Kyle Kemper s’oppose à une grande partie de ce que représente son demi-frère Justin Trudeau et l’a activement critiqué sur les réseaux sociaux

VEUILLEZ PRENDRE EN NOTE : Au cas où je serais éventuellement banni du réseau Twitter (plus de 12 400 abonnés), je vous invite à vous inscrire sur la plateforme VKontakte (VK). Voici ma page personnelle (plus de 8 602 abonnés) : https://vk.com/guy.boulianne.

J'ai récemment créé un site Web miroir afin de contourner la censure éventuelle qui pourrait survenir de la part des autorités et des GAFAM. Je vous invite donc à visiter régulièrement mon « nouveau » site internet et à vous inscrire à ma nouvelle lettre d’information hébergée chez Follow.it, et ceci même si vous être déjà abonné à ma lettre d’information actuelle. >>> Lettre d’information: follow.it / Site Web: guyboulianne.info.

La journaliste du Western Standard, Mélanie Risdon, s’est entretenue le 27 janvier dernier avec Kyle Kemper, fils de Fried Kemper et de Margaret Trudeau et demi-frère du premier ministre Justin Trudeau. Celui-ci se décrit comme un stratège visionnaire, un technologue et un artiste. Kemper s’est ouvertement opposé à une grande partie de ce que représente Justin Trudeau et a activement critiqué son demi-frère sur les réseaux sociaux. Kyle Kemper pense qu’une « corporatocratie mondiale » a profité de la crise du COVID pour diminuer la démocratie et renforcer le contrôle sur la vie des gens. Il n’est pas le seul à avoir de telles opinions. Mais il est le seul à vouloir renverser une structure de pouvoir dans laquelle son frère siège au sommet.

Kemper est un adepte de Bitcoin depuis 2013. Fervent défenseur de la crypto-monnaie et anti-vaxxeur autoproclamé, le demi-frère de Justin Trudeau pense que l’humanité est à la croisée des chemins. « Est-ce que je lui parle de ces choses ? Non. J’adorerais lui parler, ainsi qu’à son peuple, mais il est très clair qu’il y a un pare-feu », a déclaré Kemper. Il voit la politique des partis comme un « chemin de la gloire, un chemin du pouvoir, un chemin de l’ego ». Il a déclaré que « la dictature mondiale de la santé » a imposé une réponse qui a finalement rendu les gens en moins bonne santé, avec des niveaux croissants de suicide et de dépression, ainsi que « l’effacement » des petites entreprises telles que les sept restaurants que sa famille gère à Ottawa.

Kemper pense qu’il reste un « fossé gigantesque » dans la communauté scientifique concernant la réponse au COVID. « Les fabricants de vaccins sont exonérés de toute responsabilité. Cela me fait peur. Il existe de nombreuses façons d’améliorer notre système immunitaire pour lutter contre le coronavirus. Le soleil nous donne de la vitamine D et c’est excellent pour le système immunitaire. Mais Justin et les responsables de la santé publique ne disent pas aux gens de sortir et de prendre de la vitamine D. »

Sur les réseaux sociaux, Kemper a encouragé les gens à signer la pétition e2961, qui a été parrainée à la Chambre des communes par le conservateur Derek Sloan. Il n’hésite pas à nommer la vaccination COVID-19 « expérimentation humaine », suggérant qu’il pourrait y avoir des effets secondaires graves. Sur sa page Facebook, Kemper a fustigé « la grande réinitialisation » et les gens « qui pensent que 100 % de la planète doit être vaccinée avec une concoction expérimentale pour prévenir une maladie avec un taux de guérison de 99 %. C’est de la pure folie. Je ne suis pas d’accord. »

Vous pouvez écouter ci-dessous un extrait de l’entrevue avec Mélanie Risdon et Kyle Kemper, ou bien la vidéo intégrale sur la plateforme Youtube : https://youtu.be/hzuDTmBe6YQ.

Transcription de l’entrevue (extrait ci-haut) :

Kyle Kemper

Kyle Kemper : Je pense que je ne crois pas en un contrôle fortement centralisé, je ne crois pas au gouvernement mondial, je ne crois pas que les corporations ont à cœur le meilleur intérêt des personnes car les corporations ont une responsabilité envers les actionnaires pour générer des profits et si c’est votre objectif principal, cela pourrait se faire aux dépens des gens.

La façon dont les « corporatocratie » mondiales sont mise en place, comme Klaus Schwab l’a récemment dit en 2017, il a parlé spécifiquement de la façon dont il était heureux que Justin, l’un de ses protégés, soit dans la position dans laquelle il se trouve, et qu’il a infiltré le cabinet avec tous leurs membres, et donc, vous regardez ça de tous les côtés du conseil, vous savez qu’ils sont infiltrés. Et puis nous avons cette illusion gauche-droite qui se produit, alors qu’en réalité les deux parties sont les mêmes.

Vous savez, vous regardez ce que fait O’Toole par rapport à ce que fait Justin, ils ne sont que des pousseurs de vaccins en ce moment et je n’appelle pas ça un vaccin, C’EST UN FAUX VACCIN, CE N’EST PAS UN VACCIN… Il ne fournit pas d’immunité et il n’arrête pas la transmission, donc ce n’est pas un vaccin… C’est une biotechnologie expérimentale, nanotechnologie magnétique gluante, ça ne m’intéresse pas.

Mélanie Risdon : Eh bien, c’est intéressant que vous en parliez, parce que je vous ai en quelque sorte suivi sur Twitter et j’ai vu certaines des réponses que vous fournissiez, pas seulement à votre frère, Justin Trudeau, mais aussi aux gens qui ont twitté à son sujet et j’ai vu un tweet où vous avez dit… vous avez hashtag #Fakevaccine. Vous disiez que les gens doivent enquêter sur le vaccin, suivre l’argent, c’est bien au-delà de Justin.

Donc en disant cela, ma question est, êtes-vous en train d’insinuer que votre frère, notre premier ministre est contrôlé ? Que pensez-vous de ce tweet ?

Kyle Kemper : Je veux dire, je pense que toute cette arnaque covid est un phénomène orchestré à l’échelle mondiale pour consolider le pouvoir, générer d’énormes profits et faciliter plus de richesses des pays aux corporations. Je veux dire, je ne sais pas comment quelqu’un peut nier cela. Vous savez que le Canada a dépensé plus d’un trillion de dollars, ce sont d’énormes montants d’argent.

Mélanie Risdon : Et donc vous pensez que Justin Trudeau soutiendrait cela, s’il savait très bien quel était l’agenda, pensez-vous qu’il l’appuierait ?

Kyle Kemper : Vous savez, je pense que cela revient à cet état d’hypnose, je crois vraiment qu’il croit que ce qu’il fait est la bonne chose, même s’il sait que c’est l’agenda du Forum économique mondial (FEM). Il croit que c’est la bonne chose à faire.

Mélanie Risdon : Agenda du FEM, signifiant le Forum économique mondial.

Kyle Kemper : Vous savez, « Great Reset », le « quatrième programme de la révolution industrielle » :  vous ne posséderez rien et vous serez heureux.

Ils apportent des revenus de base universels, ils imposeront des monnaies digitales de la banque centrale, ils mettent en place des systèmes de CRÉDIT SOCIAL, ouais, sur la population.

Ce sont des rêves tyranniques hystériques incroyables à mon avis, vous savez, et ils les ont lentement mis en œuvre et cela nécessite plus que le gouvernement, la technologie, les médias, l’industrie pharmaceutique, tous travaillant ensemble dans cette charade géante.



« Mes remerciements pour votre excellent travail. »

Mélanie Berthiaume

« J’apprécie tellement que, malgré votre grande sensibilité, vous ayez le courage d’aborder des sujets noirs qui font malheureusement aussi partie de la vie. »

Martine Chollet

« Je vous souhaite la sérénité et la force de continuer cet effort de guerre, ainsi que le retour en abondance du fruit de votre immense travail! »

Jaz Burazerović