Johanna Mathieu

« Le vous remercie du travail d’orfèvre que vous exercez depuis des années. Je constate que vous avez découverts des choses absolument affligeantes depuis de nombreuses années et que ces choses ne sont jamais divulguées publiquement, aux yeux des citoyens du monde. »