Mon livre, « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », a reçu un très bon commentaire dans la boutique Amazon

Je suis bien heureux puisque mon livre, “La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués”, connaît un bon succès et il a été jusqu’à maintenant très bien accueilli par le public en général. Je n’ai reçu, à ce jour, que de bons commentaires concernant cet ouvrage de 484 pages. Charles Danten écrit du livre : « Ce livre est le livre qui me manquait pour faire une synthèse de toute l’information éparse et souvent incompréhensible que je possédais sur une facette du mondialisme, le rôle de la Société fabienne. Vous avez écrit un livre fort courageux, surprenant par moment, bien documenté et qui tombe à point pour nous aider à mieux comprendre les enjeux géopolitiques et climatiques actuels. Une chose est sûre : les intérêts de l’ONU, de Justin Trudeau et compagnie n’ont rien à voir avec ceux du public. » Vous pouvez lire plusieurs autres commentaires sur cette page : www.guyboulianne.com/fabien/#comments.

Le 18 septembre 2020, un de mes lecteurs a publié une longue et belle critique sur la page de vente de mon livre chez Amazon, sous le pseudonyme « Toc Toc Doc Prog? » : www.amazon.ca/dp/177076738X. Je partage donc ce commentaire avec vous ci-dessous :

Mondialisme?, insoupçonné?, « au-dessous » de tout soupçon?!

Fabian_Society_coat_of_arms.svg

Tsé la série « Handmaid’s Tale, la servante écarlate » ?, (« adaptation » phénomène au titre anglo-franco unificateur, tournée principalement en Otario, la région où vit Margaret Atwood, l’auteure qui a écrit le roman éponyme, il y a 34 ans de cela, auteure également de « l’odyssée de Pénélope », romancière féministe pour le moins…) ça dénonce les dérives d’un régime fanatique, politique et théocratique. Un uppercut gauche de plein fouet, en soufflet, qui tape sur la Droite religieuse. C’est très bien vu, bien réalisé, bien adapté, bin fun quoi !

Je n’ai qu’un reproche à faire : derrière la vérité, en cacher une autre…

…Une Vérité des beaux mensonges du socialisme surréalisme, ici enjolivés, sublimés. Celles et ceux qui dépeignent un Canada (nommément cité dans la série) comme une Société Juste, parce que post-nationaliste, sous bonne influence d’extrême gauche…

« la société juste sera une société dans laquelle les droits des minorités seront protégés des caprices des majorités intolérantes. La société juste sera une société dans laquelle les régions et les groupes qui n’ont pas pleinement partagé les richesses du pays se verront offrir une meilleure opportunité. La société juste sera un lieu où des problèmes urbains tels que le logement et la pollution seront attaqués par de nouvelles connaissances et de nouvelles techniques. La société juste sera une société dans laquelle nos populations indiennes et inuites seront encouragées à assumer pleinement leurs droits de citoyenneté par le biais de politiques leur conférant une plus grande responsabilité pour leur avenir et une égalité des chances plus significatives. La Société juste sera un Canada uni, uni parce que ses citoyens participeront activement au développement d’un pays où l’égalité des chances est garantie et où les individus sont autorisés à s’épanouir de la manière qu’ils jugent la meilleure »

Déclaration non-fictive tirée de la série, mais d’un Monsieur Trudeau bien réel, juste avant qu’il ne devienne premier ministre (extraite de la page 209).

C’est un plan new-vogue du socialisme qui vise à abolir les nations, la propriété comme l’imposait le communisme d’après-guerre (bien que petit frère idéologique, « subtilement » fait polichinelle par derrière, image en demi-teinte parce que devenue grivoise, en des méthodes grossières, pour ne pas dire meurtrières, le communisme bien sûr…, aujourd’hui censuré…). Ce plan vise à faire du monde un grand village où toutes les origines et les religions sont mélangées (plus accommodantes, comme le New-Age par exemple, un drôle de « cirque du soleil » grand public), les particularités des peuples anéanties, les individualités niées, où tout est formaté, uniformisé, tracé, comme dans « le meilleur des mondes » de Aldous Huxley, avec, entre autres moyens d’“assur-gestions”, son Soma bientôt légalisé !!!…

Si vous lisez ce bouquin, vous ne verrez plus la série comme avant, ni cette déclaration comme neutre de toute Idéologie (bien évidemment)… Un train en cachant un autre, l’on peut également douter du bien-fondé des transformations : la provenance des sources financières nécessaires, la création des nouvelles technologies (enfin employées à bon escient?, voir chapitre 29…), des règles de vie qui devront être suivies, des lois qui régiront les différences, s’il en reste, des différences comme d’individualités je dis bien…

Fabienne et les autres (d’autres noms passés en revue dans cette étude, qui ne passent pas à l’As, si j’ose dire, selon le jeu auquel on joue…), d’une Enseigne post-nationale, pro-mondialiste, supra-fairy-fédératrice, au marche-pied de l’hyper-commun comme on remonte l’Olympe, l’Humanisme à son Zénith, gentiment fifilanthropique, un new-Age Tendre et d’Or luttant contre les discriminations, les injustices et la faim. Contre l’Uniforme, l’obsession de l’Egalité… Les crocs de l’Alpha derrière un sourire angélique, qui vous prend en main, et progressivement, graduellement, patiemment… le cerveau. (Accommodant n’est-ce pas ?!)

Soleil de Mai, joli Soleil de Mai, de faire ce qu’il nous plait, qu’en est-il vraiment ? Sommes-nous les cerveaux ou celui de Pavlov ?… Bavant à la « peace and love » ?, ou cognant pour le « changement » ?

(Qui n’est pas, idéalement, de « gauche »? Humainement personne !, à part les « méchants » !!!…, mais ce qu’on oublie, c’est que les « méchants » (ou les dirigeants « des bonnes intentions ») le savent aussi !… Si le « bien » est plus fort, cela se saurait ET SERAIT, depuis tout ce temps… Petite lapalissade valable également à l’attention de Monsieur Onfray et de son équipe, aux analyses souvent pertinentes mais aux solutions humaines immodérément optimistes. Le deuxième numéro de F.P. s’avérant particulièrement intéressant à ce sujet… Quant au « domaine » spirituel, décidément la tête de Michel Onfray ne passe pas, la « prédisposition » d’un prénom ne suffisant pas (!)… Un compliment pour un intellectuel, sans aucun doute. Doute qui lui manque peut-être, à ne pas confondre avec peur morbide, qui n’est pas crainte due au respect… Son « appréhension » de l’Autorité d’un autre ordre… Bref inutile, en « effet », d’insister, les « causes » déjà préoccupantes, aux « malgré » d’un même constat…

Utopie? OUI et malheureusement non, cela dépend dans quel sens…

PS : bien sûr, ce livre est loin d’être parfait, loin de là la perfection, non dénué d’arrières idéologiques lui aussi !!!, mais il a le mérite de contre-balancer l’étendard, même s’il balance pas mal, du vent contraire…

Mais comment ne pas être ballotté entre les marées, la falle basse ??? Ben déjà, en ne faisant pas trop l’enfant… du temps des berceuses !!! (sans peine si, veuveupas, mené par le bout du nez, l’on fusionne dans le chaudron, invertébré ou pas, aujourd’hui presque à égalité. Une Humanité qu’on s’raconte, du berceau s’évader puis retrouvé. De bête à belle chansonnette, il n’y a qu’un pas qu’on pousse… Orwell puis Huxley, encore eux, et pis Darwin entre les deux !!!


Mon prochain livre “CERN : La porte de l’enfer. La Guerre des mondes est ici, maintenant !”

CERN (001)[Par Guy Boulianne] — Le livre que je suis en train de rédiger et qui aura pour titre “CERN: La porte de l’enfer. La Guerre des mondes est ici, maintenant !” peut en quelque sorte être considéré comme étant un complément à mon dernier ouvrage, “La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués”, qui fut publié le 23 août 2019. Je décrivais alors comment la conspiration socialo-communiste s’est développée depuis plus de cent ans pour aboutir à ce que nous connaissons aujourd’hui sous les terminaisons de Covid-19 et de Grande Réinitialisation (Great Reset).

Je concluais le livre ainsi : « La Guerre des mondes de Herbert George Wells a bel et bien débuté. La plupart des gens sont inconscients qu’ils sont sur le bord de l’extinction, sinon du contrôle total sur leur vie. Les droits et libertés seront bientôt abolis, d’une manière ou d’une autre. Et toute contestation sera futile puisque toute bataille qui se fait à armes inégales est perdue d’avance. »

Dans mon prochain livre, “CERN : La porte de l’enfer. La Guerre des mondes est ici, maintenant !”, le lecteur découvrira l’origine lointaine des maux qui assaillent l’humanité actuellement. Il découvrira que la crise du Covid-19 (“Certificat Of Vaccination IDentity”, le vrai nom du virus étant SARS-CoV-2) dépasse de très loin la simple politique et qu’elle se positionne plutôt au sein d’une bataille eschatologique venue de la nuit des temps. L’ouvrage gravitera autour de trois axes principaux dont le Grand collisionneur de hadrons (LHC) du plus grand centre de physique des particules du monde, CERN, et son point central en sera le Livre d’Hénoch.

Bien que ceci puisse paraître fantastique pour la plupart des gens, le lecteur constatera vite que cette épopée s’inscrit concrètement au sein d’événements et d’organisations internationales modernes telles que les Nations Unies. Le livre, “CERN : La porte de l’enfer. La Guerre des mondes est ici, maintenant !”, est un ouvrage « théorique » au sens véritable du terme, et non pas un ouvrage « conspirationniste » comme pourraient le supposer quelques détracteurs. Il se compose d’événements, de documents et de sources vérifiables. Comme l’explique très bien l’encyclopédie Wikipédia, une théorie (du grec theorein, “contempler, observer, examiner”) est un ensemble cohérent d’explications, de notions ou d’idées sur un sujet précis, pouvant inclure des lois et des hypothèses, induites par l’accumulation de faits provenant de l’observation ou de l’expérimentation.

Le Dr. Pierre Guérin, directeur de recherche à l’Institut d’astrosphysique du CNRS à Paris, déclarait lui-même dans le magazine Flying Saucer Review (vol. 25, n° 1, Mai 1979, pp. 14-15) :

« Le comportement OVNI est plus proche de la magie que de la physique que nous connaissons… Les ufonautes modernes [extraterrestres] et les démons des temps anciens sont probablement identiques. »

Obtenez plus d’information en cliquant sur ce lien.

Précommandez votre exemplaire dès maintenant.

PRIX : 28,99 $  (livraison incluse)

Paypal-Eventbrite


CERNpub06

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s