Le systémicien et chercheur, Jean Tardy, expose la face cachée du plan de match machiavélique de la Grande Réinitialisation (Great Reset)

Le systémicien, Jean Tardy, expose la face cachée du plan de match machiavélique de la Grande Réinitialisation (Great Reset). Selon lui, le « Great Reset » ou Grande remise à zéro, n’est pas un complot secret. C’est un agenda — imminent et documenté — d’ingénierie sociale radicale en 17 objectifs énoncé par le Forum Économique Mondial et parrainé par l’ONU. Ce programme est soutenu par le grand capital et endossé par les élites politiques, académiques, médiatiques et religieuses de la planète.

Jean TARDY

Cet agenda s’étend à tous les aspects de la société, des grands investissements énergétiques jusqu’aux cours de maternelle. Il nous dit comment nous devrons nous comporter, qui et quoi croire, comment élever nos enfants, quoi valoriser, quoi tolérer et quoi rejeter. S’il n’est pas arrêté, sa réalisation débutera en 2021 et durera une décennie.

Néanmoins, derrière sa façade souriante que cache réellement cet agenda ?

Originaire de Montérégie et marin de formation, Jean Tardy est un systémicien et un chercheur en Intelligence artificielle. Il a créé l’architecture Meca Sapiens pour implanter la conscience digitale. Jean fournit des services de consultation sous l’appellation de Sysjet inc. Un chrétien fervent et dogmatique, Jean milite pour établir la primauté du Christ au Québec et dans le monde. Il réside à Rimouski et pratique la voile de plaisance dans ses loisirs. Il est l’auteur du livre « La voie du Dogme », qui appelle les chrétiens à prendre conscience du combat spirituel qui fait rage autour d’eux et des gestes épiques qu’ils doivent poser. Vous pouvez l’acheter ou le télécharger gratuitement en cliquant sur ce lien.


La façade trompeuse du « Great Reset »

Derrière sa façade souriante, cet agenda n’est que déception et mensonge. C’est du capitalisme déguisé en socialisme [N.D.L.R. : ou plutôt le contraire], un endoctrinement uniformisant sous des allures de diversité, l’asservissement au nom de la liberté, un projet dirigiste qui ressemble à une révolution populaire, une bureaucratie décorée en village. Il inverse la hiérarchie des valeurs humaines en plaçant la planète devant la famille. Il nie Dieu et rejette la primauté du Christ. Cet agenda, sur le point de se réaliser, vise rien de moins que d’induire tous les enfants de la Terre dans une idéologie sexuelle dénaturée.

L’Agenda est en élaboration depuis au moins cinquante ans. Tous les leviers d’une mainmise planétaire ont été mis en place. Jusqu’à récemment, ses objectifs ont buté sur la résistance des institutions démocratiques. Avec la pandémie, celles-ci sont contournées. Les dirigeants mondiaux ainsi que ceux du Canada et du Québec, ont explicitement affirmé qu’ils profiteront des pouvoirs dictatoriaux que l’urgence sanitaire leur a conféré pour enclencher l’Agenda 2030.

Vous ne croyez toujours pas que le Québec est trahi en profondeur par celles et ceux qui le dirigent ? Pourtant, voici une information qui pourra vous éclairer sur le sujet … Accélérer 2030 pour le Québec est un consortium de citoyen.nes et d’organisations engagé.es dans la vision des 17 objectifs de développement durable (ODD) pour guider la prospérité du Québec. Sa mission : Accélérer la création de partenariats innovants et efficaces entre les gouvernements, les secteurs privé, philanthropique, académique et pluriel afin de propulser le Québec comme leader international dans l’atteinte des 17 Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030. Consultez : www.accelerer2030.quebec.

Trousse d’information

Un grand nombre de blogs et d’auteurs dénoncent ce projet depuis longtemps. La plupart sont traités de conspirationnistes. Il ne s’agit pourtant pas d’une conspiration mais d’un projet élitiste, radical et officiellement documenté. Pour vous informer à ce sujet, voici, dans un fichier téléchargeable, plusieurs des textes et des liens officiels concernant le Forum Économique Mondial, le « Great Reset », l’Agenda 2030 et leur lien avec la COVID. Ce fichier est disponible ici.


« Tu ne posséderas rien et tu seras heureux »

Le 12 novembre 2016, la Directrice associée et rédactrice en chef de l’Agenda du Forum économique mondial, Ceri Parker, publiait un article intitulé “8 prévisions pour le monde en 2030” dans lequel elle écrivait : « Imaginer les sociétés de demain peut nous donner une nouvelle perspective sur les défis et les opportunités d’aujourd’hui ». Le FEM avait alors demandé aux experts de leurs Global Future Councils leur vision du monde en 2030. La socialiste danoise Ida Auken partageait sa pensée :

« Je ne possède rien. Je ne possède pas de voiture. Je ne possède pas de maison. Je ne possède aucun appareil ni aucun vêtement. (…) Tout ce que vous considérez comme un produit est maintenant devenu un service. (…) Une par une, toutes ces choses sont devenues gratuites, donc cela n’a plus de sens pour nous de posséder beaucoup. » (WEF, 11 Nov 2016)

La politicienne admet qu’il y aura une contrepartie à tout cela : le renoncement à la vie privée, puisque tous nos faits et gestes seront enregistrés. « Il faut espérer que personne ne l’utilisera contre nous », dit Auken. Selon elle, les personnes qui ne pourront pas s’adapter à ce nouveau mode de vie partiront vivre à la campagne, où certaines formeront de petites communautés indépendantes. Son article fut repris un an plus tard sur le site Futurism, sous le titre : « Bienvenue en 2030. Je ne possède rien, je n’ai pas d’intimité et la vie n’a jamais été meilleure » (alors que les oligarques possèderont tout).

Ida Margrethe Meier Auken, née le 22 avril 1978 à Frederiksberg (Danemark), est une femme politique danoise, membre du Parti populaire socialiste (SF). Lors des élections législatives du 13 novembre 2007, elle est élue députée au Folketing, où elle prend, trois ans plus tard, la présidence de la commission de l’Environnement. À la suite de la victoire du centre gauche et de la gauche aux élections législatives du 15 septembre 2011, elle est nommée, le 3 octobre, ministre de l’Environnement.

Inconséquente avec elle-même, les gestes de la politicienne ne suivent en rien ses paroles. En effet, nous apprenons que la valeur nette ou le revenu net d’Ida Auken est estimé entre 1 et 5 millions de dollars selon les sites CelebsAgeWiki, BuzzLearn et IdolCelebs. La source de revenus de la ministre socialiste provient principalement de sa carrière principale en tant que politicienne. Comme il est écrit sur le site Nos Pensées : « Nous inspirons la confiance chez les autres quand nos actes confirment les mots que l’on dit. “L’acte exprime les priorités”, comme l’a dit Mahatma Gandhi. Il les exprime de manière fiable. Les actes sont un signe de vérité, d’authenticité. Même l’absence d’actes est un acte en lui-même. »



« C’est un réel plaisir de voir que le mouvement pour la Vérité, la Santé et l’Humanité se fait de plus en plus Fort et Universel grâce aux apports et contributions et de Mr Guy Boulianne. Ce sera un dur labeur de longue haleine, un concours, que l’Humanité gagnera, pour sûr. »

Birame BOYE

« Bravo pour votre travail d’information. Il est encourageant de voir que le sang de France qui coule dans vos veines est resté en lien avec celui de la vieille France qui bien que réduite au silence lutte comme elle le peut face à un adversaire bien plus fort. »

Louis Chiren

« M. Boulianne, Merci de nous tenir informé et merci pour l’excellent travail que vous faites. »

Paule