Seules les personnes complètement vaccinées pourront participer au programme lors de la visite du pseudo Pape François en Slovaquie

Mercredi le 25 août 2021, j’ai reçu un courriel de la part des évêques-secrétaires du Patriarcat Catholique Byzantin me demandant si je pouvais diffuser une information très importante sur mon site Web, ce que je fais avec plaisir : « Laudetur Iesus Christus! (Que Jésus-Christ soit loué !) Nous vous envoyons par la présente notre réponse à l’annonce de la vaccination comme condition de rencontre avec François Bergoglio lors de sa visite en Slovaquie. Les catholiques slovaques vont devenir des souris de laboratoire pour des expériences avec des vaccins dangereux. Nous joignons également un appel adressé aux catholiques slovaques concernant la prochaine visite du pseudo-pape au Sanctuaire National de Šaštín. Nous aimerions vous demander de publier le matériel soumis. Avec gratitude ».

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Elijah (Élie), en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l’apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Le Patriarcat Byzantin a été fondé le 5 avril 2011 par le Synode des 7 évêques de l’Eglise gréco-catholique orthodoxe de l’Ukraine (UO GCC). Cette structure orthodoxe s’est séparée de la structure hérétique de l’Eglise gréco-catholique, à cause des hérésies qui ont été proclamées par le cardinal Husar. Le Patriarcat Byzantin a vu le jour en raison de cette ère de grande apostasie au sein du christianisme. Lorsque ces hérésies auront été éradiquées, ce Patriarcat cessera d’exister car il ne remplira plus sa fonction. Le Patriarcat Byzantin n’est pas seulement concerné par la pathologie spirituelle (les hérésies), mais Dieu l’utilise plutôt afin d’appeler les croyants à se repentir sincèrement, à retourner vers la source pure de l’enseignement de l’Evangile et vers la tradition ecclésiastique qui a presque 2000 ans.

Le Patriarcat Byzantin est universel, ou catholique. Ce Patriarcat ne possède aucun contrôle sur les évêques ou l’Eglise. Il pratique le ministère prophétique dans l’Eglise d’aujourd’hui, défend la doctrine et la tradition orthodoxes contre les dangereuses hérésies, ainsi que contre le syncrétisme avec l’esprit du paganisme. Il se compose d’un petit nombre de personnes, de façon similaire à l’ancienne Congrégation pour la Doctrine de la Foi (une direction, des secrétaires et quelques collaborateurs). Le Patriarcat Byzantin agit par l’autorité de Dieu, n’est subordonné à aucune structure de l’Eglise, de façon identique aux prophètes qui agissaient en dehors des prêtres officiels d’Aaron.


La condition pour rencontrer le pseudo Pape François – pour devenir un rat de laboratoire

Citation des médias : « Seules les personnes complètement vaccinées pourront participer au programme lors de la visite et de la rencontre du Pape François en septembre. »

Réponse : Pourquoi la Conférence épiscopale slovaque n’a-t-elle pas demandé au gouvernement slovaque de refuser la visite de Bergoglio pendant la coronapsychose ? Pourquoi n’ont-ils pas demandé à Bergoglio d’annuler sa visite en raison de l’exposition des croyants à la pression de l’État pour se faire vacciner avec un vaccin expérimental ?

Quelle absurdité d’organiser une visite inutile et, sous couvert d’accueillir le soi-disant Saint-Père, de forcer les catholiques à devenir des rats de laboratoire ! Les experts mondiaux appellent le vaccin à ARNm une expérience interdite sur les humains. Le Code de Nuremberg a déjà condamné ce crime. On sait que ce vaccin modifie non seulement le génome humain, mais appartient également au processus de déchiquetage, que Dieu met en garde contre le fait de parler du lac de feu. Et ce soi-disant vaccin est devenu une condition pour rencontrer le soi-disant Saint-Père ! Celui qui veut rencontrer Bergoglio est un assassin qui a perdu la raison et le jugement.

Bergoglio a dit de ce vaccin génocidaire qu’il doit être pour tout le monde ! Il ne prête aucune attention aux avertissements alarmants d’experts ou aux statistiques sur les décès et les graves répercussions sur la santé. Les scientifiques qualifient la vaccination actuelle de crime contre l’humanité qui n’a jamais été commis à une telle échelle. Mais qui est donc Bergoglio ? Cela ne prouve-t-il pas qu’il est un criminel de masse contre l’humanité ?

Dès le départ, les scientifiques ont mis en garde contre le vaccin, affirmant que la modification du génome transformerait toute la race humaine en organismes génétiquement modifiés. C’est de facto une extermination progressive de l’humanité. C’est une rébellion et un crime contre Dieu le Créateur ! Bergoglio promeut avec véhémence cette rébellion. Le fait que ces vaccins contiennent des tissus arrachés à des enfants à naître est une manifestation de satanisme, que le soi-disant Saint-Père encourage également. Tous ceux qui veulent le rencontrer doivent d’abord recevoir cette marque satanisante, afin qu’ils puissent aveuglément faire d’autres pas sur le chemin descendant vers l’enfer. C’est le but de la visite dite du Saint-Père en Slovaquie ! C’est un coup au cœur de Notre-Dame des Douleurs, car celui qui devrait venir avec un avertissement urgent contre la vaccination en cours vient en tant qu’agent de mort.

Citation des médias : « Le ministre de la Santé de la République slovaque et le président de la Conférence des évêques de la République slovaque, Stanislav Zvolenský, en ont convenu. »

Réponse : Qui est l’archevêque Zvolenský et qui sert-il ? Il n’est certainement pas un serviteur de Jésus-Christ, il n’a certainement pas à cœur de défendre les vérités de la foi et des mœurs catholiques, et il ne se soucie certainement pas du salut des âmes immortelles. Au contraire, il travaille activement à la satanisation de la Slovaquie et abuse de la fonction ecclésiastique. Apparemment, il est en concurrence avec l’abbé Bober pour un chapeau de cardinal de Bergoglio – ne payant pas avec trente pièces d’argent, mais avec la promotion de la vaccination et avec la destruction de l’Église et de la nation slovaque. Qu’ils soient avec ou sans chapeau, tous deux sont candidats à l’enfer parce qu’ils se sont éloignés de Christ et sont devenus des Judas traîtres.

——————————————

Le Sanctuaire National de Šaštín sera profané par l’archi-hérétique Bergoglio

Basilica of Our Lady of Seven Sorrows, Šaštín, Slovakia

En la fête de Notre-Dame des Douleurs, patronne de la Slovaquie, le sanctuaire national de Šaštín est sur le point d’être profané par un geste d’unité avec un hérétique et apostat public, François Bergoglio. Cela aura un impact sur toute la nation slovaque ! Par le passé, Šaštín était une source de bénédiction de Dieu, qui est associée à la repentance et à la foi véritable. Bergoglio apporte une fausse foi, la légalisation de l’immoralité et la malédiction.

On peut s’attendre à ce que ce principal promoteur de la sodomie embrasse et fasse chaleureusement l’accolade à l’évêque slovaque et aux autres évêques présents, comme c’est son habitude. Cet apostat célébrera ensuite la Sainte Messe à l’extérieur de la Basilique. Sa liturgie est invalide à cause de sa trahison du Christ et des hérésies qu’il promeut. Les évêques, les prêtres et les croyants doivent se rendre compte qu’assister à la messe invalide de Bergoglio est un geste public de reconnaissance de Bergoglio comme étant un pape valide, même s’il ne l’est pas ! Les participants embrassent automatiquement son programme blasphématoire et apostat, qui conduit à la destruction éternelle. Bergoglio promeut publiquement l’idolâtrie, la sodomie et la vaccination génocidaire, qui se transforme en puçage. Ceux qui sont en union avec lui sont ainsi en union avec son agenda anti-christique, et s’attirent une malédiction sur eux-mêmes, sur l’Église en Slovaquie et sur toute la nation. Ils en seront responsables devant le siège du jugement de Dieu.

La hiérarchie de l’Église est-elle si aveugle, ou refuse-t-elle de voir cette réalité spirituelle et physique ? De par son geste d’unité avec Bergoglio, il (l’évêque de Slovaquie) organise un coup d’Etat spirituel en Slovaquie et ouvre la porte à l’infection spirituelle de l’apostasie que Bergoglio répand. Les catholiques deviendront complètement incapables de discerner les choses et, sous la fausse autorité du soi-disant Saint-Père, la mort spirituelle deviendra la norme. Cela ouvre également la porte à la mort physique, au moyen de la vaccination génocidaire. Bergoglio ne conduit pas les croyants au Royaume de Dieu, mais au Nouvel Ordre Mondial de Satanisation des Nations. Son principal outil aujourd’hui est le vaccino-puçage. Le but est de faire des gens des robots biologiques ou une sorte de médium des démons, privés de leur propre volonté et de la moindre liberté. La visite de Bergoglio apporte une malédiction à la Slovaquie. Le pays devient ainsi sans défense dans la lutte spirituelle, privé de la bénédiction et de la protection de Dieu.

Puissent les évêques slovaques, tchèques, polonais et hongrois franchir la dernière étape du salut, et boycotter la visite de l’apostat Bergoglio en Slovaquie. Qu’ils refusent d’assister à la réunion avec lui ! Que les prêtres suivent leur exemple !

La Parole de Dieu met en garde contre un sanglier qui a déraciné une vigne. Un exemple analogue tiré de l’histoire (IXe siècle) : sur l’île de Lesbos, avant qu’un hérétique n’usurpe le siège épiscopal, Dieu envoya un panneau d’avertissement dans la cathédrale de la capitale de Mytilène : un gros porc courut dans la cathédrale et s’est assis sur le siège épiscopal. Personne ne pouvait l’en chasser. En fin de compte, ils réussirent à le faire, après beaucoup d’efforts. Peu de temps après, la chaire épiscopale était occupée par un hérétique. Des documents historiques prouvent qu’il était un homme aux manières porcines et menant une vie cochonne. L’exemple des porcs sur l’île de Lesbos au premier millénaire s’applique par analogie à l’occupation par Bergoglio du trône papal au Vatican en 2013, et cette année-ci à la souillure du Sanctuaire national de Šaštín. Mais il y a eu un autre signe, à Šaštín. Un grand arbre est récemment tombé sur la statue de Notre-Dame des Sept Douleurs, à l’extérieur de la Basilique, et l’a brisée. Cela se déroule spirituellement avec le sanctuaire national de Šaštín et avec la nation slovaque, via la visite de Bergoglio.

Les évêques, les prêtres et les croyants se repentiront-ils ? Vont-ils commencer à appeler la vérité la vérité, un mensonge un mensonge, une hérésie une hérésie, une immoralité une immoralité et un apostat un apostat ? Ou bien la cécité spirituelle a-t-elle déjà atteint un tel degré qu’ils ont complètement perdu leur discernement spirituel et ont échangé la gloire de leur Dieu contre la laideur de l’idole Pachamama, contre l’abomination de la sodomie, et contre le suicide vaccinal ?

Chers catholiques slovaques, ne laissez pas la malédiction que vous apporte François Bergoglio vous passer dessus ! Priez au moins une heure par jour et boycottez la visite d’un traître du Christ : Bergoglio !

——————————————

Le processus synodal, ou l’abolition de la papauté. Visite de Bergoglio dans les pays du V4 : la Hongrie et la Slovaquie

Les 9 et 10 octobre 2021, un processus dit synodal de deux ans aux proportions sans précédent doit commencer au Vatican, culminant en octobre 2023 avec l’abolition de facto de la papauté et l’éclatement de l’Église catholique dans le but de la transférer à l’Église antichristique du Nouvel Âge. Cependant, cette intention est cachée. Le patriarche Élie personnellement, dans un discours de plus d’une heure, non seulement révèle de manière enflammée l’intention cachée du processus synodal de Bergoglio, mais surtout indique une solution salvatrice.
Cela semble très paradoxal à première vue, mais c’est une voie originale de salut.

« Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. » (Apocalypse 18:5)


Anthologie2020PUB007


« Merci pour votre excellent travail, pour faire respecter nos droits et libertés. »

Guy Paradis

« J’ai terminé votre livre sur la Société fabienne. Je tenais à vous remercier pour cet excellent livre et toutes ces vérités cachées. »

Valérie Veron

« Un grand merci Monsieur Boulianne pour vôtre énorme travail de réinformation et vôtre combat pour la Vérité. »

Jérôme