussi disponible en rediffusion sur les réseaux RumbleBitchute, Internet Archive, Odysee, UGEnet et Brighteon. Je vous souhaite une bonne écoute!

VEUILLEZ NOTER : J’ai rencontré quelques difficultés techniques avec mon micro durant mon introduction au début de la conférence. Ce problème se résorbe par la suite. Merci.

Voici quelques suggestions de lecture . . .



« Merci Monsieur Boulianne… J’ai lu la Société fabienne et je comprends maintenant beaucoup plus de choses en politique qu’avant. »

Robert Comeau

« Bonjour Mr Boulianne. Depuis quelques mois je lis attentivement vos articles fouillés. Inutile de vous dire qu’on ne retrouve rien de tel dans les médias de masse. Vous êtes précieux pour l’ensemble de la francophonie, un vrai trésor! »

Carole Lavoie

« Merci à l’infini d’avoir toujours mis votre génie et savoir épicurien au service de la vérité! »

Jaz Burazerović