Guy Boulianne publiera la traduction du livre de Willis George Emerson, « Le dieu enfumé, ou Un voyage vers la Terre Intérieure » (Chicago, 1908)

J’aurai le très grand bonheur de publier aux Éditions Dédicaces la traduction française du livre de Willis George Emerson, intitulé « Le dieu enfumé, ou Un voyage vers la Terre Intérieure », qui fut publié une première fois en 1908 à Chicago, sous le le titre « The Smoky God, or A Voyage Journey to the Inner Earth ». L’ouvrage est merveilleusement illustré par John A. Williams. Particulièrement remarquable pour son intrigue inhabituelle, le livre se présente comme un vrai récit qui décrit les aventures d’Olaf Jansen, un marin norvégien qui a navigué avec son père à travers une entrée de la Terre intérieur au pôle Nord.

Terre creuse

Le protagoniste découvre une civilisation semblable à l’Eden au centre de la terre, où une race scientifiquement avancée de géants à longue durée de vie est découverte adorant un « dieu enfumé ». Pendant deux ans, Jansen a vécu avec les habitants de ce réseau souterrain qui, écrit Emerson, mesuraient 12 pieds de haut et dont le monde était éclairé par un soleil central « enfumé ». On disait que leur capitale était le jardin d’Eden d’origine. Des travaux ultérieurs d’autres auteurs, tels que “Agartha — Secrets of the Subterranean Cities”, ont identifié la civilisation rencontrée par Jansen avec Agartha (une ville souterraine mythique), bien qu’Emerson n’ait pas utilisé ce nom.

La fiction souterraine est un sous-genre de la fiction d’aventure, de la science-fiction ou de la fantaisie qui se concentre sur des décors souterrains fictifs, parfois au centre de la Terre ou autrement profondément sous la surface. Le genre est basé sur, et a à son tour influencé, la théorie de la Terre creuse. Les premières œuvres du genre étaient des œuvres philosophiques ou allégoriques de l’époque des Lumières, dans lesquelles le décor souterrain était souvent en grande partie accessoire. À la fin du XIXe siècle, cependant, des motifs plus pseudoscientifiques ou proto-science-fiction ont gagné en prédominance. Les thèmes communs ont inclus une représentation du monde souterrain comme plus primitif que la surface, que ce soit culturellement, technologiquement ou biologiquement, ou dans une combinaison de ceux-ci. Les premiers cas voient généralement le cadre utilisé comme un lieu de fiction sur le merveilleux héroïque ou le médiéval fantastique (Sword and sorcery), tandis que le dernier présente souvent des cryptides ou des créatures éteintes à la surface, comme des dinosaures ou des humains archaïques. Un thème moins fréquent a le monde souterrain beaucoup plus avancé technologiquement que celui de la surface, généralement soit comme le refuge d’une civilisation perdue, soit (plus rarement) comme une base secrète pour les extraterrestres.

« Le dieu enfumé, ou Un voyage vers la Terre Intérieure » fut la première œuvre littéraire qui amena Willis George Emerson à être largement acclamée.


À propos de Willis George Emerson

Willis George Emerson

Willis George Emerson est né en 1856 et a passé ses premières années d’études au Knox College, dans l’Illinois, aux États-Unis. Il a ensuite fréquenté la Northern Ohio University, après quoi il a été admis au barreau en 1886.

Cependant, Emerson a rapidement perdu tout intérêt pour la profession juridique et a déménagé au Kansas où il s’est fortement impliqué dans la politique. faisant activement campagne au nom du Parti républicain aux élections de 1888 et de 1900.

Emerson est surtout connu comme un éminent romancier américain et est célèbre pour ses récits évocateurs du Mid-West. Parmi ses romans les plus connus figurent « Buell Hampton » (1902), « The Builders » (1906), « The Treasure of Hidden Valley » (1915) et « The Man Who Discovered Himself » (1919). « Le dieu enfumé, ou Un voyage vers la Terre Intérieure » (The Smoky God, or A Voyage Journey to the Inner Earth) est particulièrement remarquable pour son intrigue inhabituelle; le protagoniste découvre une civilisation semblable à l’Eden au centre de la terre, où une race scientifiquement avancée de géants à longue durée de vie est découverte adorant un « dieu enfumé » – le soleil intérieur.

Investisseurs en excursion sur le futur site du Grand Encampment, 1897
Investisseurs en excursion sur le futur site du Grand Encampment, 1897. Willis George Emerson est considéré comme un homme en costume sombre vers le côté droit de la photo.

Homme aux multiples talents et intérêts, Emerson a également travaillé comme journaliste, avocat, homme politique et promoteur, formant la North American Copper Company dans le Wyoming. Emerson est également crédité de la fondation de la ville de Grand Encampment, une municipalité du comté de Carbon, dans le Wyoming. Avec Emerson’s Copper Company basée là-bas, il est devenu un centre en plein essor de l’extraction et de la fusion du cuivre. Un tramway de seize milles a été construit pour transporter le minerai de cuivre des montagnes jusqu’à la ville pour y être fondu; un tramway qui était, à l’époque, le plus long du monde.

Il est décédé le 11 décembre 1918.

Publicité dans le journal « Santa Ana Register ». Santa Ana, Californie, 2 septembre 1908, page 8.


banniereFABIENeBay001

« Un immense MERCI pour le temps que vous prenez à nous informer des sujets plutôt pertinents et surtout qui font partis de notre réalité. »

Sylvie Grenier

« Je tiens à vous remercier pour votre excellent travail. Vous êtes une réelle perle du journalisme franco-canadien, et je fais mon possible pour disséminer votre travail. »

Éric Lépine

« Monsieur. Votre travail est impressionnant et mes plus sincères félicitations et remerciements de votre présence. »

Michel J. Deschamps