Plusieurs professionnels de l’aviation dénoncent leur licenciement après avoir insisté sur le consentement éclairé et la liberté médicale

Tout au long de leur histoire, les Canadiens ont joui de la liberté de mouvement, plus récemment en avion. Ils tiennent également à cœur leurs libertés en matière de santé, ainsi que leur droit à la liberté et à la sécurité de la personne en vertu de l’article 7 de la Charte canadienne des droits et libertés, tel que confirmé par la Cour suprême. Des mandats récents dans les secteurs privé et public qui enfreignent ces règles vous causent, ainsi qu’à vos familles, une anxiété croissante. Ceux qui ne veulent pas renoncer à la liberté de santé, aux droits fondamentaux et à leur autonomie corporelle sont menacés et contraints à des répercussions qui bouleversent leur vie. Celles-ci conduisent au chômage, à la séparation physique de la famille pendant les saisons traumatisantes de la vie, à l’interdiction d’accès à des soins médicaux spécialisés ou à la fréquentation scolaire ; la liste continue.

L’organisation Free to Fly partage vos graves préoccupations. Celle-ci représente plus de 29 000 membres, dont plus de 2000 professionnels canadiens du transport aérien : pilotes, agents de bord, personnel de soutien au sol et aéroportuaire, ainsi que de nombreux autres employés précieux. Ils soutiennent sans équivoque les droits et libertés de leurs passagers et collègues, ainsi que leur liberté de voler. Ils s’opposent à la trajectoire dangereuse et rapide prise par les entreprises, les universités et le gouvernement, affirmant des ultimatums dans la totalité de la vie, y compris des questions de choix intrinsèquement privé. L’histoire parle des endroits effrayants que cela mène.

Comme l’écrit Greg, membre de l’organisation Free to Fly : « Nous ne nous concentrons pas principalement sur les pilotes, les hôtesses de l’air et les emplois. Nous sommes passionnés en tant que défenseurs des libertés de tous les Canadiens d’un océan à l’autre. La liberté de mobilité est évidemment primordiale, mais elle ne s’arrête nullement là. Nous voyons également notre liberté et la sécurité de la personne dans la ligne de mire ces jours-ci. » Il ajoute : «  Si les Canadiens se soucient de leurs enfants et petits-enfants, ils doivent s’engager, sinon ces enfants pourraient ne pas connaître les libertés que nous tenons actuellement pour acquises. »


Énoncé de mission : « Pour unir les gens à travers l’une des libertés les plus chères de la civilisation moderne – la liberté de parcourir de grandes distances en toute sécurité, rapidement et confortablement. »

La plateforme de Free to Fly

FreetoFlyLOGOS

1. Nous sommes un groupe de pilotes, agents de bord et autres professionnels de l’aviation, qui croient passionnément au droit de voyager librement. En tant que tels, nous sommes d’ardents défenseurs du droit des personnes à explorer le monde, sans la menace de limitations arbitraires, telles que le statut vaccinal.

2. Nous pensons que l’autonomie personnelle fait partie des aspirations les plus élevées de tout être humain. Pour que cela soit réalisé, nous devons éviter les obligations sociétales inutiles, notamment dans le contexte de la santé.

3. Nous pensons que les formes d’ordre sociétal les plus stables, les plus solides et les plus sûres émergent lorsque les individus prennent des décisions pour eux-mêmes, en fonction de leur situation et de leurs intérêts personnels, et sans ingérence.

4. Inversement, nous pensons que l’ordre descendant imposé aux gens a tendance à être destructeur. L’histoire montre que les systèmes formés autour de cette philosophie sont temporaires et instables, car ils nécessitent la déchéance des libertés individuelles essentielles.

5. Nous pensons que la science n’est pas une institution, mais plutôt un processus pour découvrir des vérités qui ne vont pas immédiatement de soi. Un tel processus est nécessairement accusatoire et doit accueillir tous les points de vue afin de profiter à l’humanité.

6. Nous pensons qu’il existe suffisamment de données pour mesurer avec précision les résultats sanitaires des régions qui n’ont pas imposé de restrictions COVID-19, par rapport aux régions qui l’ont fait. Ces données indiquent que de nombreuses régions sans restrictions s’en tirent aussi bien que celles avec des restrictions, et dans certains cas, même mieux.

7. Nous pensons que COVID-19 ne dépasse pas les types de menaces que les humains ont traditionnellement acceptés lorsqu’ils choisissent de vivre en société. Restreindre la possibilité de voyager librement au nom du COVID-19 ne peut donc plus être légalement ou moralement justifié.

8. Nous croyons en la vérité intemporelle et universelle adoptée par le Code de Nuremberg, articulé après les atrocités médicales brutales de la Seconde Guerre mondiale : « Tout être humain d’âge adulte et sain d’esprit a le droit de déterminer ce qu’il doit faire de son propre corps ».

9. Nous croyons que la capacité de prendre des décisions médicales éclairées est un aspect essentiel de la liberté, légalement établi dans le droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de la personne. Elle est vitale pour une société sûre, équitable et fonctionnelle.

10. Nous pensons qu’il n’est pas possible de donner un consentement éclairé lorsqu’une décision médicale est teintée par la menace d’une perte de liberté ou par des restrictions à sa capacité de fonctionner en société.

11. Nous pensons qu’une industrie aérienne solide est bonne pour la société car elle sert à unir le monde, et nous nous engageons à assurer sa vitalité continue.

12. Nous croyons particulièrement que les passagers qui voyagent sur les compagnies aériennes canadiennes sont suffisamment intelligents et responsables pour faire les bons choix médicaux pour eux-mêmes, et nous soutenons passionnément leur droit de le faire.


Anthologie2020PUB007


« Bonjour M. Boulianne. Je dois vous remercier du fond du coeur pour le travail de recherche colossal que vous faites. »

Jules Laforest

Merci Guy pour votre talent de communicateur, il est bien agréable de commencer un nouveau jour avec une mésaventure heureuse accompagnée d’un bon café 💗.

Tueur d’Ours

« Avec vous ont a les vraies informations. Merci Monsieur Boulianne. »

Diane Leboeuf