EN DIRECT — « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués »

Assistez ci-dessous au lancement du livre de Guy Boulianne, intitulé « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », en direct du Café-Bar Le Saint-Sulpice dimanche le 15 septembre à partir de 15h00 (Paris 21h). Si vous souhaitez participer à la discussion en ligne (tchat room) avec les autres auditeurs, vous pouvez aussi écouter la diffusion en direct sur Youtube : https://youtu.be/oY6tzFpdkKo.

La Société fabienne

Les maîtres de la subversion démasqués

La Société fabienne (cover) 01ISBN : 978-1-77076-738-6
Format : 484 pages, 5.5 x 8.5 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Soutenue par les Rothschild et les Rockefeller, la Société fabienne (Fabian Society) est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui le Nouvel Ordre Mondial par l’intermédiaire de ses nombreuses ramifications, dont le Council on Foreign Relations (CFR), le Bilderberg, la Commission Trilatérale et d’autres instruments de pouvoir antidémocratique.

La Société fabienne est aussi à l’origine des Nations Unies et autres organisations supra-nationales. A partir des années 1920, le gouvernement mondial a été particulièrement promu par le département des relations internationales de la London School of Economics, une université fondée par la Société fabienne. Cette prestigieuse école de sciences économiques a formé dans un esprit fabien des générations de dirigeants, dont l’ancien président de la Commission européenne – Romano Prodi, la reine du Danemark Margarethe II, l’ex-premier ministre canadien Pierre Elliott Trudeau, le financier George Soros (fondateur de l’institut Open Society) et l’ex-premier ministre du Québec Jacques Parizeau (nous vous rappelons que le Parti Québécois est membre du Montreal Council on Foreign Relations, une filiale du CFR, créé par les mondialistes fabiens Rockefeller).

copyrighthouseseal100pxLe pendant canadien de la Société fabienne est la Fondation Douglas-Coldwell, créée par Tommy Douglas, le premier chef fédéral du Nouveau Parti démocratique (NPD) de 1961 à 1971, et MJ Coldwell, chef de la Fédération du Commonwealth coopératif (FCC), de 1942 à 1960. Tous les deux avaient désiré un homologue canadien à la Société fabienne.

Le livre de Guy Boulianne, « La Société fabienne : Les maîtres de la subversion démasqués », vous dévoilera des informations qui vous feront mieux comprendre les enjeux actuels de la mondialisation, de l’immigration massive et du multiculturalisme. L’objectif de la Société fabienne étant de détruire les identités raciales et culturelles, le nationalisme et de mettre fin à la démocratie en utilisant les principes du socialisme démocratique et du gradualisme dans le but ultime d’implanter un gouvernement mondial, sous l’égide d’un régime totalitaire.

Amazon | Kindle | eBay | Biblio | Payloadz | Barnes & Noble | Kobo | Delcampe | Lulu | Playster | Sellfy | 24symbols | Gumroad | Smashwords | Buy A Book Online | PriceMinister | Scribd | 1tpe | Alibris | Goodreads | Babelio | Books2Read | Apple Books |

PRIX : 23.85 $CA

Disponible au format PDF – 7.99 $  4.99 $  (jusqu’au 15 septembre)

payloadz


La Société fabienne (blog) 01