Camille Duclot (82 ans)

« Mille fois bravo pour ceux qui montent en premières lignes pour défendre une certaine idée de notre liberté physique et morale. Merci de me donner de l’espoir pour le temps qui me reste a vivre. »