Étude observationnelle « Opération Secret 16 » sur le magnétisme chez les vaccinés: le Dr Julien Devilléger fait la une du journal Charente Libre

Comme vous le savez, le 14 mai dernier je publiais un article intitulé « Combien de temps faudra-t-il pour convaincre les incrédules que nous sommes dirigés par des psychopathes de très haut calibre ? » dans lequel je faisais part d’un phénomène COVID concernant des personnes qui rapportent que lorsqu’elles appliquent un petit aimant à l’endroit où elles ont été injectées avec le « vaccin », l’aimant colle. Pourtant, lorsqu’elles placent exactement le même aimant dans une partie différente de leur corps, il ne colle pas et tombe tout de suite. J’ajoutais à cet article quelques études scientifiques sérieuses concernant,— entre autres —, la protéine “Magneto” et l’administration de nanoparticules superparamagnétiques d’un vaccin à ADN.

Trois mois plus tard, je publiais un second article concernant l’étude observationnelle du Dr Julien Devilléger, « Opération Secret 16 », sur le magnétisme chez les vaccinés. Assisté de l’infirmière libérale Jessy Duthil, celui-ci n’a jamais prétendu se livrer à une enquête épidémiologique digne de ce nom, il s’agissait juste de lever le doute sur une possible légende urbaine. En conclusion de cette étude, on retrouve une aimantation beaucoup plus fréquente de la partie chez les vaccinés (35/75) par rapport aux non vaccinés (2/30), p = 0,0027. Cette aimantation est beaucoup plus fréquente en cas de vaccination Astra (17/28 vaccinés) par rapport aux non vaccinés (2/30), p = 0,0014.

J’avais prévenu que ce genre d’articles est souvent moqué et ridiculisé par les sceptiques et les “Fact Checkers”, comme par exemple le Dr Joe Schwarcz, directeur du “Bureau pour la science et la société” de l’Université McGill (ancien centre de recherche MK Ultra, ne l’oublions pas). Comme je l’avais fait remarquer, voici ce que dit la biographie du Dr Schwarcz sur le site Web de Juifs d’ici : « Né à Sopron, en Hongrie, le Dr Joe, comme on l’appelle affectueusement, était fasciné par la magie lorsqu’il était enfant et a vu très tôt son potentiel à la fois pour tromper et pour enseigner. » Alors, selon vous, pouvons-nous réellement faire confiance en ce genre d’individu ? C’est la question que je me pose.

Or, comme cela était à prévoir, le Dr Devilleger a récemment fait la une du journal Charente Libre, sous le titre dubitatif : « Vaccin et magnétisme: un cardiologue charentais rejoint la sphère des antivax ». Bien que la journaliste Lénaëlle Simon laisse une place respectable et honnête aux propos de Madame Duthil, elle ne peut s’empêcher de réduire le travail du Dr Devilléger à la sphère complotiste : « Les masques? Dangereux pour la santé. Le vaccin contre le covid? Il rend magnétique. C’est ce que soutient une “étude” baptisée “Opération Secret 16” et menée par un médecin charentais. Le Dr Julien Devilleger n’est pas virologue mais cardiologue à Angoulême et La Rochefoucauld. Samedi soir, il était invité sur le plateau de “La Une TV”, une web-télé anti-pass sanitaire qui vient d’être lancée par Richard Boutry. L’ex-présentateur du Soir 3 fédère désormais les complotistes, s’affiche dans toutes les manifs et propose à ses fans de lui envoyer des dons par La Poste. » J’aimerais rétorquer à Lénaëlle Simon que la liberté d’expression et les opinions contradictoires — surtout lorsqu’elles se basent sur des chiffres et des faits — sont le signe le plus frappant d’une société saine et équilibrée. Le Dr Devilleger n’est peut-être pas un virologue, mais il est tout de même un scientifique de formation. Serait-il prêt à nuire à sa réputation inutilement ?!

Dr Julien Devilleger à l’émission de Richard Boutry, “La Une TV – édition spéciale”, samedi le 14 août 2021.

Vaccin et magnétisme: un cardiologue charentais rejoint la sphère des antivax, par Lénaëlle Simon (Charente Libre, 19 août 2021)

Charente Libre, Simon Lénaëlle, 19 août 2021 (page 1)

Nous proposons en accès gratuit ce dimanche l’un des articles les plus lus de cette semaine : un cardiologue charentais dit avoir mené une étude sur le vaccin et le magnétisme. Elle fait le buzz sur internet et chez les complotistes. Sans aucun fondement scientifique. L’étude qu’il a réalisée et qui n’a pas grand-chose de scientifique vise à étudier l’aimantation d’une pièce d’un euro chez 75 patients vaccinés, en comparaison à un groupe témoin de 30 personnes non vaccinées. Nom de code : « Opération Secret 16 ».

Ses résultats montreraient « une aimantation beaucoup plus fréquente chez les vaccinés (35/75) par rapport aux non-vaccinés (2/30). Cette aimantation est beaucoup plus fréquente en cas de vaccination Astra (17/28 vaccinés) par rapport aux non vaccinés (2/30) », écrit le médecin dans un document disponible en ligne. Il y précise que les tests ont été faits sur peau sèche et non transpirante.

Le Monde avait consacré un article en juin au pseudo-magnétisme des vaccins, donnant la parole à plusieurs spécialistes de la physique et du magnétisme. Ils expliquaient que ce phénomène d’aimantation « n’a rien à voir avec le vaccin ni même avec l’aimant mais avec la peau humaine, qui sécrète du sébum ».

Pour « Opération Secret 16 », Julien Devilleger a été épaulé par Jessy Duthil, infirmière libérale à la maison médicale de Saint-Séverin. Tous les deux se sont connus via le collectif « Parents 2021»  qui milite contre le port du masque chez les enfants.

Elle dit : « Quand j’ai commencé à vacciner – je ne vaccine plus désormais –, j’ai observé pas mal d’effets secondaires: des tremblements généralisés, des douleurs lombaires, dorsales, des céphalées jusqu’à en vomir. Cela pose question. On a vu l’étude faite au Luxembourg sur le magnétisme, on s’est dit que ça ne coûtait rien de vérifier chez nous. J’ai transmis mes résultats au Dr Devilleger. C’est ma petite action à moi. » Cette professionnelle s’avoue sceptique face au vaccin. « Dès qu’ils ont annoncé qu’ils concoctaient un vaccin en deux ou trois mois, j’ai choisi de ne pas me faire vacciner. J’exerce en libéral. Si je suis arrêtée trois mois, je n’ai pas de revenus pendant trois mois. »

Sauf qu’à partir du 15 septembre, tous les soignants devront être vaccinés pour pouvoir exercer. « J’attends de voir, ça ne m’affole pas. » À ses patients, elle assure ne rien conseiller. « Je leur dis simplement que se vacciner ou non, c’est leur choix, je dois rester neutre. L’information est accessible mais ce n’est pas forcément ce qu’on entend à la télé. Moi, je lis beaucoup sur le sujet mais après, reconnaît-elle, je ne sais pas si c’est vrai ou si c’est faux. »

Se considère-t-elle comme complotiste ? « Ce mot me fait rigoler. J’ai ma liberté de penser. De toute façon, j’ai toujours été quelqu’un qui disait à côté. Ce que les gens pensent, je m’en fiche. »

Les résultats de l’étude ont été transmis au président du conseil de l’Ordre des médecins de Charente, assure Julien Devilleger qui dit avoir également signalé « 17 effets secondaires notoires » au vaccin, constatés « en un mois » sur ses patients : « Six douleurs thoraciques, trois poussées de tension, une arythmie et une thrombose veineuse », détaille-t-il lors de l’émission face à un auditoire convaincu. Et renforcé dans ses convictions.

Charente Libre, Simon Lénaëlle, 19 août 2021

Quelques études scientifiques à consulter :

RÉFÉRENCES :


Merci Guy pour votre talent de communicateur, il est bien agréable de commencer un nouveau jour avec une mésaventure heureuse accompagnée d’un bon café 💗.

Tueur d’Ours

« Cher M. Boulianne. Vous êtes l’un des plus importants piliers francophones rigoureux, pour l’information, au niveau d’articles éclectiques et de référence de vos textes. »

Damien Tremblay

« Cher Monsieur. Vos articles sont criants de vérité… Étayés et sourcés. Merci d’exister ! Vous êtes un des rares journalistes d’investigation encore libre ! J’espère que les peuples vont se réveiller pour refuser cet avenir monstrueux pour nos enfants. »

Catherine Marandat

5 réflexions au sujet de « Étude observationnelle « Opération Secret 16 » sur le magnétisme chez les vaccinés: le Dr Julien Devilléger fait la une du journal Charente Libre »

  1. j’adore =  » Le Dr Julien Devilleger n’est pas virologue mais cardiologue à Angoulême et La Rochefoucauld.  » …Que cette journaliste qui aime souligner une présumée non-compétence se penche sur la pléthore de pseudos médecins vissés sur les plateaux TV tel un Gilbert Deray  » pas-tuer-papie-mamie » néphrologue ( ???!!) ou un Blachier qui n’a JAMAIS été médecin et s’il soigne quelque chose depuis toujours , c’est uniquement la présentation de ses tableaux Excell… De même , toujours cet « oubli » refusant de citer leurs liens d’intérets avec Big Pharma …

    Aimé par 1 personne

  2. Voilà pourquoi sous prétexte de protection des brevet on ne dévoile pas le contenu des vax(99/100 de la partie sèche c’est du GRAPHENE cherchez l’erreur, au niveau nerveux ça va causer des surprises mais le génocide sera consommé. Merci à vous Mr. Boulianne et à la quita coluna.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s