Le rabbin Amnon Yitzhak et l’auteure juive italienne Paola Fargion défendent le juge Angelo Giorgianni des accusations d’antisémitisme

Le rabbin Amnon Yitzhak et l’auteure juive italienne Paola Fargion ont fait parvenir une lettre disculpant le magistrat Angelo Giorgianni des accusations d’antisémitisme, en référence à son livre « Strage di Stato. Le verità nascoste della Covid-19 » (Massacre d’État. Les vérités cachées du Covid-19), écrit en collaboration avec Pasquale Bacco. Je reproduis les lettres ci-dessous.
Ligne 01

Lettre du rabbin Amnon Yitzhak (6 avril 2021)

Avec l’aide du Seigneur
Au estimé Dr. Angelo Giorgianni

Objet: Pétition contre une diffamation irresponsable et sans précédent dirigée contre votre personne.

Amnon Ytzhak

Je vous écris et à votre sujet, pour vous démontrer, à vous et à tous les Italiens, ma solidarité avec vous en raison des attaques de presse injustifiées que vous subissez, ainsi que mon étonnement et mon profond ressentiment face aux accusations d’antisémitisme fausses et sans fondement qui sont faites contre vous.

Aussi vers les médias qui se mobilisent, comme dans le monde entier, au profit du Nouvel Ordre Mondial visant à fermer la bouche des gens aux capitalistes, en utilisant tous les réseaux à leur disposition et en empêchant une discussion fructueuse et responsable sur la fausse situation concernant la pandémie de peur et rien de plus … jusqu’au mensonge, aux menaces et aux horribles accusations; comme cela s’est produit dans l’Allemagne nazie…

Je l’ai connu comme une porteuse de paix et d’amour pour les gens, qui a pris une responsabilité internationale à l’égard des droits de l’homme, qui aime Israël et les juifs en particulier.

Il y a quelques jours, j’ai pris connaissance de votre livre sur vos enquêtes, qui fournit des preuves précieuses à l’ère des mensonges mondiaux et qui effectue une analyse des événements et des aspects critiques de la fausse pandémie, soigneusement décrits et étayés par une documentation large et faisant autorité, et avec mon soutien.

Par conséquent, après avoir appris cela, je suis étonné et plein de ressentiment face aux accusations journalistiques concernant les opinions exprimées dans le livre, dans le texte desquelles il n’est en fait aucune mention que cela pourrait impliquer une diffamation pour antisémitisme, non seulement sur la base de décisions judiciaires qui ne se trouvent pas dans le livre « Strage di Stato », mais aussi contraire à votre engagement public et aux initiatives concrètes que vous avez entreprises au profit des juifs en général et du peuple israélien en particulier dont moi et de nombreux Israéliens sommes témoins

Enfin, l’important appel au Tribunal de La Haye, pour crimes contre l’humanité au détriment du monde entier, que vous avez déposé à ma connaissance et avec l’aide de deux juristes israéliens du domaine juridique de l’Organisation mondiale de la vie, dont vous êtes secrétaire général.

Pour la vérité et la justice, je suis prêt à témoigner publiquement devant le peuple italien et les citoyens du monde sur vos capacités humaines et morales, sur vos batailles pour la protection des droits fondamentaux des citoyens du monde et sur vos authentiques sentiments d’amour pour les peuples du monde, les juifs, ce qui fait qu’il est digne non seulement d’être compté parmi nos amis, mais d’être reconnu comme « Juste parmi les Nations du monde entier ».

Avec mon estime,

Rabbin Amnon Ytzhak
Bnei Berak – Israël (6 avril 2021)

Lettre du rabbin Amnon Yitzhak (6 avril 2021)

Lettre de l’auteure Paola Fargion (5 avril 2021)

LETTRE OUVERTE AUX MÉDIAS JUIFS ITALIENS

«… Nicola Gratteri, préface du livre antisémite et théoricien de la conspiration pandémique …»

Paola Fargion

Je suis Paola Fargion, juive italienne, citoyenne de l’Etat d’Israël, écrivaine de fiction juive et surtout amoureuse de la vérité. Jusqu’au 30 mars 2021, je croyais lire de bonnes nouvelles, des « informations correctes » et similaires aux valeurs du judaïsme sur les sites et médias juifs italiens, en tant que croyants juifs comme moi, spirituels et libéraux, prônant fermement le dialogue avec ceux qui pensent différemment, mais toujours animés par le respect de l’autre.

JE NE M’ATTENDRAIS JAMAIS à voir les mensonges macroscopiques sur le sujet (voir l’actualité sur le livre « Strage di Stato ») répandus PAR LES MÉDIAS JUIFS ITALIENS (dont je suis depuis des années). Compte tenu du grand tollé suscité par cet essai et du fait qu’une personne honnête comme le procureur Nicola Gratteri avait « osé » signer la préface, j’ai voulu l’acheter pour réaliser cette « abomination antisémite ».

Mais plus je continuais à lire (plus de 350 pages denses), moins j’en trouvais, en effet … Je n’ai rien trouvé qui ait été crié à La Zanzara par un journaliste juif (et c’est du journalisme?!?), Un juif qui déteste les antisémites (il le déclare …), ainsi qu’annoncé en grande pompe sur les pages de « Il Foglio », le « Riformista », avec un entretien avec une personnalité publique juive éminente, le « Giornale », « Libero » et autres journaux … Et de manière loyale, j’espère par inadvertance, rétorqué par « Progetto Dreyfuss », « Moked » et autres sites juifs, avec un titre efficace : Livre antisémite et conspirationniste.

Je suis abasourdie, étourdie et surtout dégoûtée.

Et je me demande: est-ce que l’un de vous a peut-être lu le livre incriminé avant de diffuser ou de répondre à des articles scandaleux et surtout faux ? Ou peut-être que quelqu’un d’autre sait si, par hasard, ces expressions et concepts si « haineusement antisémites » ont été supprimés dans la deuxième ou la quatrième édition, peut-être celle que j’ai achetée il y a quelques jours ?

Alors, pourriez-vous me les signaler ? Qui sait, peut-être que je perds la vue, ou peut-être, pire, ma raison … Et sinon, si au contraire c’était un glissement sensationnel de votre part, ou plutôt … un faux nouveau tragique ? Eh bien … alors … dans ce cas …

Vous devrez vous excuser publiquement.

Je l’exige au nom de la Vérité et de la Justice, des valeurs non négociables de notre peuple, en tant que juif et en tant que citoyen italien car— — dans les deux cas – j’ai honte de ce glissement et je m’en dissocie !!!

Je lutte contre l’antisémitisme depuis des années dans des événements, des conférences, dans la presse, partout ; le vrai, idéologique, culturel, politique et spirituel, souvent silencieux et sournois, porté aujourd’hui par trop d’ennemis insoupçonnés, déguisés en amis. Et dans tout ça je mets mon visage, en plus de la plume … Et surtout quand j’écris je suis très attentive aux mots qui, tu sais, peuvent construire mais aussi détruire, donc tuer. Comme dans ce cas. Ecrivez ou rapportez des phrases inventées comme celles qui sont apparues dans les médias et sites juifs se faisant exploités de manière si honteuse … et aussi notre intelligence !

Divulguer des déclarations antisémites aux quatre vents qui ne sont même pas présents de loin dans aucune page de l’essai « Strage di Stato »  pour attaquer et détruire la crédibilité d’autrui de manière mensongère et bidon, signifie diffamer et pue le nazi-fasciste / la propagande communiste / le nihiliste, dans le style de la police tsariste avec les fameux « Protocoles des sages de Sion » ou dans le style du hiérarque nazi Goebbels. Et ce n’est pas digne d’une démocratie.

Dans un pays démocratique, il y a la liberté de pensée et même de dissidence, tandis que dans les dictatures noires, rouges, jaunes ou vertes qui ne le sont … malheureusement pas. Alors, où est passé notre pays ? Et nos consciences ?

Tant que nous croyons être encore dans une démocratie (et malheureusement nous ne l’avons pas été depuis un certain temps), un citoyen a le droit sacro-saint de ne pas s’entendre sur le travail du gouvernement et de la politique; a le droit sacro-saint d’exprimer sa dissidence et de penser comme beaucoup le font aujourd’hui, à savoir qu’il pourrait s’abstenir de vacciner, non pas parce qu’il ne croit pas au vaccin comme préventif et non comme remède, mais parce que « CE VACCIN NE CONVIENT PAS » (et en ce qui me concerne, non seulement le vaccin ne me convainc pas … remarquez), car il ne convainc pas d’illustres scientifiques comme le professeur Luc Montagnier ou le professeur Giulio Tarro. Et tant d’autres dans le monde qui ne sont certainement ni fous, ni conspirateurs, ni paranoïaques. Seulement des libres penseurs.

J’ai beaucoup voyagé dans ma vie et j’ai subi divers vaccins, dont la fièvre jaune. Je crois en eux, pas en celui-ci. Suis-je une théoricienne du complotv ? (mauvais mot, ça, juste hors de propos … à laisser à ceux qui nient la Shoah, pas le vaccin ou la pandémie). Suis-je une dissidente ? Peut-être que je suis juste une femme libre de penser. Ce qui pense, et donc est.

Je crois également qu’il existe des intérêts mondiaux clairs (visibles peut-être uniquement pour ceux qui ne sont pas aveugles, sourds ou endormis), qui orientent les choix politiques et le comportement des masses. À cet égard, je me documente depuis un certain temps, lisant des articles et des livres de Klaus Schwab (et j’étais alarmée), mais aussi divers essais ou entretiens avec des personnes comme la voix italienne parmi les plus inouïes dans le domaine scientifique: celle de Prof. Giulio Tarro.

Je le répète : suis-je aussi une antisémite ? Dissidente hérétique ? Théoricienne du complot paranoïaque et donc bonne à être enfermée ou ridiculisée car dangereuse pour le système et pour mon voisin ?

Attention à penser des choses similaires ou à étiqueter les gens … Beaucoup l’ont déjà fait envers nous (les Juifs, pour ainsi dire) avec des étoiles jaunes et des marques diverses pour bien nous reconnaître et ainsi nous distinguer, nous isoler par diffamation, et puis nous accuser et nous exterminer …

MAIS JAMAIS DANS L’HISTOIRE LES JUIFS L’ONT FAIT CONTRE D’AUTRES CITOYENS, JUIFS OU PAS !

Une personne faisant autorité dans la sphère juive m’a dit un jour : « Vous savez, tout ce qui sort d’Israël n’est pas bon, toujours et nécessairement … » Malheureusement, il avait raison … et notre histoire le confirme.

Il suffit de lire le Tanach : des rois et des reines qui ont mal agi aux yeux du Seigneur et qui au cours des siècles ont égaré le peuple, tuant ou persécutant les hommes envoyés par Dieu; les faux prophètes (porteurs d’aujourd’hui de fausses nouvelles …), des hommes et des femmes qui adoraient des idoles muettes ou des étrangers; Des prêtres, les Cohanim, qui ont sacrifié aux Baals ou adoré le soleil. Et aujourd’hui encore … Les dieux sont différents, mais certains les adorent … Malheureusement, nous Juifs ne sommes pas parfaits, encore moins saints. Et beaucoup ont même oublié qu’ils sont juifs.

Corrigez le cliché pendant que vous êtes dans le temps et ne laissez pas le mensonge prendre possession de « votre pensée » et surtout de « votre âme ». DÉSOLÉ POUR LA DIFFUSION DE LA CATUNNIE !!! Et si vous ne l’avez pas encore fait, commandez ce livre infâme et lisez-le à vous-même une fois pour toutes. Donc, après vous devez vous excuser pour la force !

Vous n’y trouverez rien d’autre qu’une préface linéaire du procureur Gratteri, qui attire l’attention sur les dangers d’infiltration des enfers en ces temps de chaos et d’urgence. Et puis une narration précise et sèche (parfois un peu ennuyeuse) de la pandémie, avec plus de 1000 notes de bas de page (avec des aperçus très intéressants), qui permettent de lire et surtout de développer une conscience critique, ce qui est rare ces temps-ci. Un peu à la manière de l’essayiste Bat Ye’or, qui analyse les faits avec peu de commentaires et de nombreuses notes. Un livre, un essai presque « aseptique », clair, précis. Certainement un travail très fatigant, très utile pour mieux se comprendre (pour ceux qui le veulent, bien sûr). Dans le dernier chapitre, les auteurs expriment sobrement leurs pensées, sans contraindre ni vouloir convaincre, laissant le lecteur développer sa capacité de discernement. Et est-ce tout cet antisémitisme ? Ce sont peut-être les médias, juifs ou non, qui propagent le mensonge … certainement pas les auteurs de cet essai !

En conclusion donc … Réfléchir et surtout agir.

Avec le souhait et l’espoir que la Vérité triomphe, par une femme juive qui veut la Vérité, la Justice et la Cohérence,  ESPÈCES DU MONDE JUIF ITALIEN dont elle fait partie, qui ne doit plus se prêter à l’exploitation et qui a peut-être oublié un petit détail : qu’au fil des siècles, précisément à cause de la calomnie, de la diffamation généralisée, de la censure et de la propagande basée sur le MENSONGES, nous, les Juifs, avons payé et souffert durement ce qu’ils paient et souffrent aujourd’hui, exposés — comme ils le sont — au pilori médiatique et aux moqueries publiques , le procureur dr. Nicola Gratteri, dr. Pasquale Bacco et le magistrat dr. Giorgianni.

Paola Fargion
5 avril 2021


banniereFABIENeBay001

« Guy Boulianne fait ma fierté d’être Québécois. J’étais collé à sa diatribe de 2:14.49. Sa prestation est retentissante. Qu’il conduise notre parade. C’est un vrai guerrier. »

Buzzball

« Salut Guy, Avant toute chose, merci pour ton dévouement. Je suis conscient du temps que tu mets pour produire tes articles. On devrait copier ton approche (surtout pour le fait tu que donne des références crédibles pour tes articles, livres, etc). »

Jonathan Charette

« Merci Guy tu es L’HOMME que tout Artiste devait côtoyer car en apprend toujours plus en te suivant. Ton expérience et ta connaissance sont une source inépuisable de richesses. »

Jean pierre Makosso