Une manifestation contre le passeport sanitaire aura lieu samedi le 31 Juillet prochain à 13h sur la place Kléber à Strasbourg, en France …

Celui qui écrivit le texte de présentation (4ième de couverture) de mon livre « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », Philippe Pfeiffer, participera activement à la manifestation contre le passeport sanitaire qui aura lieu samedi le 31 Juillet prochain à 13h sur la place Kléber à Strasbourg, en France. Celui-ci prendra la parole et lira un texte de son cru dans lequel il rend un hommage particulier à trois personnes, c’est-à dire Jacqueline Berger, Claire Séverac et Serge Monast. Cette manifestation est organisée par le Collectif Anti Pass 67 (Base Rhin, Alsace,) qui est sur Instagram. Le but de ce collectif et des manifestations, est de dénoncer les passeport sanitaire et l’obligation vaccinale. Tout le monde est bienvenu, c’est ouvert aux non-vaccinés comme au vaccinés.

Samedi 24 juillet, le même collectif d’organisations était parvenu à mobiliser plus 4 000 personnes à Strasbourg, pour un défilé entre la place Kléber et de la République. Ces manifestants s’opposent à l’extension du pass sanitaire et à l’obligation vaccinale pour les soignants.L’expérience s’est répétée jeudi en fin d’après-midi, lors d’une manifestation qui a réuni près de 300 anti-pass. « Nous sommes contre la vaccination obligatoire et contre le pass sanitaire. Les gens doivent pouvoir choisir », déclare l’un d’eux au micro. « Les jeux de contrôles, de menaces et d’intimidation » sont dénoncés par un membre du collectif Anti Pass 67. « Nous refusons que la santé devienne le prétexte pour installer un système de contrôle généralisé », explique l’un des organisateurs.

Voici le texte de mon ami Philippe Pfeiffer qui sera lu lors de la manifestation :
Bonjour à toutes et à tous,

Machiavel a écrit: « Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes ». Il ne faut pas céder à la peur, car ce serait le triomphe de nos tortionnaires. Pour contrôler notre âme, il leur faut notre peur. Ne leur donnons pas ce droit, par notre consentement, de contrôler, in fine, nos âmes à travers leur plan inique. Leur but avéré est de prendre nos âmes, notre humanité et notre liberté d’êtres humains. Ne les laissons pas voler ces trésors.

Covid et confinements, pass sanitaire et obligation vaccinale, ne sont que le sommet de l’iceberg. Autant de clous aux cercueils de nos libertés humaines inaliénables ; et à terme, c’est la servitude pour tous ! Sous-jacent à leurs dérives totalitaires se trouve un projet plus sinistre, à savoir le contrôle de toute vie sur cette planète par une oligarchie financière mondialiste.

N’hésitons pas à défier ceux qui font une guerre secrète aux peuples. Oui, nous avons un ennemi commun, et pour vaincre, il est impératif de l’identifier précisément. Celui et ceux qui veulent nous opprimer, nous contraindre et nous faire du mal, nous imposer sournoisement et de façon autoritaire des lois totalitaires, doivent entendre nos voix qui, comme un seul homme, disent résolument NON et encore NON à l’obligation vaccinale, au pass sanitaire et à toute autre forme de coercition.

Que vivent les peuples ! Vive la vie, vive la liberté !
En avant toutes pour le combat !

Il faut rester solidaires, soudés et préoccupés du sort de l’autre. Il faut se soutenir mutuellement et ne pas se laisser diviser ou encore céder au chantage, quelles que soient les convictions politiques, religieuses et spirituelles de chacune et de chacun. Plus que jamais, restons unis. Retrouvons-nous et accédons à la connaissance ainsi qu’à la lumière de notre humanité profonde. Repoussons de toutes nos forces l’oppression et la dictature, le conformisme et le monde mécaniste sans âme, le transhumanisme et le scientisme, les ténèbres et les forces du mal.

Nous sommes face à des maîtres du mensonge et de la manipulation, qui ont réussi à nous faire croire que notre corps serait devenu une arme bactériologique. Toutefois, ne nous trompons pas, le diable ne contraint pas ; il fait en sorte que nous tombions par nous-même dans son piège ! Oui, en effet, l’étau se resserre ! Mais n’oubliez pas que la victoire appartient à ceux qui ont conscience de leur véritable nature humaine.

Je souhaiterais encore rendre un hommage publique à trois personnes qui nous ont quittées: Jacqueline Berger, Claire Séverac et Serge Monast. Permettez-moi de conclure sur un mot de Serge Monast: « Qui veut savoir, saura ; mais qui veut ignorer, niera toutes les évidences qui lui seront apportées, fussent-elles des preuves indubitables. »

Merci pour votre attention.

Philippe PFEIFFER, Strasbourg, le 31 juillet 2021
Collectif Anti Pass 67
Voici maintenant un témoignage personnel que mon ami Philippe Pfeiffer eut l’amabilité de me transmettre par courriel et que je partage maintenant avec vous, avec son autorisation :

Je suis agent des services hospitaliers des hôpitaux universitaires d’une métropole de l’est de la France depuis dix ans. Je m’occupe du bio-nettoyage des locaux du service où je travaille. Cet emploi consiste surtout à la désinfection des surfaces, poste important dans un service de patients lourds, souvent immunodéprimés. L’année dernière, les trois mois de pic de la pandémie étaient très difficiles. Il fallait faire attention de bien se protéger. Il n’y a eu dans mon service que très peu de contaminations de soignants. Nous n’avons pas eu à souffrir du manque de matériels. Nous nous en sommes bien sortis malgré tout, même si c’était une situation dure et inédite.

La compétence était au rendez vous. Je me souviens que lorsque je sortais du tram pour me rendre chez moi à la fin d’une journée de travail, des personnes applaudissaient aux balcons.

Aujourd’hui, la situation est bien différente ! Les soignants qui refusent de se faire vacciner, risquent non seulement un licenciement mais également une suspension (c’est pire encore, on ne sait pas trop quelle sera l’option retenue suivant les hésitations de la ministre du travail !), accompagnée d’une mise à pied sans solde, c’est-à-dire sans salaire. De héros, les soignants deviennent des parias sans revenus. On dirait que nos dirigeants encouragent la paupérisation des populations, ainsi que la mise à mal de l’économie. C’est complètement contraire à toutes les conventions du droit du travail français et de la déclaration des droits de l’homme. Il s’agit d’une casse des droits sociaux acquis par les générations précédentes et d’une mise en danger du service publique hospitalier, voire de sa destruction totale.

C’est l’Europe, soutenue par les financiers mondialistes, qui orchestrent cette destruction programmée depuis longtemps, en vue de l’établissement d’un nouvel ordre mondial totalitaire, et cela à cause d’un virus soi-disant virulent.

Il s’agit purement et simplement de l’abolition des libertés les plus fondamentales de tout être humain. Voilà l’enjeu de ce qui se passe dans le monde actuellement !

Philippe Pfeiffer (signature)


Anthologie2020PUB007

« Merci Guy d’avoir condensé toutes les informations, les lectures, les vidéos et les livres sur le sujet. Cela en donne une vision très précise de ce qui nous attend. Un travail de moine. »

Marie Claire Tellier

« Cher Monsieur. Vos articles sont criants de vérité… Étayés et sourcés. Merci d’exister ! Vous êtes un des rares journalistes d’investigation encore libre ! J’espère que les peuples vont se réveiller pour refuser cet avenir monstrueux pour nos enfants. »

Catherine Marandat

« C’est un réel plaisir de voir que le mouvement pour la Vérité, la Santé et l’Humanité se fait de plus en plus Fort et Universel grâce aux apports et contributions et de Mr Guy Boulianne. Ce sera un dur labeur de longue haleine, un concours, que l’Humanité gagnera, pour sûr. »

Birame BOYE