« La Société fabienne : Les maîtres de la subversion démasqués », de Guy Boulianne

Venez célébrer avec nous les dix ans d’existence des Editions Dédicaces et les 35 années de carrière de leur fondateur, Guy Boulianne. Celui-ci en profitera pour présenter son nouveau livre intitulé « La Société fabienne : Les maîtres de la subversion démasqués », publié aux Editions Dédicaces. L’événement aura lieu au Château Frontenac, à Québec, samedi le 8 juin de 13:00 à 17:00. Le prix du billet est de 27,95 $ et donne droit à une copie du livre autographié par l’auteur. Vous pourrez cueillir votre livre sur place, sur la présentation de votre billet.

Eventbrite - EDITIONS DÉDICACES 10ième anniversaire — Assistez au lancement du nouveau livre de Guy Boulianne : « La Société fabienne » Les maîtres de la subversion démasqués

La description du livre :

Soutenue par les Rothschild et les Rockefeller, la Société fabienne (Fabian Society) est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui le Nouvel Ordre Mondial par l’intermédiaire de ses nombreuses ramifications, dont le Council on Foreign Relations (CFR), le Bilderberg, la Commission Trilatérale et d’autres instruments de pouvoir antidémocratique.

La Société fabienne est aussi à l’origine des Nations Unies et autres organisations supra-nationales. A partir des années 1920, le gouvernement mondial a été particulièrement promu par le département des relations internationales de la London School of Economics, une université fondée par la Société fabienne. Cette prestigieuse école de sciences économiques a formé dans un esprit fabien des générations de dirigeants, dont l’ancien président de la Commission européenne – Romano Prodi, la reine du Danemark Margarethe II, l’ex-premier ministre canadien Pierre Elliott Trudeau, le financier George Soros (fondateur de l’institut Open Society) et l’ex-premier ministre du Québec Jacques Parizeau (nous vous rappelons que le Parti Québécois est membre du Montreal Council on Foreign Relations, une filiale du CFR, créé par les mondialistes fabiens Rockefeller).

Le livre de Guy Boulianne, « La Société fabienne : Les maîtres de la subversion démasqués », vous dévoilera des informations qui vous feront mieux comprendre les enjeux actuels de la mondialisation, de l’immigration massive et du multiculturalisme. L’objectif de la Société fabienne étant de détruire toutes les identités raciales et culturelles, le nationalisme et de mettre fin à la démocratie en utilisant les principes du socialisme démocratique et du gradualisme dans le but ultime d’implanter un gouvernement mondial, sous l’égide d’un régime totalitaire.


Notre invité d’honneur : Dmitry Medoev

Dmitry Nikolayevich Medoyev

Nous serons très honorés d’accueillir parmi nous le Ministre des Affaires étrangères de l’Ossétie du Sud-Alanie, Monsieur Dmitry Medoev, alors qu’il viendra directement du Caucase pour nous présenter son livre intitulé « La première ambassade d’Ossétie à Saint-Pétersbourg (1749 – 2019) », publié aux Editions Dédicaces: www.dedicaces.biz. Le prix du billet vous donne aussi droit à ce livre autographié par l’auteur.

Le livre de Monsieur Medoev est rédigé en trois langues (français, anglais, russe) sous le titre : « The first Embassy of Ossetia in St. Petersburg / Первое посольство Осетии в Санкт Петербурге ». La préface est écrite par le Secrétaire d’État, Monsieur Grégoire B. Karasin, Vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

Dans ce livre, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Ossétie du Sud en Fédération de Russie H.E. M. Dmitry Medoev met l’accent sur les événements qui se sont déroulés au milieu du XVIIIe siècle, période au cours de laquelle les relations officielles entre la Russie et l’Ossétie ont été établies. Cette recherche est basée sur une base scientifique et est en même temps écrite dans un langage simple par le diplomate professionnel et mon respecté collègue Dmitry Medoev.

Il représente une contribution utile à la création d’une histoire impartiale du Caucase et une réponse convaincante à ceux qui tentent de dénaturer le rôle de la Russie et de renforcer la coopération entre la Russie et le Caucase.

Né le 15 mai 1960 à Stalinir (Tskhinval), Dmitry Nikolayevich Medoyev (Дмитрий Николаевич Медоев) est un homme d’État et diplomate d’Ossétie du Sud. Il fut le premier ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Ossétie du Sud en Fédération de Russie (2009-2015). Le 13 janvier 2008, il a présenté ses lettres de créance diplomatiques à Grigory Karasin, vice-ministre russe des Affaires étrangères. Le 12 janvier 2009, il a été nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Ossétie du Sud en Fédération de Russie. Quatre jours plus tard, dans la salle Alexandre du Grand Kremlin, il a présenté ses lettres de créance au président de la Fédération de Russie, Dmitri Medvedev. Depuis 2017, il est ministre des Affaires étrangères de l’Ossétie du Sud-Alanie.

Le Château Frontenac, à Québec

Le Château Frontenac est un célèbre hôtel de Québec situé dans le Vieux-Québec surplombant le fleuve Saint-Laurent depuis la terrasse Dufferin. Inauguré en 1893, il a été désigné lieu historique national du Canada en 1981. Idéalement situé à l’intérieur des fortifications du Vieux-Québec, l’emblématique Château Frontenac s’est refait une grande beauté à la suite d’un colossal projet de rénovations. Découvrez cette cure de rajeunissement qui vous propose un savant mélange du riche charme historique de l’hôtel et d’une touche moderne, alliant parfaitement le passé à un futur des plus prometteurs.

Un séjour de luxe au sein de ce complexe hôtelier vous permettra d’explorer les merveilleux sites historiques de la vieille ville fortifiée, désignée joyau du patrimoine mondial par l’UNESCO. Les armoiries que l’architecte Eugène-Étienne Taché avaient conçus pour Frontenac ont été intégrées à plusieurs endroits de l’hôtel, notamment sur le mur extérieur de l’arche d’entrée. Une pierre datée de 1647, provenant du château Saint-Louis et gravée d’une croix de Malte, est incrustée dans l’arche menant vers la cour. Les vitraux de type Rondel ont été conçus par Edward Maxwell. L’architecture générale de la tour principale du Château Frontenac présente de grandes similitudes avec celle du château de l’Isle-Savary, situé sur la commune de Clion-sur-Indre (France), dont Louis de Buade a été l’un des propriétaires.

Le Château Frontenac porte l’épithète d’« Hôtel le plus photographié dans le monde ». Il est aussi un des monuments les plus associés avec la ville de Québec et le Québec dans son ensemble. Selon le Guide Michelin, les meilleurs points de vue pour observer le château sont la terrasse de Lévis, la citadelle de Québec ou de l’Observatoire de la Capitale situé au 31e étage de l’édifice Marie-Guyart. Le Château Frontenac fut représenté sur une pièce d’un dollar, en 1981, des dollars du carnaval de Québec. Ces pièces de monnaies symboliques étaient vendues chez les commerçants du Vieux-Québec durant la tenue du carnaval et leur valeur se terminait à la fin de l’édition du carnaval de l’année de frappe de la pièce.

Eventbrite - EDITIONS DÉDICACES 10ième anniversaire — Assistez au lancement du nouveau livre de Guy Boulianne : « La Société fabienne » Les maîtres de la subversion démasqués