Clif High annonce des accidents liés aux vaccins: Certains cas les plus extrêmes seront dépeints comme des incidents de type « zombie »

L’expert en exploration de données Internet Clif High utilise ce qu’il appelle la « linguistique prédictive », qui trie des milliards de bits d’informations sur Internet pour prédire les tendances et les événements futurs. En effet, le Web Bot ou le Projet Web bot (en anglais : Web Bot Project), est un bot informatique dont les concepteurs prétendent qu’il est capable de prédire des événements futurs en indexant les mots-clés employés sur l’Internet. Il fut créé en 1997, initialement dans le but de prédire les tendances boursières. Le créateur du Projet Web Bot, Clif High, ainsi que son associé George Ure, qui s’appellent eux-mêmes « Les Moines du Temps » (« The Time Monks ») gardent la technologie et les algorithmes en grande partie secrets et vendaient autrefois les prédictions via leur site Web.

Les robots Internet surveillent les articles de presse, les blogs, les forums et d’autres formes de discussion sur Internet. Les mots du lexique se voient attribuer des valeurs numériques pour des quantificateurs émotionnels tels que la durée, l’impact, l’immédiateté, l’intensité et autres. Le lexique est dynamique et change en fonction des changements de tension émotionnelle et de la façon dont les humains communiquent ces changements en utilisant Internet. En 2008, il y avait environ 300 000 mots-clés dans le lexique, ainsi qu’un contexte émotionnel, qui sont introduits dans un espace de modèle généré par ordinateur.

Les opérateurs de Web Bot interprètent les résultats du bot et mettent un rapport appelé « rapport ALTA » à la disposition des abonnés payants sur leur site Web. ALTA signifie « analyse asymétrique des tendances linguistiques ». Le Web Bot aurait prévu, entre autres, les attentats du 11 septembre 2001 ainsi que le tsunami de 2004, et il aurait déclaré en 2012 qu’un cataclysme allait dévaster la planète le 21 décembre 2012, peut-être une inversion des pôles magnétiques de la Terre ou une petite série d’attaques nucléaires menant à une attaque majeure au cours de la an. La prédiction ne prévoyait pas une fin complète du monde..


Vaxxxidents, Agenda Noir, Chaos, Effondrement de l’administration Biden

Centres pour le contrôle et la prévention des maladies

Clif High a prédit que Trump gagnerait en 2016, et, le soir des élections, High a également prédit qu’Hillary Clinton serait « portée disparue », et les deux se sont produits. Ce ne sont là que quelques-uns des grands appels que High a passés au fil des ans. High ne vend plus son travail au public, mais fait toujours des recherches sur Internet. High a de nouvelles données sur plusieurs sujets. Commençons par de nouvelles données qui décrivent un très « Dark Agenda » (Agenda Noir) avec le virus Covid-19 créé en laboratoire et les « vaccins » expérimentaux pour le traiter.

Nous commençons par un nouveau terme qu’il a trouvé appelé « Vaxxxidents ». Selon les données de High, les Vaxxxidents sont une tendance à venir pour les personnes qui ont pris le vaccin Covid-19. High explique : « Les Vaxxxidents vont être causés par le brouillard cérébral rampant causé par la protéine de pointe dans le vaccin (appelée aussi protéine S ou, par anglicisme, protéine spike). La protéine de pointe est l’arme biologique. Peu importe comment elle pénètre dans votre corps, si elle entre par le virus ou par une injection, la protéine de pointe est la toxine… Vous pensez moins bien avec le temps. La composante temps va être des mois et peut-être 24 mois. C’est un peu comme l’Alzheimer… Donc, nous allons avoir des accidents tout le temps… Nous avons également une autre catégorie, et celle-ci est causée par un caillot de sang dans le cerveau. Ils ne les appellent pas accidents vasculaires cérébraux parce qu’ils ne veulent pas les considérer comme un effet secondaire des vaccins, mais ce sont les deux… Certains des cas les plus extrêmes seront caractérisés comme des incidents de type « zombie ». » (Clif High en dit beaucoup plus à ce sujet dans l’entrevue ci-haut.)

High déclare également : « Il y a tellement de choses que nous ne savons pas sur les vaccins et leurs effets secondaires… Il existe des estimations écrites associées à Big Pharma qui disent que 60% ou 70% de la cohorte qui ont été vaccinés au maximum et rencontreront la Covid cet automne et cet hiver mourront. Ce sont des idiots qui font ces estimations… Personnellement, je ne pense pas que 60 à 70 % de ces personnes mourront. Je m’attends à ce que ce soit ce genre de pourcentage qui tombera très malade après avoir rencontré la Covid. Cela est confirmé par le nombre de personnes se présentant dans les hôpitaux qu’ils appellent des percées. »

Il ne fait aucun doute que les personnes vaccinées vont tomber malades de diverses manières. Il y a de plus en plus de rapports de décès et de réactions indésirables aux vaccins Covid-19. Voici un titre qui est sorti le 12 juin 2021 qui soutient cette idée : « SHOCKING JUMP in Vaccine Deaths Reported This Week at CDC-Linked VAERS Tracking Website » (Augmentation choquante dans les décès dus aux vaccins signalés cette semaine sur le site Web de suivi VAERS lié au CDC). La plupart des gens qui tombent malades et meurent seront des démocrates selon les données de High. Clif High explique : « 19 démocrates sur 20 ont pris ou prévoient de prendre le vaccin. Alors qu’au fond, seul un non-démocrate sur quatre envisage de se faire vacciner ou même susceptible de vouloir se faire vacciner. En outre, près de 75% de la cohorte non-démocrate est déterminée à ne pas le prendre. Donc, alors que les dégâts commencent à apparaître, nous allons voir que c’est vraiment une ségrégation politique que nous avons réalisée nous-mêmes, et nous la manifestons dans un état pathologique. »

Alors, les démocrates tuent leurs propres électeurs ? High dit : « Exact, et c’est plus que ça. Ils tuent la vraie classe des croyants, la classe des activistes. » (Il y a beaucoup plus à ce sujet aussi dans l’entrevue.)

High voit également d’énormes changements dans le système politique et économique, et il dit : « Le dollar, l’or, l’argent et le Bitcoin sont liés, et tout tourne autour du crash du système. C’est vraiment un changement d’âge. C’est un changement de système d’exploitation pour toute l’humanité… La façon dont les monnaies fiduciaires sont organisées et les banques centrales et ainsi de suite sont fondamentalement en faillite. Cela n’offre rien à l’humanité, et cela nous réduit tous. C’est en train de couler. C’est ce qui se passe en ce moment. Cela va apporter le chaos au niveau de la mort des grands empires. Il y a eu un peu de chaos à la mort de l’Empire britannique, mais pas beaucoup. Je parle du niveau de chaos à la mort de l’empire byzantin qui a conduit à l’âge des ténèbres. »

High fait également cette prédiction pour cette année et dit : « D’ici l’automne, l’administration Biden sera en plein effondrement. » (Ce qui est écrit ici n’est qu’une fraction de ce qu’il y a dans cette entrevue de 76 minutes, y compris quand ou si Donald Trump reviendra à la Maison Blanche.)


Flakka : La drogue zombie

Magnétofection

Est-ce si difficile de penser que l’effet « zombie » puisse être une réalité et non pas qu’une simple fiction ou une lubie de l’esprit ? Nous avons déjà expliqué que les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (CDC) ont mis en ligne un important dossier intitulé « Préparation aux zombies » (Zombie Preparedness), rédigé par le contre-amiral de l’armée américaine Ali S. Khan, et que les officiers militaires subalternes, liés au système de planification et d’exécution opérationnelles conjointes du ministère de la Défense (JOPES), ont rédigé un rapport d’urgence très réel pour contrer la domination des zombies.

D’ailleurs, Amazon a intégré les recommandations des CDC dans les Conditions d’utilisation du “Moteur Amazon Lumberyard”. Il semble donc qu’il s’agit de quelque chose de très sérieux (lire cet article).

Lors d’une conférence donnée devant les étudiants de l’Académie militaire de West Point (USMA) le 13 juin 2018, le Dr Charles Morgan a parlé de la capacité de modifier l’ADN à des fins de contrôle de l’esprit (lire cet article). Il semblerait que la nanotechnologie déployée dans les « vaccins Covid » comporte un élément métallique, mais comme le révèle cet article, les nanoparticules sont composées de plastiques synthétiques, de particules céramiques, de particules métalliques, de composés sol-gel (substances de type gel fabriquées partiellement à partir de particules solides) et bien plus encore – même des gaz condensés et coagulés. Il est un fait que des chercheurs aux États-Unis ont mis au point une nouvelle méthode pour contrôler les circuits cérébraux associés à des comportements animaux complexes, en utilisant le génie génétique pour créer une protéine magnétisée qui active à distance des groupes spécifiques de cellules nerveuses (lire cet article).

Et que penser de la Magnetofection™, une technique puissante et agressive qui force l’implantation des modifications génétiques dans toutes les cellules du corps en utilisant un champ magnétique. Le principe de la Magnetofection™ est d’associer des acides nucléiques, des réactifs de transfection ou des virus à des nanoparticules magnétiques spécifiques. Les complexes moléculaires résultants sont ensuite concentrés et transportés dans des cellules supportées par un champ magnétique approprié. Ainsi, l’exploitation d’une force magnétique exercée sur des vecteurs de gènes permet une concentration très rapide de la totalité de la dose de vecteur appliquée sur les cellules, de sorte que 100 % des cellules entrent en contact avec une dose de vecteur importante, et favorise la captation cellulaire.

Flakka

Les expérimentations psychiatriques sur la population avec les drogues psychédélique, psychotrope et psychostimulante débutèrent au début des années 1960 dans le cadre des études sur la psychologie des foules menées par la CIA et l’Institut Tavistock, une organisation financée par la Fondation Rockefeller. L’utilisation du psychédélique hallucinogène LSD fut promue et propagée par le grand prêtre de la guerre de l’opium en Grande-Bretagne, Aldous Huxley, et le gourou des psychédéliques, Timothy Leary.

La psychologue américaine Marilyn Ferguson (liée au mouvement New Age) écrit dans son livre “Les enfants du Verseau” (The Aquarian Conspiracy) : « Ironiquement, l’introduction dans les années 1960 de psychédéliques majeurs comme le LSD était en grande partie imputable à l’enquête de la CIA sur des substances pouvant être utilisées à des fins militaires. Des expériences sur plus de 80 campus universitaires, sous différents noms de code ont été involontairement popularisé sous le nom de LSD. Des milliers d’étudiants diplômés ont servi de cobayes ». L’opération de la CIA portait le nom de code MK-Ultra. Timothy Leary, admit lors d’une entrevue télévisée que la CIA était pleinement impliquée dans la diffusion de la contre-culture et du LSD : « J’accorde un crédit total à la CIA pour avoir parrainé et initié tous les événements de contre-culture du mouvement de la conscience des années 1960. La CIA a financé, soutenu et encouragé des centaines de jeunes psychiatres à expérimenter cette drogue. La conséquence a été que les jeunes psychologues ont commencé à découvrir que c’était une expérience de prise de conscience qui renforçait l’intelligence. » (Pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à lire mon livre publié aux Éditions Dédicaces : « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués ».)

Est-il interdit alors de penser que ces expérimentations sur la population se sont poursuivies jusqu’à aujourd’hui avec l’alpha-PVP, la plus puissante drogue psychostimulante de la famille des cathinones. Elle a été préparée et fit l’objet de recherches pour la première fois dans les années 1960 et est, depuis, restée inconnue jusqu’à ce qu’elle apparaisse comme drogue de synthèse à partir des années 2010 sous le nom de Flakka, provoquant une vague de crises psychotiques et d’accidents très médiatisés. Elle provoque de l’hypertension, de la tachycardie, une stimulation intellectuelle et physique, de l’anxiété et à forte dose induit une forte modification du comportement.

La drogue synthétique, Flakka, également connue sous le nom de drogue de gravier et de zombie, est une nouvelle génération de « sels de bain ». Les sels de bain sont des cathinones synthétiques, dont Flakka est la plus courante. Ce médicament affecte les gens d’une manière qu’aucun autre médicament n’a jamais connue. Les personnes qui l’utilisent se sont livrées à des déchaînements fous, violents et zombies. Flakka a été classé par la Drug Enforcement Administration (DEA) comme un médicament de l’annexe I. Ces médicaments sont désignés comme n’ayant aucun usage médical ; étant très sujet à la toxicomanie , dangereux à utiliser, incapable d’être utilisé en toute sécurité, même sous la supervision d’un médecin ; et susceptibles de produire des symptômes de dépendance physique ou psychologique chez les personnes qui en abusent pendant une durée significative.

Le médicament peut être sniffé, fumé, injecté ou pris par voie orale. L’action de l’alpha-PVP semble bloquer la recapture de la noradrénaline et de la dopamine. Selon le NIDA et la DEA, des substances comme Flakka étaient le plus souvent fabriquées au Pakistan et en Chine. Parce que ce médicament est si populaire auprès de la jeune génération, des laboratoires de fabrication Flakka ont ouvert leurs portes aux États-Unis. Dans le monde entier, Flakka se répand au Brésil, en Écosse, au Canada, en Australie, à Malte, en Turquie, en Arabie saoudite, entre autres pays.

Suzan Miller-Hoover écrit : « Flakka, la drogue zombie, est très dangereuse, ne laissez pas le fait qu’elle a presque été éliminée aux États-Unis vous endormir dans un état de sécurité. L’utilisation de cette drogue illégale se répand dans d’autres pays et peut redevenir un problème de santé aux États-Unis. »

Flakka : La drogue « cannibale »

Flakka, c’est la drogue bon marché qui a poussé un toxicomane à manger le visage d’un sans-abri, à faire crever les yeux de sa propre mère, à pousser un homme à essayer de lui couper le pénis – et ce fut aussi la première victime de la Grande-Bretagne. Tragiquement, Andrea Horvathova n’avait que 23 ans lorsqu’elle a été retrouvée morte avec une Flakka de drogue « cannibale » dans son système, après une fête à la maison alimentée par la drogue.

La drogue mortelle et hautement addictive est une substance artificielle importée de Chine qui provoque des épisodes psychotiques de type zombie et des attaques cannibales. L’expert en drogue Abbas Kanani a déclaré à Sun Online : « Flakka semble gagner en popularité au Royaume-Uni en raison de son bas prix – c’est extrêmement inquiétant. » L’ancien officier de police Neil Woods ajoute : « Le fait que la Flakka – comme tant d’autres stimulants – soit si bon marché et si facile à se procurer en fait une grave préoccupation. » Flakka, qui ressemble à des sels de bain ménagers et est originaire de Floride, peut être mangé, sniffé, injecté ou vapoté. Il provoque un effet similaire à celui de la cocaïne, mais aussi des délires et de la paranoïa – et des clips d’utilisateurs secouant de manière erratique leurs membres après l’avoir pris circulent quotidiennement sur les réseaux sociaux. (Voir ci-haut)

Étonnamment, la drogue a été liée à une vague d’attaques cannibales, violentes et frénétiques. En 2016, un touriste britannique nu a été arrêté après avoir traversé San Antonio en s’étant comporté de manière agressive après avoir pris de la Flakka, tandis qu’en septembre de l’année dernière, une vidéo montrant des prisonniers mordant la tête d’une souris vivante alors qu’ils étaient sous drogue a provoqué l’indignation. En 2012, Rudy Eugene, que l’on croyait drogué, a mâché le visage et le globe oculaire du sans-abri Ronald Poppo à Miami. Eugene était nu lorsqu’il a attaqué et mutilé Poppo lors d’une rencontre de 18 minutes qui l’a vu enlever le pantalon de sa victime et mordre la majeure partie de son visage, le laissant aveugle des deux yeux.

Plus récemment, Camille Balla, 32 ans, originaire de Floride, a coupé les yeux de sa mère lors d’un meurtre alimenté par la drogue et les a soigneusement placés sur une boîte en carton. Elle a été retrouvée couverte de sang et aurait crié « J’ai tué ma mère et j’ai besoin d’aide ». Elle a dit plus tard aux autorités qu’elle fumait de l’herbe, qu’elle croyait avoir été mélangée à de la Flakka. Dans une autre affaire déchirante, Derren Morrison a été accusé par la police d’avoir fumé de la Flakka avant d’attaquer et de tuer Louise Clinton, 82 ans. Il a été affirmé que Morrison a déclaré aux enquêteurs qu’il pensait que sa victime était un démon imbibé de sang essayant de le tuer. Un étudiant en médecine brésilien a été transporté d’urgence à l’hôpital l’année dernière après s’être arraché les yeux et avoir tenté de couper son pénis dans la rue après avoir rompu avec sa petite amie. L’homme de 35 ans aurait pris Flakka avant de se blesser à Ciudad del Este, au Paraguay. Les ambulanciers paramédicaux l’ont mis sous sédatif après l’avoir trouvé agenouillé au sol, ensanglanté et nu sur l’herbe à côté de l’un des globes oculaires qu’il avait retirés à mains nues – à la suite de 999 appels de membres du public.

En 2015, un Australien, Kenneth Crowder, alors âgé de 41 ans, a été arrêté alors qu’il était défoncé après avoir tenté d’avoir des relations sexuelles avec un arbre. Il a été aperçu en train de courir nu autour de Melbourne et de crier qu’il était Dieu, avant que des policiers ne l’abattent deux fois avec un taser après avoir tenté de les combattre. Incroyablement, avant son arrestation, il a pu arracher les sondes du pistolet paralysant de son corps et a tenté de poignarder l’officier avec son propre badge. Crowder a été accusé de coups et blessures sur un agent des forces de l’ordre, résistant avec violence et agressé avec une arme mortelle sur un agent des forces de l’ordre.

Avec le nombre impressionnant de psychopathes et de sociopathes dirigeant le monde à l’heure actuelle, il n’est pas très difficile d’imaginer qu’on nous prépare effectivement un Enfer sur Terre habité par des zombies lobotomisés,— non pas revenus de la Mort comme on peut le voir dans certains films —, mais bel et bien extirpés du Monde du Vivant.

« Il cria d’une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons. » (Apocalypse 18:2)


RÉFÉRENCES :

banniereFABIENeBay001

« L’honnêteté intellectuelle de Monsieur Boulianne fait que justement il est crédible, et quand il avance un fait, c’est qu’il l’a vérifié lui-même. »

Jean Ronchiato

Bonjour Monsieur Boulianne. Vous êtes à mes yeux un combattant et un porte parole de justice et j’ai confiance en vous. Vous avez un regard perçant sur l’actualité et votre site est vraiment interessant.

Jean Ronchiato

« J’en profite pour vous féliciter pour votre travail de recherche. C’est toujours éclairant de vous lire, d’autant plus que vous prenez la peine de bien vérifier vos infos. »

Eric Paquet